Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Superbike: La Dorna a pris le pouvoir !

Dans Moto / Sport

Moto GP - Superbike: La Dorna a pris le pouvoir !

Pendant que les regards du monde de la moto étaient tournés vers un Intermot de Cologne riche en nouveautés, Bridgepoint organisait ses affaires. On rappellera que c'est cette enseigne qui chapeaute depuis l'an dernier tant le MotoGP que le Superbike, soit les deux frères ennemis de l'univers de la vitesse moto. Deux mondes qui revendiquent leur identité avec force pour mieux y puiser les fondements de leur existence séparée. Tout en se regardant en chiens de faïence et avec avidité.


Mais depuis quelques jours, la donne a changé et la bascule historique a eu lieu. Un mouvement fait en douceur comme une logique encouragée par la conjoncture économique. En bon père de famille, Bridgepoint a réuni ses ouailles sous le même toit et a donné les clés de l'organisation à la même personne. Sachez le, l'ère des Flammini s'éteindra en même temps que les lampions de Magny Cours ce week-end. Et c'est bel et bien Carmelo Ezpeleta, avec sa Dorna, qui rafle la mise.


De quoi ulcérer un Max Biaggi prêt à décrocher un second titre mondial dans une Nièvre où l'Espagnol des Grands Prix et fan de Rossi est attendu, pour un premier contact avec le paddock du mondial. Maintenant, Bridgepoint assure que cette fusion ne concerne que le volet marketing, le savoir-faire événementiel qui aboutira sur de conséquentes économies d'échelle. Du gagnant-gagnant jure-t-on. On ne touchera à rien d'autre. Voire !


De son côté, la symbolique FIM prend acte de l'affaire par son président Vitto Ippolito : « J'accueille avec bienveillance la décision de Bridgepoint de rapprocher les deux championnats au sein d'une même organisation. Nous allons réunir prochainement toutes les parties prenantes afin de repositionner les deux championnats, d'étudier les implications techniques et opérationnelles ce qui nous permettra d'adapter les règlements pour leur assurer une identité distincte. » Repositionner, implications techniques et opérationnelles... Il est des mots qui attirent plus l'attention qu'une conclusion déclinée sur la garantie identitaire.


Un concept de plus en plus flou alors que la marche inexorable vers l'unification semble de plus en plus limpide. Ce qui ne manquera pas de poser quelques questions subsidiaires. Dont celle-ci, entre autres : quid de Ducati avec son twin dans cette mise en place d'un paddock dévoué aux quatre cylindres ?


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

quand on voit comment la dorna a transformé les gp y a de quoi s'inquieter pour le SBK

Par Anonyme

La dorna, des merdes qui fabrique leur champions et les règles quand ça les arrangent !!! le fric passe avant le mérite dans ce sport !!! quand je pense qu'on à des CRT dans cette catégorie, tu peut déjà virer tous ces pilotes, attention je ne jugent pas les pilotes. Bientôt il vont autoriser des 103 sp à participer à cette catégorie pour augmenter la grille et prouver aux deux ou trois pilotes de devant qu'ils sont les meilleurs :lol:  PS: Mème config moto pour tous et va y avoir du  spectacle et surtout des vrais titres !!!

Par Anonyme

Hé oui, avant quand on allait voir un GP, on était occupé toute la journéé, maintenant avec trois petites courses, la journée est vite passée, par contre le prix des places, lui, il a fait des bonds.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire