Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Superbike: San Carlo un exemple à suivre

Dans Moto / Sport

Moto GP - Superbike: San Carlo un exemple à suivre

Voilà le genre d'investissement que l'on aimerait voir décliner plus souvent de ce côté ci des Alpes. Arrivé en Grand Prix pour soutenir les efforts d'un team Gresini qui avait décidé de jouer à fond la carte de Marco Simoncelli, l'enseigne San Carlo s'est ensuite effacée, un an après la tragédie de la Malaisie que l'on sait. Car la philosophie de l'investissement consistait à jouer la carte italienne dans le domaine des pilotes.


Michele Pirro, seul sur une CRT versatile et l'Espagnol Alvaro Bautista sur la Honda prototype, ne constituaient donc plus l'équipage souhaité par l'investisseur. Parti des carénages des machines de Fausto, on le croyait perdu pour la cause. Mais c'était en fait reculer pour mieux sauter.


San Carlo, en effet, revient sur le devant de la scène et s'affichant comme le partenaire de la fédération transalpine de moto lancée dans un ambitieux programme appelé « Talento Azzuri ». Dont le but est de s'assurer à court terme d'une génération en mesure d'effectuer la relève des Italiens qui sont actuellement sur le front. De la mini moto en passant par le Moto 3 sans oublier le Superstock 600, San Carlo donnera sa bénédiction pour trouver la perle rare.


Un investissement sur l'avenir qui est aussi du pain béni pour la fédération de Paolo Sesti. Une conviction que le sport moto a des valeurs sur lesquelles on peut s'appuyer pour s'assurer d'une image internationale positive. Une idée, affichée par Alberto Vitaloni, que l'on aimerait voir partager par ici...


Portfolio (1 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire