Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP Test Jerez Bilan: Ducati, le rouge et le noir

Dans Moto / Sport

Moto GP Test Jerez Bilan: Ducati, le rouge et le noir

Avec 4 meilleurs temps au tour, 3 poles position, 9 podiums et 4 victoires, Ducati a de quoi être habité par la satisfaction du travail bien accompli au moment de partir pour les vacances d'hiver. Et pourtant, après les tests de Jerez, c'est comme un agaçant sentiment de doute qui habite les esprits de Borgo Panigale. Et qui gâche un peu ce qui reste pourtant la meilleure année de Ducati à ce niveau de la compétition moto.


A Jerez, c'est d'abord Capirossi qui a tergiversé sur les réglages électroniques pour finalement reconnaître qu'il a du mal à adapter son style à la 800 cc. Stoner, quant à lui, découvrait son nouvel environnement et le caractère d'une Ducati Moto GP, moins facile qu'une Honda. Pour l'Australien, c'est la gestion moteur qui a fait l'objet de recherches.


Moto GP Test Jerez Bilan: Ducati, le rouge et le noir


Finalement, il n'y a vraiment que Barros pour être satisfait de ses essais. Revenu du Superbike, il a sans doute encore le jus nécessaire pour donner sur la piste, dopé par la satisfaction de découvrir une GP7 qui ne devait arriver pour lui qu'en 2007. Il a progressé à pas de géant avec ses Bridgestone pendant ces trois jours. Pour finir meilleur représentant de la marque.


Moto GP Test Jerez Bilan: Ducati, le rouge et le noir


Mais Ducati n'a jamais approché les Suzuki, restant l'usine la moins bien classée de ces essais. De quoi réfléchir à l'usine pour le réveillon, sur une GP7 qui, pourtant, a été la première des 800 cc à se faire connaître.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire