Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP - Test Jerez D.1: Michelin joue les tendres et les Yamaha font les durs

Dans Moto / Sport

Moto GP - Test Jerez D.1: Michelin joue les tendres et les Yamaha font les durs

La première journée de test à Jerez, qui a des allures de répétition générale avant le lancement de la saison, a apporté de nombreux enseignements qui commencent à donner une vision claire de l'état des forces engagées dans la saison 2008 du Moto GP.


C'est d'abord Michelin qui fait état de ses incontestables avancées dans l'exercice des qualifications, ravissant ses partenaires qui, une fois les gommes tendres chaussées font un bond en avant appréciable dans les chronos. En fin de journée, c'est donc de nouveau Hayden qui en a profité le plus, mais cette fois devant toutes les écuries réunies. Reste que ce n'est pas pour autant que le HRC doit sauter de joie. Car en configuration de course, les RC212V privées affublées de leur nouveau moteur ont dominé les motos officielles, avec notre Randy en premier de cordée.


C'est ensuite Yamaha qui impressionne par sa prestation d'ensemble. Quatre de ses motos pointent dans les huit premiers et si Lorenzo apparaît comme le leader ce soir grâce à ses bibendums, c'est Rossi, 29 ans aujourd'hui, qui était devant la plus grande partie de la journée, par ailleurs flanqué d'un étonnant Toseland que l'on n'attendait peut être pas à pareille fête si tôt.


Moto GP - Test Jerez D.1: Michelin joue les tendres et les Yamaha font les durs


Côté Ducati, on reste partagé entre le fait d'être toujours à pointe avec Stoner, et l'inquiétude de constater qu'un gouffre abyssal sépare leur Champion du Monde du reste des troupes de Borgo Panigale, incapable de venir contrarier la menace des M.1. Sur ce point, le cas le plus inquiétant semble être malheureusement celui de Guintoli.


Pour finir, Pedrosa s'est mis dans le rythme, Hopkins s'est accroché pour rester dans le sillage de West, les Suzuki sont restées discrètes alors que le meilleur représentant Bridgestone du jour apparaît comme être De Angelis. La preuve que la RC212V revue et corrigée pour les partenaires est une bonne machine.


Chronos:


1. Hayden (Honda-Repsol) 1.39.200


2. De Puniet (Honda-LCR) 1.39.444


3. Lorenzo (Yamaha-Fiat) 1.39.528


4. Edwards (Yamaha-Tech 3) 1.39.629


5. Toseland (Yamaha-Tech3) 1.39.678


6. De Angelis (Honda-San Carlo) 1.40.165


7. Nakano (Honda-San Carlo) 1.40.192


8. Rossi (Yamaha-Fiat) 1.40.641


9. Stoner (Ducati-Marlboro) 1.40.651


10. Dovizioso (Honda-Scot) 1.40.767


11. Capirossi (Suzuki-Rizla) 1.40.843


12. Pedrosa (Honda-Repsol) 1.41.352


13. Melandri (Ducati-Marlboro) 1.41.392


14. Elias (Ducati-Alice) 1.41.703


15. Vermeulen (Suzuki-Rizla) 1.41.763


16. West (Kawasaki-Monster) 1.41.821


17. Hopkins (Kawasaki-Monster) 1.41.901


18. Jacque (Kawasaki) 1.42.557


19. Canepa (Ducati) 1.42.652


20. Guintoli (Ducati-Alice) 1.42.698


21. Guareschi (Ducati) 1.43.435


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire