Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Test Sepang D.2 Ducati: Une crampe et des grimaces

Dans Moto / Sport

Moto GP - Test Sepang D.2 Ducati: Une crampe et des grimaces

Cinquième et seizième temps enregistrés aujourd'hui pour les deux GP8 officielles lors de ce second jour des tests de Sepang. Ducati joue toujours le grand écart sur la feuille de classement avec son Champion du Monde australien en pointe et le reste de la troupe au fond. Une conjoncture inconfortable puisque les problèmes de Melandri semblent vraiment profonds :


« Aujourd'hui, pourtant, c'était mieux qu'hier » commence l'ex-pilote Gresini. « Mon style ne se fait toujours pas au caractère moteur de la Ducati. Il est puissant mais vraiment pas facile à exploiter. On a travaillé aussi sur la géométrie et les suspensions. Demain, je veux passer les nouvelles gommes Bridgestone. Je pense que ça va m'aider à trouver des solutions. Il n'y a pas de raison que l'on n'y arrive pas. On va trouver. » Un ton qui se rapproche de la méthode coué.


Moto GP - Test Sepang D.2 Ducati: Une crampe et des grimaces


Ces nouveaux Bridgestone, Stoner les teste depuis déjà un moment : « J'ai fait de longs « run » avec des chronos très corrects. Les Japonais ont fait un excellent travail, je suis plus à l'aise. Je sais que j'ai une bonne base pour cette année. J'ai dû néanmoins écourter ma séance à cause d'une crampe au bras. Une conséquence de mon épaule encore un peu faible. Demain, on passe les tendres. » Borgo Panigale doit allumer un cierge tous les matins pour qu'il n'arrive rien à son Champion.


Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

melandri nous fait le même coup que Capirex :(

Par Anonyme

Sans Stoner et avec des pilotes de la trampe de Capirex et Melandri, on auraient jugé "cette Ducati comme une catastrophe" c'est quand même un sacré mistére,

Par Anonyme

Je pense que la gestion électronique à une rôle important dans cette "bizarrerie"; Capirossi et Melandri sont des pilotes qui ont fait leur école du motoGp sur les 990cc, coupleuse et où l'électronique était peu présente sur la gestion des gaz, le pilote avait une arrivée de puissance énorme mais linéaire. Les nouvelles 800cc font quasi la même puissance mais avec des moteurs plus pointus et agressifs; c'est la gestion de l'antipatinage qui gomme la brutalité. D'après un interview de Capitrex; les pilotes habitués à gerer l'adhérence de l'arrière à la poignée avait du mal à etre franc dans la remise des gaz et avait un comportement de l'antipatinage manquant d'efficacité. Stoner lui , qui a plus connu l'ére électronique, sait lui faire confiance et ouvrir plein gaz au bon moment, explotantant l'antipatinage de façon optimal . Apparement la télémétrie entre lui et les autres pilotes Ducati montre des ouverture de gaz bien plus franches.

Par Anonyme

Apparament, Mélandri n'arrive pas à se faire à la DUCATI. Seul Stoner semble capable de tirrer la quintescence de cette machine. A voir durant la saison, mais ça va être difficile pour Mélandri.

Par Anonyme

comme quoi même avec une assistance électronique, il ne suffit pas de pencher sa bécane et tournée la poignée pour gagner

Par Anonyme

bah fort heureusement, sinon, je serai déjà champion du monde !! :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire