Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Valentino Rossi: "Nous ne devons pas baisser les bras et régler au mieux la moto dans l’attente de nouveautés techniques"

Dans Moto / Sport

Moto GP - Valentino Rossi: "Nous ne devons pas baisser les bras et régler au mieux la moto dans l’attente de nouveautés techniques"

Quatorzième sur la grille après une qualification désastreuse marquée par une chute, une dixième place à l'arrivée à presque une minute du vainqueur... Ce n'est rien de dire que le Grand Prix des Etats-Unis de Moto GP a été loin d'être du même acabit que celui de la République Tchèque pour Valentino Rossi et sa Ducati. Il n'y aura finalement eu que la seule dernière séance libre pour faire espérer au « Doctor » une prestation du même tonneau que Brno, puisque, dès le premier jour passé sur un tracé d'Indianapolis rendu glissant par le nouveau revêtement, il se faisait dominer par son propre équipier. Qui, pourtant, commençait à peine son aventure avec une GP11.1 un petit moins évoluée que la sienne.


Vale avait alors dit qu'il s'était fourvoyé en prenant une voie technique trop originale et que le lendemain serait meilleur. On a vu la suite. Et même si, pendant ce calvaire américain, la fiabilité de la Desmosedici n'a pas été exempte de tout reproche, force est de reconnaître qu'il y a le feu dans la maison Borgo Paniagle. Car les autres machines ont souffert sur ce circuit exigeant. Capirossi a jeté l'éponge, Karel Abraham a arrêté les frais tandis que Hayden, qui plus est parti avec un pneu tendre, a fait une pause de deux tours avant de repartir marquer ses deux points. La faute à cet avant qui refuse obstinément de se faire dompter:


« La chute lors des qualifications m'a privé de ma confiance et en course, c'est un problème d'embrayage qui s'est surtout avéré pénalisant. A six ou sept reprises, la moto est restée au point mort, ce qui m'a fait faire deux tout-droits qui m'ont coûté du temps » regrette celui qui est à présent convaincu qu'il ne gagnera rien cette saison.


« Ce fut difficile, mais j'ai quand même rallié l'arrivée avec quelques points. Nous savons que nous devons beaucoup travailler, c'est ce que fait Ducati et ce que nous faisons également mon équipe et moi-même, parce que nous ne devons pas baisser les bras et régler au mieux la moto dans l'attente de nouveautés techniques. » La semaine prochaine, c'est le Grand Prix de San Marin, à Misano. Devant ses compatriotes, la marque italienne aux motos écarlates pourra-t-elle réellement se permettre de terminer le meeting rouge de honte ?


Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Ils sont dans un sacrè merdier les Rouges et ca depuis l'arrivé de Valentino Rossi !! c est a n y rien comprendre ya que notre RDP qui arrive a dompter la bete !!!!

Par Anonyme

Je pense que c'est impossible d'en tirer quelque chose de cette moto. J'espère que 2012 sera meilleur mais j'ai de gros doutes. Rossi n'aurai jamais du rentrer dans cette galère...

Par Anonyme

Rossi et Ducati, ça en devient risible....:ange:

Par Anonyme

Ce qui fait mal en fait, c'est que Burgess et son gros melon prétendaient pouvoir régler tout ça en 2 coups de cuillère à pot .......  Stoner avait prévenu que cene serait pas si facile, ils lui ont presque rit au nez, espérons qu'en 2012 les rouges s'en sortiront mieux

Par Anonyme

N'est-ce pas un certain Rossi qui avait claqué la porte de chez Honda en clamant haut et fort que c'était le pilote qui fait la différence et non la moto....On voit bien aujourd'hui sa situation!

Par Anonyme

 je ne  vois pas ce  qui est risible  5,42 sauf  avoir un esprit  anti  sportif vous devriez plutot encourager afin que le spectacle soit  encore meilleur

Par Anonyme

Mais ca devient risible de quoi ? Demandez à Marlboro et Ducati US si c'est risible, ils n'ont jamais aussi bien vendu :)

Par Anonyme

 Je pense que même chez Ducati, ils ne pensaient pas arriver à une situation aussi catastrophique. Ils devraient se rendre compte que cette moto si particulière ne peut convenir qu'au seul Stoner et feraient bien de repartir d'une feuille blanche.

Par Anonyme

Franchement je suis Rossi depuis sa première saison en 1996 et celle-ci est de loin la pire. Rossi semble perdre son latin lui aussi. Sur la GP11 du début de saison il collait des trempes à hayden sur le sec (25 secondes en catalogne, 45 secondes (!) à Estoril ETC) tout en restant loin de la 1ère place. Avec cette GP11.1 c'est un peu comme un kinder surprise,  sur chaque tracé elle semble se comporter différamment comme les Yamaha en 2003 et 2004. Sauf que cette fois c'est le train avant qui est à chier...Bref ça sent vraiment pas bon même pour 2012 je suis dubitatif car même si Ducati accepte de mettre son moteur porteur à la poubelle ils n'ont aucune expérience sur les cadre Alu. Quant au commentaire sur Rossi...Il suffit de regarder les classements des courses pour voir que c'est lui et de très loin le meilleur pilote Ducati alors même qu'il se trimbale un proto en plein milieu de saison.

Par Anonyme

 pour la 2 fois  il n y a  rien de risible 05 42 sauf  si on possede un esprit anti sportif

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire