Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto GP: Vers un nouveau découpage des Grands Prix

Dans Moto / Sport

Moto GP: Vers un nouveau découpage des Grands Prix

La réduction du temps passé en piste a été la toute première mesure anti-crise que le Moto GP a prise pour assurer sa survie en ces temps économiques troublés. Partant de l'équation basique que celui qui tourne moins dépense moins d'argent, la formule a paru de prime abord aussi simple qu'incontournable avant que les variables d'ajustement enfantées par la pratique ne viennent ébranler les certitudes théoriques.


Une piste moins gommée et donc moins performante si ce n'est, même, dangereuse, des pilotes mis dans l'incapacité de régler leur moto aux petits oignons et des débutants devenus les premières victimes collatérales d'une démarche castrant leur période d'apprentissage ont été autant d'arguments de bon sens avancés par les champions. Et ceux-ci semblent avoir l'oreille de l'infatigable Carmelo Ezpeleta:


Moto GP: Vers un nouveau découpage des Grands Prix


L'homme de la Dorna prend ainsi compte de l'avis des pilotes sur le sujet: « Je pense qu'ils ont raison. Nous voulions réduire la durée d'utilisation des moteurs, et notre première solution a été de réduire la durée des essais. Nous nous sommes rendus compte après coup qu'il y avait d'autres solutions


Du coup, on s'oriente vers une nouvelle sectorisation du meeting: « La plus récente suggestion qu'a reçue la MSMA, soit les constructeurs, pour 2010, est de conserver des séances d'une heure le vendredi après-midi, le samedi matin, le samedi après-midi, en fixant une limite sur le nombre de tours afin de réduire l'utilisation des moteurs. Cette mesure laisserait suffisamment de temps aux teams et aux pilotes pour régler leurs machines. S'il y a un consensus sur ce système, nous pourrions même l'appliquer dès cette année. »


Un nombre de tours réparti à chaque pilote qui devra être consommé dans un créneau de soixante minutes, voilà l'idée. Les marques qui auront plusieurs machines en piste seront peut être bien inspirées de se partager ce capital pour mieux chercher les réglages idoines. Serait-ce une manière détournée d'encourager certains blasons à aligner, enfin, plus de motos ? Si oui, c'est joliment joué.


Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Je ne suis pas très malin, ni très fort en math. Mais  selon moi, 3 séances de 60 minutes font 3heures d'essais.  Actuellement c'est 4 séances de 45 minutes et ça fait 3 heures aussi.  La seule différence c'est qu'on va limiter le nombre de tours.......Et on nous dit que cette mesure laisserai plus de temps pour les réglages ?       Pour finir, il est dit qu'un nombre de tour serait attribué à chaque pilote et on parle de partager par marque ?   Pas très clair.....

Par Anonyme

Du moment que ça peut aider Rossi, c'est bien.

Par Anonyme

23:21 oui mais c'était 4 séances de 60 minutes avant....

Par Anonyme

toujour rossi tu m'étonne c'est lui qui commande le motogp on n'a qu'à lui donner le titre avant de commencer vive ducati et le sbk ou la il y a de vrai combat forza régis.

Par Anonyme

C'est sur que Rossi à besoin de beaucoup de temps pour rêgler sa moto et aller vite, tout le contraire de Stoner qui sait rêgler sa moto rapidement et se mettre en action tout aussi vite. De plus Stoner même avec une machine défaillante met toujours du gros gaz et reste dangereux. Mais comme dit 00:12 si ça peut aider Rossi ce sera fait.

Par Anonyme

 la machine defaillante c'est la ducati ????? c'est vrai stoner met du gros gaz pendant que le autres font du tourisme et vont presque aussi vite. a ce niveau là , tous les pilotes envoie de l'air quelque soit la machine. il devrait  donner la recette à  son ami et coéquipier hayden !!!!!!

Par Anonyme

Moi les GP nocturnes et exotiques, ça me fait chier.  On a des circuits fantastiques, qui sont laissés à l'abandon parce qu'ils ne répondent plus aux normes actuelles de sécurité et qu'on n'a pas d'argent à consacrer à cela.  Mais d'un autre côté, les machines sont tellement pointues que cela coûte un pognon fou, tout devient uniquement une question d'argent, il n'y a presque plus de pilotes sur la grille de départ, cela devient comme la formule un, chaque année les règlements changent, on ne sait plus quoi inventer, bientôt les motos auront des pots catalytiques et rouleront au bioéthanol, les pilotes n'auront plus qu'un train de pneus pour tout le W-E, la voiture de sécurité ce sera une Logan et il y aura des ralentisseurs un peu partout sur le circuit.  Pourquoi ne pas organiser un GP au Stade de France ou sur les Champs-Elysées?

Par Anonyme

Rossi a eu un problème de pneu avant au Japon.  Voilà pourquoi il n'a pas gagné.  Peut-être devrait-on obliger les autres à courir sur la jante?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire