Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto GP - Yamaha: Lorenzo sous surveillance ?

Dans Moto / Sport

Moto GP - Yamaha: Lorenzo sous surveillance ?

Masao Furusawa est en quelque sorte le directeur des opérations pour Yamaha en Moto GP. Et depuis quelques temps, cet homme d'influence observe les prestations de la nouvelle recrue Jorge Lorenzo, qui n'arrive pas à se dépêtrer d'un manque de confiance dans l'avant de sa M.1. Certes, quelques bons chronos en pneus de qualification sauvent parfois les apparences, mais le souci semble avoir pris une autre dimension depuis que le nouveau châssis fait pour lui par Yamaha et mis à sa disposition lors de la deuxième journée d'essai à Sepang n'a pas apporté de résultats probants.


Furusawa a son idée sur la question : « J'observe de près Jorge et il a une position sur la moto qui est très différente des autres pilotes Yamaha. Nous avons pris en compte ce paramètre en lui donnant une M.1 sensiblement modifiée dans sa répartition des masses. Mais peut être que c'est maintenant à Jorge de changer de style. »


Moto GP - Yamaha: Lorenzo sous surveillance ?


« Certes il serait facile de donner la moto à Jorge et lui dire de s'adapter à elle. Mais c'est un Champion du Monde 250 et j'ai du respect pour lui. Je ne peux pas lui faire ça. » Mais commencer à lui faire comprendre certaines choses, sans doute le peut-il quand même.


Le technicien de l'Espagnol, Daniele Romagnoli, stigmatise le souci lors des gros freinages commandant les changements d'angle. C'est lors de ces phases que l'ex pilote Aprilia se plaint de vibrations lui donnant l'impression de perdre l'avant. Une conjoncture qui n'est pas anodine puisqu'elle a fait avorter une simulation de Grand Prix, l'Espagnol n'étant pas dans un rythme suffisant. Il perdait 0.706 au tour sur son leader Rossi.


Moto GP - Yamaha: Lorenzo sous surveillance ?


Sur ce parallèle, Furusawa éteint tout de suite toute polémique éventuelle sur la marque des pneus : « Nous avons réglé la M.1 de Jorge sur les paramètres d'Edwards et il n'y a eu aucune amélioration. Nous avons encore un peu de temps avant le premier Grand Prix pour aménager encore des choses. Mais il faudra figer certaines options dès les prochains tests. » Qui auront lieu à Jerez du 16 au 18 février.


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Je crois bien que Rossi avait le même problème l'an dernier  avec les Michelin !

Par Anonyme

C'est vrai ... ROSSI lui a l'air satisfait de ses Bridgestones. Plus qu'un mois à attendre...

Par Anonyme

rossi a toujours été satisfait des essais hivernaux.

Par Anonyme

répartition des masses...de miss Lorenzette ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire