Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto Morini 9 1/2: Ce n'est pas 1/2 roadster

Dans Moto / Nouveauté

Moto Morini 9 1/2:  Ce n'est pas 1/2 roadster

La firme italienne, dont les débuts remontent à 1925, semble bien être sortie du marasme dans lequel elle s'était enfoncée depuis la fin des années 80. Ayant retrouvé ses racines familiales après un passage dans le giron de Ducati, le blason nous a sorti un redoutable Corsaro du plus bel effet, disponible en France. Voilà qu'à présent il nous sert son 9 ½, un nom peu commun mais qui en réfère à l'Histoire du blason, qui a produit en son temps un 3 ½.


Moto Morini a appliqué à son roadster la même recette servie pour le Corsaro soit les ingrédients types qui ont fait le succès des machines sorties du côté de Bologne : un cadre treillis et un gros Twin. En l'occurrence, un 1 187 cm3 maison catalysé et à injection, en mesure de délivrer ici 117 ch.


Moto Morini 9 1/2:  Ce n'est pas 1/2 roadster


Un couple de 102 Nm à 6 700 tr/mn, un poids de 198 kgs, le 9 ½ joue sans complexe la carte du roadster polyvalent que des accessoires en option transformeront en voyageur.


Moto Morini 9 1/2:  Ce n'est pas 1/2 roadster


Côté finition, il y a ce qu'il faut, fourche inversée Marzzochi, Brembo qui s'occupe du freinage et Termignoni de la mise en musique et Magnetti Marelli de l'électronique. Ces derniers, au passage, assurent que les soucis des premiers Corsaro ont été réglés et ne sont plus qu'un mauvais souvenir.


Le 9 ½ est proposé en deux coloris, rouge ou noir. Un choix stendhalien en somme, pour une machine annoncée à 11 600 euros. Il sera présent au salon de Cologne.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire