Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto2: Le Superbike l'accueille avec méfiance

Dans Moto / Sport

Moto2: Le Superbike l'accueille avec méfiance

C'est un Paolo Ciabatti dubitatif, soit un des pontes d'un organisme FG'Sport qui préside aux destinées du mondial Superbike pour le compte de Infront, qui a pris connaissance de la nouvelle réglementation d'un Moto2 qui remplacera le GP250 en 2011. Une initiative venue d'un monde des Grands Prix, chapeauté, lui, par une Dorna surveillée de près dans ses dernières démarches réglementaires qui rapprochent ses catégories d'un monde de la série a priori réservé par la FIM aux premiers cités.


Si la notion de châssis prototype a de quoi rassurer les Italiens, celle, assez floue, du moteur, fait toujours considérer ce prochain Moto2 comme un rival potentiel au 600 Supersport. Car ce bouilleur devra bien naitre d'une base existante, et donc de la série, un fait qui induit une agaçante confusion des genres.


Moto2: Le Superbike l'accueille avec méfiance


Ciabatti parle donc d'une « zone grise » qui ne l'enchante guère. Reste que l'intéressé aimerait aussi savoir si le Moto2 réunira seulement des écuries privées qui prépareront leur châssis et feront évoluer librement leur moteur, ou si la discipline verra débarquer en 2011 des constructeurs officiellement engagés. Pour être clair, si cette dernière option devait prévaloir, ladite zone grise pourrait bien vite tourner en champ de bataille entre les deux entités de la vitesse moto.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire