Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto3 - Interview Alexis Masbou: "Je me fais opérer le 25 mars"

Dans Moto / Sport

Moto3 - Interview Alexis Masbou: "Je me fais opérer le 25 mars"

Nous l'avions laissé souffrant de sa jambe convalescente qui l'empêchait de bien rouler lors des derniers tests de Valence et de Jerez. Pire, il savait qu'il devait subir une nouvelle opération pour rectifier deux vis pour être enfin en mesure de faire correctement son métier.


Mais l'hôpital italien qui l'avait ouvert après son accident n'arrivait pas à retrouver la moindre trace de son dossier médical ! Or cette fois, ça y est, par une procédure détournée, Alexis Masbou a réussi à trouver la trace du précieux document. Il passera sur le billard le 25 mars prochain. Trop tard pour l'ultime galop d'essai à Jerez, mais suffisamment temps pour se lancer dans la campagne 2013 de Moto3 au Qatar dans des conditions acceptables.


Alexis, as-tu enfin retrouvé ton dossier médical ?


Cela ne fait que quelques jours que j'ai remis la main dessus. Et ce n'est pas grâce à l'hôpital qui m'a opéré ! J'ai demandé à un kiné qui s'était occupé de moi là-bas de suivre l'affaire et c'est lui qui l'a trouvé et me l'a envoyé. J'ai dû passer des millions d'appels à travers l'Europe pour arriver à ce résultat. Mais cette fois ça y est !


Comment se présente la suite ?


Je vais me faire opérer le 25 mars prochain. On va enlever les deux vis qui 'empêchent de piloter. Après, ce sera un peu l'inconnue. Je ne galoperai pas comme un lapin, mais je pourrai travailler pour récupérer du muscle et ce sera enfin le début de la saison au Qatar. Je devrais être moins gêné et les performances devraient progresser. Mais je ne sais pas où j'en serai vraiment alors je ne fais pas de pronostics.


Avant, tu devras faire les derniers tests à Jerez.


Oui. J'ai travaillé différemment avec mon kiné et je devrais un peu mieux supporter la douleur qu'au début de l'intersaison. Mais les quatre jours prévus seront très durs, je le sais. Malgré la douleur, je dois recueillir un maximum d'informations, on ne peut pas se permettre de perdre du temps. Il faut le faire car le travail paye toujours.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire