Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto3 - Japon : Quartararo n’était pas encore remis

Dans Moto / Sport

Moto3 - Japon : Quartararo n’était pas encore remis

Cette première saison devait déjà être la révélation mais elle sera finalement un dur aguerrissement. Fabio Quartararo avait pourtant commencé à donner raison aux pronostiqueurs qui le voyaient d'entrée au sommet lors de l'entame de campagne. Mais le rythme a baissé avant que les chutes et les blessures n'arrivent.


Lors du dernier Grand Prix, le tricolore avait dû déclarer forfait. Il est revenu pour le rendez-vous japonais qu'il n'a pas pu finalement honorer. Direction l'Australie qui aura lieu dès ce week-end. On rappellera que le Niçois a signé pour le team Leopard qui basculerait chez KTM en 2016. Quitter Estrella Galicia avec la perspective de quitter aussi Honda n'étaient sûrement pas envisager en début d'année. On notera, enfin, qu'au Motegi, son équipier est monté sur son second podium de la saison.


Fabio Quartararo : « nous avons décidé de ne pas courir parce que nous pensons qu'il valait mieux ne pas prendre de risques inutiles. Étant donnée la façon dont j'avais roulé lors des essais du vendredi et de ceux de samedi, il ne servait à rien de forcer sur ma cheville et il valait mieux essayer de récupérer le plus tôt possible pour arriver à la prochaine course, en Australie, en meilleure condition physique. »


« Ma jambe tremblait beaucoup parce que je manquais de force, je n'étais donc pas en confiance et je ne pouvais pas bien piloter. J'ai maintenant quelques jours pour prendre un peu de repos et arriver à Phillip Island dans les meilleures conditions possibles. Le tracé australien a moins de virages à droite que celui du Motegi et ça pourrait nous aider à mieux rouler. »


« Je vais suivre les indications qu'on m'a données : élever mon pied pour éviter l'inflammation et marcher un peu tous les jours. Le circuit de Phillip Island est très proche de la mer et j'en profiterai pour marcher pieds nus dans le sable pour fortifier un peu ma cheville et ma jambe, pour éviter qu'elle ne tremble sur la moto. Le tracé me semble spectaculaire."


"J'espère arriver en ayant récupéré le plus possible pour les premiers essais libres. Je pense que c'est un circuit qui va me plaire pour ses courbes rapides ; ce sera dur au début en raison de mon style de pilotage mais je suis sûr que ce sera très amusant de gagner en expérience là-bas. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire