Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Motocross mondial : MX 2, Roczen-Herlings, une domination sans partage

Dans Moto / Sport

Motocross mondial : MX 2,  Roczen-Herlings, une domination sans partage

Les pilotes MX 2 ont été moins affecté par les blessures que les MX 1, ils n'ont pas subi la série noire des MX 1.


Ken Roczen était le favori sur le papier et Jeffrey Herlings son dauphin tout désigné.


On pensait bien que le Néerlandais ne lâcherait pas son rival mais on le voyait un léger ton en dessous, c'est ce qui s'est passé, Roczen a mené sa saison tambours battants, quelques petites erreurs sont venues « agrémenter » les courses.


Bilan : 19 victoires de manches, 5 secondes places, 12 podiums sur 15 dont 8 fois sur la plus haute marche, à 17 ans, respect Monsieur Roczen.


Surtout que la saison précédente, il avait fait un quasi sans-faute, ses trois abandons sur ennuis mécaniques lui ôtant la possibilité de convoiter le titre. Avec un pilotage un peu spécial, découvert fin 2009, très spectaculaire mais qui aurait parié sur sa fiabilité une saison complète !


Jeffrey Herlings a de quoi être déçu (deuxième n'est pas la meilleur place) car il ne termine pas très loin de Roczen.


Pourtant deux doublés dans le sable et éternel second de Roczen, il est le seul en MX 2 à avoir marqué dans les 30 manches de la campagne 2011 comme Rui Goncalves en MX 1. Il est resté sur les talons de l'Allemand prêt à profiter de la moindre faille qui ne s'est pas présentée. Jeffrey remporte 6 victoires de manches et finit 16 fois 2ème.


Derrière, malgré deux fois zéro, Tommy Searle a fait parler l'expérience pour son retour en mondial, il « pique » quatre manches aux deux « jeunes effrontés » et devance au final Gautier Paulin dont la route est tracée en MX 1.


Ensuite on a vu du bon Osborne au guidon de la Yamaha Bike-It, mais blessé lui aussi, il finit la saison devant la télé. Arnaud Tonus régulier, Anstie surprenant et prometteur, de beaux espoirs comme Nicholls, à surveiller celui-là, ou encore Jordi Tixier.


Dans les grosses déceptions, on place Van Horebeek, blessé à peu près toute la saison, Valentin Teillet et Leib.


Un peu décevant aussi, Matiss Karros et Christophe Charlier qui chute encore trop. Joel Roelants a fait de belles choses, comme sa 3ème place en première manche en Grande Bretagne, mais il y a deux manches.


Harri Kullas, on espérait quelques grosses perf', il aurait du approcher le podium après pas mal de 6-7ème places l'an dernier, il finit blessé lui aussi, on espère le voir devant l'an prochain. On a vu avec plaisir le retour de Nicolas Aubin après une saison 2010 « en enfer » mais là aussi pas toujours au rendez-vous dans les deux manches.


L'an prochain, Herlings aura le statut de favori, Searle fera sa dernière saison MX 2, Osborne et Tonus devront franchir le dernier palier, espérons découvrir plein de belles surprises.


Motocross mondial : MX 2,  Roczen-Herlings, une domination sans partage


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire