Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Motocross mondial : Podium et douleur pour les pilotes KRT en Espagne

Dans Moto / Sport

Motocross mondial : Podium et douleur pour les pilotes KRT en Espagne

Chez Kawasaki KRT, si du coté de Xavier Boog, sa seconde place en deuxième manche a du remonter le moral de l'équipe, pour Sébastien, resté au sol après sa chute dans la première course, il n'a pu s'aligner dans la seconde course, c'est deux zéros au compteur.


Seb se plaignait de douleurs aux cotes et de troubles de la vue, renseignements pris auprès du Team cette après-midi, rien de cassé, il a eu la respiration coupée dans la chute et a un hématome à un œil.


Tout devrait rentrer dans l'ordre pour les Etats-Unis dans deux semaines.


Pour Xavier, avec des si, on refait tout, mais la semaine dernière, il manque d'un rien une possible seconde place en deuxième manche et là, il place sa Kawasaki en seconde position, à moins de 2 secondes de Tanel Leok, vainqueur de la manche. C'est un super résultat.


Xavier Boog : « En première manche je suis bien parti en sixième positon, mais je n'ai pas pris le bon rythme et je suis tombé deux fois. Je termine treizième en évitant quelques autres chutes, à l'arrivée j'étais déçu et en colère. Je voulais me rattraper dans la seconde, j'ai pris un super départ puisque j'étais second mais j'ai élargi ma trajectoire au premier virage et je me suis retrouvé cinquième. J'ai pris un bon rythme de suite, ce qui n'est pas toujours le cas puis je me suis senti de mieux en mieux, et j'ai trouvé un endroit ou il était possible de doubler, ce qui n'était pas évident sur ce circuit. Je sens qu'un podium est à ma portée, mais il ne faut pas s'enflammer car il me reste encore à apprendre, comme l'a encore démontré la première manche. »


Motocross mondial : Podium et douleur pour les pilotes KRT en Espagne


 


Sébastien Pourcel : « Je suis parti dans le milieu du paquet en première manche, et au fil des tours j'ai élevé le rythme et trouvé de bonnes trajectoires qui m'ont permis de passer de la dixième à la sixième place. Peu après avoir passé Cairoli j'ai pris un trou sur un petit saut après la série de vagues, et je suis passé par l'avant dans un secteur très rapide. Je suis tombé sur la tête, j'ai tapé le guidon assez fort avec mes côtes et je suis resté sonné quelques instants. Ma vision a été affectée par le chute, et entre les manches je voyais trouble si bien qu'en accord avec le team je ne suis pas parti en seconde manche. Le résultat brut est décevant, le point positif est que j'avais une bonne vitesse aux essais comme en manche. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire