Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Motocross mondial : Teutschenthal, chez Suzuki Teka, du bon aussi

Dans Moto / Sport

Motocross mondial : Teutschenthal, chez Suzuki Teka, du bon aussi

Chez Suzuki Teka, l'équipe des frères Geboers a du se ravir de la victoire de la belle Larissa Papenmeier en Féminine.


En MX 1, Clément Desalle monte pour la 6ème fois sur le podium en huit course.


Deux fois troisième en Allemagne, le Belge peut être satisfait de son week-end, même s'il ne reprend que des miettes à Antonio Cairoli. Rappelons qu'il roule avec une épaule déboitée au Pays-Bas.


Après le GP de France, Steve Ramon se disait revenir en forme, mais Steve finit 7ème en première manche et 9ème dans la seconde, beaucoup moins bien qu'à St Jean d'Angély.


Quand à Ken Roczen, le jeune Allemand devait être très déçu de sa première manche, il a mis un point d'honneur à gagner la deuxième, 26 secondes devant un Musquin imperturbable.


Arnaud Tonus fait un très bon GP, 6/5.


Clément Desalle : « Je ne suis pas vraiment satisfait parce que je suis deuxième et je voulais la victoire, mais j'ai bien roulé, n'ai pas fait de mauvaise chute, et mon épaule continue à se renforcer et je suis heureux de cela. J'ai fait une erreur dans la première manche et elle m'a coûté cher. J'ai eu une belle bagarre avec David et c'était amusant. Je commets une autre erreur à un moment important dans la deuxième manche, j'ai été obligé d'aller à l'extérieur d'un virage. Ken et Antonio ont été trop vite. Je vais prendre chaque GP comme il vient et je vais faire de mon mieux. »


Motocross mondial : Teutschenthal, chez Suzuki Teka, du bon aussi


 


Steve Ramon : « J'ai fait du mieux que je pouvais aujourd'hui. Hier, ma main semblait OK, mais elle est devenue douloureuse après la course de qualification. Je savais que ce serait deux courses difficiles. J'ai terminé les deux courses, mais je n'aime pas rouler comme ça. Je ne pouvais pas contrôler les gaz correctement et c'est agaçant lorsque vous ne pouvez pas courir comme vous voulez, vous donner à 100%, ou même avoir du plaisir sur la moto. Je dois simplement j'espère, récupérer rapidement. J'espère faire les deux prochaines courses de la meilleure façon possible. »


Motocross mondial : Teutschenthal, chez Suzuki Teka, du bon aussi


 


Ken Roczen : « La première manche a été vraiment difficile, mais pas seulement pour moi mais aussi toute l'équipe. Je ne pouvais pas changer mes écrans de lunettes et j'ai dû les jeter. Il était impossible de se rapprocher de quelqu'un et c'était très dur quand j'étais derrière les attardés. J'ai dû ralentir et j'étais vraiment frustré.


Après cela, je voulais vraiment faire quelque chose de spécial pour tous les fans qui m'ont encouragé et j'étais vraiment concentré. J'ai pris un bon départ et un début de course rapide pour avoir une piste claire. Lorsque j'ai vu que j'avais un bon écart, j'ai ralenti un peu et j'ai maintenu le rythme. La piste était difficile pour les dépassements, mais avec un bon coup d'œil, vous pouvez toujours faire quelque chose. Il y avait quelques trajectoires mais tout le monde utilisait les mêmes. C'était un sentiment incroyable de courir ici. Les gens semblaient devenir délirants et je tiens à remercier chacun d'eux. »


 


Motocross mondial : Teutschenthal, chez Suzuki Teka, du bon aussi


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire