Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Motocross : Valence, des pilotes sont passés vraiment à coté

Dans Moto / Sport

Motocross : Valence, des pilotes sont passés vraiment à coté

Si dimanche, au motocross de Valence, beaucoup de pilotes ont roulé à leur place, il y en a qui sont totalement passés à coté de l'épreuve, une sanction qui serait quasi-irréparable en GP.


Ken De Dycker, remercié par Suzuki fin 2009, 8ème temps chrono du matin, le nouveau pilote Yamaha Ricci ne termine pas une manche sur des problèmes techniques !


5ème du mondial en 2009, à quelques points du podium (13), un doublé sans appel à Lierop, fin août, Ken doit être reparti de Valence très déçu et on espère le revoir à son vrai niveau.


Que dire de Kevin Strijbos, en logo, blessé sans arrêt l'an dernier, 21ème en 1ère manche et 18ème en seconde, il n'est pas en super-finale. 23ème aux chronos, il ne doit pas encore être remis de sa dernière blessure. Il lui reste un bon mois pour se refaire une santé.


Chez GPKR en 2008, Honda Martin l'an dernier, où il débute la saison sur les chapeaux de roues avec une victoire à Mantova, un feu de paille, hélas. C' est Georges Jobé qui lui redonne une chance cette année aux cotés de notre Anthony Boissière.


Motocross : Valence, des pilotes sont passés vraiment à coté


Marc De Reuver, 11ème de la première confrontation ne peut mieux faire que 21ème dans la seconde et 15ème de la super finale, il n'a pas convaincu au guidon de sa Suzuki.


Un peu mieux pour le sympathique Néo-Zélandais Coppins, le pilier des MX 1 depuis le début de cette catégorie, le titre manqué en 2007 avec plus de 100 points d'avance avant de se blesser, a semblé moins bien sur l'Aprilia que sur sa Yamaha de l'an dernier. 9ème et 11ème en seconde manche, c'était bien parti mais il ne fait qu'un tour en super-finale, dommage.


Il lui faut peut-être un peu de temps pour s'habituer au bi-cylindre Italien. Coppins avait déclaré l'an passé vouloir raccrocher pour rentrer chez lui, mais il prolonge visiblement d'une année supplémentaire, sûrement avec des objectifs différents.


Davide Guarneri, client pour le titre MX 2 l'an dernier chez Yamaha, a du passer en MX 1, toujours pour ce règlement des 23 ans.


Une bonne première manche, 8ème, abandon en seconde, sélectionné malgré tout en super-finale, il ne boucle pas un tour. Il a prouvé en première manche qu'il n'était pas loin des meilleurs, ce sera son point positif à garder de Valence.


Il y en a d'autres pour qui cela ne s'est pas bien passé, Arnaud Tonus, le Suisse n'a pu tirer partie de sa 250 Suzuki Teka, 11ème de la première course, il ne finit pas la seconde, un week-end à oublier.


Mais le vrai championnat est dans un mois et demi, je me garderais bien de tirer des conclusions hâtives.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire