Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

MotoGP Ciabatti Ducati : « Nous n’avons pas tout montré de la GP18 »

Dans Moto / Sport

MotoGP Ciabatti Ducati : « Nous n’avons pas tout montré de la GP18 »

Ducati ne l’avouait pas mais on y était rouge de plaisir au moment de quitter un tracé de Sepang que ses pilotes avaient limé pendant trois jours. Sans compter les précédents effectués avec les pilotes tests Stoner et Pirro. Résultat ? Une ébauche de GP18 qui s’est révélée une base à ce point solide pour la suite qu’elle a inscrit le nouveau record de la piste malaisienne. Avec un Lorenzo apparemment plus à l’aise, tandis que Dovizioso n’était pas moins ravi de sa première excursion de l’année. Mais il n’est pas encore temps de s’enflammer chez les Italiens. Foi de Paolo Ciabatti.

L’Italien sait qu’en MotoGP, la vérité du jour peut être le mensonge du lendemain. Tout y évolue très vite. Par exemple, il y a un an tout juste, Jorge Lorenzo, recruté à grands frais, pointait dix-septième à Sepang : « j’essaie d’oublier ça car c’était très décevant » commente-t-il. « Une année après faite d'une saison d’apprentissage de son côté comme un an de travail du nôtre, ça va mieux. Nous envisageons un bon début de saison. Mais nous ne voulons pas nous montrer trop optimistes ».

Ciabatti précise : « on a fait de bons tests à Sepang, mais nous savions que notre machine 2017 y était déjà bonne. Après son record, 1’58.8, Jorge s’est montré régulier en 1’59.2 ce qui est convenable. C‘est un point important. Le fait est que nous avons pu créer de meilleures sensations, et c’est très positif. Il faut maintenant confirmer sur d’autres circuits ».

« C’est pour ça que nous sommes curieux de voir ce que vont donner les autres tests en Thaïlande et au Qatar ». D’autant plus que la moto va encore évoluer : « nous n’avons pas encore tout montré de la GP18. Et je ne peux pas cacher que nous sommes assez optimistes ». Rendez-vous donc dès le 16 février à Buriram pour en savoir un peu plus sur les travaux Ducati !

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire