Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

MotoGP - Espagne J.3 : Zarco quatrième sauve Yamaha

Dans Moto / Sport

MotoGP - Espagne J.3 : Zarco quatrième sauve Yamaha

Yamaha a failli boire le bouillon à Jerez. Manqué seulement en effet. Car si n'a pas été tout à fait le cas malgré des pilotes officiels en perdition ayant maille à partir avec leurs pneus en fin de course, c'est grâce à un Johann Zarco qui avait fait un choix de gommes différent au guidon d'une M1 version 2016. Au bilan, une quatrième place après avoir entrevu le podium et taillé des croupières à Marc Márquez.


Au passage, le double Champion du Monde français se classe comme le meilleur des pilotes indépendants et s'installe sixième au championnat.


Johann Zarco : « je me suis tellement heureux de notre performance aujourd'hui. Jerez est un circuit compliqué, nous étions tous dans un mouchoir de poche en qualifications : le défi n'était pas facile à relever. En début de course, mon feeling était excellent, je me sentais à l'aise sur la moto. J'étais également en confiance.


J'ai pu doubler quelques tops pilotes. Lorsque je me suis retrouvé second, j'étais bien. J'ai toutefois manqué de tomber à deux reprises et cela a permis à Marc de repasser. Après quoi, je me demandais ce qui allait se passer… Je n'arrivais pas à insister sur l'avant, car j'étais déjà à limite. Je suis resté troisième un long moment.


Jorge m'a ensuite dépassé. Je pensais alors pouvoir maintenir l'écart. Mais là encore, il s'est montré plus régulier que moi dans les huit derniers tours. L'objectif était d'être sur le podium ou aussi proche que possible, ce que nous avons accompli aujourd'hui. Je suis ravi et je vais prendre un peu de repos afin d'être prêt pour ma course à domicile dans deux semaines. Je suis positif en prévision du rendez-vous au Mans.


C'est probablement pour ça que tout semble aller dans le bon sens. Mais peut-être le plus difficile est encore à venir. Le meilleur moyen de gérer la pression que je m'apprête à ressentir au Mans est de profiter de chaque moment, de vivre dans le présent et d'apprécier notre travail. »


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Zarco confirme à chaque course, il est saignant dans les dépassement sans être limite, régulier, fait peu d'erreur et sait quand il doit rendre la main!!! Que du bon, et qui plus est, premier pilote Yamaha... un grand bravo à Zarco, ça fait plaisir de voir un français à ce niveau qui ferme le clapet de certain détracteur (me souvient de certain commentaire disant qu'il serait transparent en motoGP alors qu'il est finalement un des grand animateur de ce championnat)

Par Anonyme

Heureusement qu'il n'a pas demandé à Rossi l'autorisation de le repasser, sinon il serait oû le beau résultat? sacré Johann, aucun complexe, quand Cruchlow dit :" Zarco? il ne fait pas de prisonniers", il a raison.

Par Anonyme

salut orangemeca........ bravo a zarko et surtout continu de monter en puissance (il y a des vrais pilotes en France mais ne sont pas trop aidé enfin bon)..

Par Anonyme

OrangeMeca "on" pouvait douter de l'adaptation de Zarco au Motogp, au vu du temps qu'il lui a fallut pour se faire au Moto2

Par Anonyme

 @12:48 douter est une chose, le decendre en flèche avant même de savoir en est une autre!... salut l.e.u.f :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire