Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

MotoGP : état critique mais stable pour Alex De Angelis

Dans Moto / Sport

MotoGP : état critique mais stable pour Alex De Angelis

Le plateau du MotoGP a déjà fait ses valises pour l'Australie et a quitté un Japon où il laisse un de ses fidèles. Celui-là est la San Marinais Alex De Angelis victime d'un terrible accident lors de la dernière séance d'essais libres du Grand Prix qui se déroulait ce week-end sur le tracé du Motegi. Un accident qui a secoué les pilotes d'abord rassurés par des premiers bulletins de santé qui n'édulcoraient pas l'étendue des dégâts mais qui rassuraient tout de même. Depuis, la situation a évolué.


Et pas dans un sens enthousiasmant. Pour faire simple, l'état d'Alex De Angelis est déclaré critique mais stable. La faute à cette hémorragie cérébrale qu'une IRM a dévoilée. Le pilote Ioda a été placé sous comas artificiel tandis que dans le même temps on insistait sur le fait que ses signe vitaux étaient stables.


Aujourd'hui, lundi, Alex De Angelis a passé un nouveau scanner de la tête et du torse. Les résultats sont que l'hématome intra-crânien demeure inchangé tandis que ses contusions pulmonaires affichent des signes de guérison. Les doses de sédatif ont été réduites et il a pu parler et s'orienter correctement dans le temps et l'espace.


Il passera un nouveau scanner dans les prochaines 72 heures afin de vérifier que son hématome intra-crânien est stable tandis que l'état de ses poumons devra être à nouveau évalué. Cependant, l'avis médical en reste à son bilan d'état critique.


Loris Capirossi, Conseiller en matière de sécurité du MotoGP, et Franco Uncini, Responsable de la sécurité FIM en Grand Prix, ont rendu visite à Alex lundi matin. Durant son hospitalisation au Japon, le pilote est assisté par le Dr Michele Zasa de la Clinica Mobile.Côté sécurité, peutèêtre faudrait-il revoir certaines choses au Motegi comme le montre cette photo de ma chute de Pol Espargaro. Projeté sur le rail dépourvu de protection, le pilote Tech3 a eu la chance de n'être que sonné. Pour Alex De Angelis, c'est plus grave.


Portfolio (1 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire