Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

MotoGP – Grand Prix des Amériques : Marquez l'as du Texas

Dans Moto / Sport

MotoGP – Grand Prix des Amériques : Marquez l'as du Texas

Parti d'une position de pointe acquise avec la manière, Marc Marquez s'est adjugé au Texas sa première victoire de la saison. Dominateur, il s'est débarrassé au bon moment d'une Ducati une fois encore performante qui a contrarié un Valentino Rossi qui n'a pu garder le contact avec le vainqueur. L'homme de Tavullia finit tout de même troisième derrière Dovizioso et garde la tête du championnat. Dans les autres catégories, nos Français nous ont fait vibrer.


En Moto3, Fabio Quartararo a ainsi terminé second d'une course dominée par Danny Kent. Une belle performance qui console cependant à peine de la bévue dans l'ultime courbe d'un Alexis Masbou à la lutte, lui aussi pour le podium. Hélas, l'Albigeois chutera, laissant là non seulement ses illusions mais aussi la tête du championnat.


En Moto2, la victoire est là aussi revenue à un Anglais, rugueux celui-là, ancien champion du monde de Supersport, Sam Lowes. Sujet aux chutes mais diablement rapide lorsqu'il reste sur ses roues, le pilote Spee Up a forcé l'admiration surtout après son accident violent du vendredi. Son dauphin n'est autre que Johann Zarco qui s'installe ainsi second au championnat mené par le débutant Alex Rins qui fait oublier que l'autre rookie de la catégorie est un certain Alex Marquez, champion du monde de Moto3 en titre. On le voit, cette saison est ouverte dans toutes les catégories. Qui s'en plaindra ?


MotoGP – Grand Prix des Amériques : le classement


1. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 43m 47.150s


2. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP15) 43m 49.504s


3. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 43m 50.270s


4. Jorge Lorenzo ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 43m 53.832s


5. Andrea Iannone ITA Ducati Team (Desmosedici GP15) 43m 54.734s


6. Bradley Smith GBR Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 43m 57.707s


7. Cal Crutchlow GBR CWM LCR Honda (RC213V) 44m 4.117s


8. Aleix Espargaro ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 44m 6.175s


9. Maverick Viñales ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR)* 44m 25.720s


10. Danilo Petrucci ITA Pramac Racing (Desmosedici GP14.1) 44m 28.946s


11. Hiroshi Aoyama JPN Repsol Honda Team (RC213V) 44m 34.349s


12. Hector Barbera ESP Avintia Racing (Desmosedici GP14 Open) 44m 34.489s


13. Nicky Hayden USA Aspar (RC213V-RS) 44m 43.634s


14. Jack Miller AUS CWM LCR Honda (RC213V-RS)* 44m 43.881s


15. Alvaro Bautista ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 44m 44.522s


16. Eugene Laverty IRL Aspar (RC213V-RS)* 44m 46.048s


17. Loris Baz FRA Athina Forward Racing (Forward Yamaha)* 44m 55.937s


18. Alex De Angelis RSM Octo IodaRacing (ART) 45m 9.386s


Karel Abraham CZE Cardion AB Motoracing (RC213V-RS) DNF


Marco Melandri ITA Factory Aprilia Gresini (RS-GP) DNF


Yonny Hernandez COL Pramac Racing (Desmosedici GP14.2) DNF


Mike Di Meglio FRA Avintia Racing (Desmosedici GP14 Open) DNF


Scott Redding GBR Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) DNF


Stefan Bradl GER Athina Forward Racing (Forward Yamaha) DNF


Pol Espargaro ESP Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) DNF


Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Beau GP. Circuit taillé sur mesure pour Honda et MM il est vrai, pas pour rien que c'est son jardin depuis 3 ans. Belle course de Rossi, 1ère Yam alors qu'on aurait pu davantage penser à Lorenzo, et sur un tracé où il n'avait jamais fait mieux que 6ème; la M1 de cette année est mieux née que celle de 2014. Vivement qu'on retire encore 2 litres aux rouges, histoire que tout le monde soit à armes égales en termes de puissance: la GP15 est très efficace partout, ils auront encore de toute façon l'avantage de pouvoir faire évoluer leur moteur en cours de saison, mais quand on voit qu'ils ne terminent pas le tour d'honneur, on sait pourquoi ils ont tant de chevaux à proposer en ligne droite, contrairement à ce qu'ils racontent sur leur conso ! Ah et puis: on ne prescrit pas d'antibiotiques en cas de bronchite, JL99.

Par Anonyme

Zarco a balancé Simeon, c'est honteux!

Par Anonyme

@11:29 ah bon, t'es médecin? Moi en cas de bronchite, on me donne des antibiotiques automatiquement, vu que mon système immunitaire est affaibli (non j'ai pas le SIDA)... donc avant de dire n'importe quoi, renseignes-toi!

Par Anonyme

@17:53, tu rigoles ou quoi  ????    Simeon est venu percuter Zarco n'importe comment   !!!!!!!  c'est au pilote qui dépasse de avoir ce qu'il fait et Zarco n'a commis aucune faute (changement de trajectoire ou quoi) , alors retourne lire le reglement, avant de dire des aneries pareilles

Par Anonyme

@14:12 l'âne, c'est toi et en plus tu as des oeillières, moi j'attends encore une victoire de ton Zarco, au Qatar il a failli se prendre le mur, même pas capable de tenir son guidon en ligne droite...

Par Anonyme

il n y a pas de faute de Zarco , il ne faut pas prendre partie pour celui qui rale le plus fort en faisant des signes , en gros se fier aux impressions , Zarco était devant et bien obligé de prendre cette trajectoire tout simplement pour pouvoir prendre le virage , Siméon est un trs bon pilote mais ne peut s en prendre qu à lui , d ailleurs , les commissaires ne se seraient pas gênés pour punir le pilote Français s il y avait eu faute , l histoire du guidon en ligne droite , désolé mais ça c est pas gentil , essayez un peu et vous verrez ; pour une victoire , ça ne devrait pas trop tarder

Par Anonyme

on verra pour la victoire...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire