Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

MotoGP - Grand Prix des Amériques: une première ligne ratée de peu pour Crutchlow

Dans Moto / Sport

MotoGP - Grand Prix des Amériques: une première ligne ratée de peu pour Crutchlow

Cal Crutchlow, le pilote de l'équipe CWM-LCR Honda, s'élancera depuis la deuxième ligne de la grille de départ dimanche lors du Grand Prix des Amériques après avoir signé le cinquième temps de la séance qualificative cet après-midi sur le COTA. Après une journée grandement perturbée par la pluie hier au terme de laquelle le Britannique de 29 ans pointait au deuxième rang derrière l'Espagnol Marc Márquez, les sessions auront pu se dérouler sur le sec ce samedi et ainsi laisser l'opportunité à Cal Crutchlow de poursuivre son apprentissage avec le nouveau châssis que le HRC a mis à la disposition de son équipe pour cette course.


Le natif de Coventry n'aura pas tardé à exploiter le potentiel de son nouveau matériel puisqu'il menait les débats dans la matinée lors de la FP3 disputée dans la brume avant de se faire ravir le meilleur chrono dans le dernier tour par Márquez. Il a ensuite poursuivi son travail en configuration course au cours de la FP4 pour signer son temps le plus rapide avec un pneumatique qui avait déjà 17 tours. Il se présentait alors dans les meilleures conditions pour les qualifications afin de décrocher une place sur la première ligne.


Cependant, une petite erreur commise au virage 11 lui fit perdre un temps précieux dans les deuxième et troisième secteurs et mis un terme à ses possibilités de s'immiscer sur la première ligne et même de décrocher la pole position. La cinquième place reste néanmoins un résultat encourageant et laisse espérer une course honorable lors du Grand Prix.


Cal Crutchlow #35, 5ème (2'02.613, 6 tours)


Il y a un sentiment de frustration de ne pas avoir pu décrocher une place sur la première ligne mais j'en suis le seul responsable. Je me sentais vraiment à l'aise au guidon avant de commettre une erreur au freinage du virage 11 qui se trouve dans le deuxième secteur, celui qui précède la longue ligne droite où j'ai donc perdu de précieux dixièmes. J'ai hypothéqué toutes mes chances de figurer sur la première ligne dans les deuxième et troisième portions du tracé.”


“La course s'avère donc assez délicate car nous ne maîtriserons pas encore suffisamment toutes les subtilités de notre matériel pour effectuer les changements adéquats et nous ne savons pas réellement les directions à suivre. Le nouveau châssis est bien meilleur mais je n'ai pas encore roulé assez avec. Nous avons malgré tout bien progressé et notre rythme n'est pas si mauvais puisque lors de la FP4 j'ai réalisé mon meilleur chrono avec un pneumatique qui accusait déjà 17 tours et je pense que les autres pilotes évoluaient alors avec des gommes neuves.”


“Cela ne fait qu'engranger de la confiance supplémentaire pour demain mais nous devons encore travailler consciencieusement sur le départ de la course. Nous devons être présents dans le bon paquet lors des huit premiers tours, une phase clé dans laquelle nous sommes susceptibles de perdre du terrain. Mais nous pourrions ensuite combler notre retard en fin d'épreuve.”


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire