Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

MotoGP - Johann Zarco : « notre pays manque de culture moto et de passion à tous les échelons »

Dans Moto / Sport

MotoGP - Johann Zarco : « notre pays manque de culture moto et de passion à tous les échelons »

C'est un constat mais ce n'est pas une résignation. Double Champion du Monde de Moto2, Johann Zarco devrait faire partie des sportifs de l'année en France et même des personnalités du millésime 2016 dans le paysage hexagonal. Mais il n'en est rien. L'anonymat reste de mise et cette discrétion révèle une moto française en mal de notoriété. Notre champion, les acteurs tricolores des Grands Prix et la FFM, cependant, travaillent dur pour inverser la tendance.


En attendant les résultats de ces efforts, Johann Zarco se confie dans les colonnes du Figaro, comme quoi la moto commence à sortir de son espace restreint : « je commence à comparer la reconnaissance en France par rapport à d'autres pays et je m'aperçois qu'il y a un énorme décalage. Après le premier titre, je comprenais qu'on me dise qu'il fallait en faire encore plus mais, malgré mon deuxième sacre en 2016, je m'aperçois que le problème reste le même ».


Il poursuit : « j'ai conscience du rôle de locomotive que j'ai aujourd'hui et je sais que de bons résultats engendreront de l'intérêt pour ce sport dans notre pays. La moto a incontestablement perdu en attractivité depuis quelques décennies en France. Elle donne l'impression parfois de mourir mais il n'y a rien d'inéluctable. Elle peut renaître ».


Et il y travaille : « nous avons commencé l'aventure avec les tout-petits qui roulaient en PW50. On a vu que cela plaisait et que le message pédagogique passait bien lorsqu'on prenait le temps de transmettre notre savoir. Avec mon manager, Laurent Fellon, nous souhaitons amener un maximum de jeunes vers la moto. La pratique a un coût mais il est encore possible de se distinguer avec un budget raisonnable. Contrairement à des académies comme celles de Valentino Rossi, qui accompagne des pilotes confirmés, on veut élargir la base de pratiquants en France, sans avoir l'obsession de la rentabilité. Aujourd'hui, cela nous coûte plus cher que cela ne nous rapporte ».


Car le problème en France est là : « notre pays manque de culture moto et de passion à tous les échelons. Certains montent des projets uniquement s'ils voient une rentabilité immédiate alors qu'en Espagne ils investissent sur le long terme, même s'ils perdent de l'argent au départ ».


Mots clés :

Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

ben oui Johann ...et il t'a fallu 27 ans pour t'en rendre compte ??? la France est autophobe et monstrueusement motophobe !!pourtant quand Peugeot ferme une usine ...c'est le JT/20h pendant 1 mois !!

Par Anonyme

Il y a 3 millions de chomeurs (officiellement....)et autant d'allocataires du RSA ; la moitié des salariés français sont payés au Smic, alors on peut comprendre que la bagnole ou la bécane ne soit pas le premier souci de certains d'entre nous...

Par Anonyme

non , ce n est pas la france qui est motophobe mais tous les médias et les abrutis qui les croient sur paroles !!!! Il n y a qu a voir le gp de france qui est un des sports qui attire le plus de monde en live dans notre beau pays !!!! Gazzzz !!!

Par Anonyme

 @Marc : aucun rapport! ce sont les écolos qui sont responsables de toute cette merde, en plus les cigarettiers sont bannis, alors pour trouver du pognon c'est pas évident, et les mises aux normes de sécurité n'en parlons pas, on vit vraiment à une époque de cons, au nom du principe de précaution on ne fait plus rien, on ne rêve plus, on préfère s'avachir devant la TV poubelle en regardant le télécon, le téléton quoi, triste mentalité, le pire c'est que les gens ont l'air content de bouffer la merde qu'on leur sert, pourvu que ce soit sans gluten et halal, origine France contrôlée...

Par Anonyme

a tous les pro anti ect... bonne et heureuse année a tous

Par Anonyme

 à tous ceux qui utilisent des pseudos à la con style l e u f ... bonne année quand même

Par Anonyme

@16:51 : Entièrement d'accord avec toi. Le média est en grande partie responsable de la motophobie du pays. Lorsque Zarco a eu son 1er titre, j'avais été surpris de ne voir aucun article dans la presse française, excepté l'Equipe. J'avais même ecrit à 20minutes pour leur demander pourquoi à chaque fois qu'une racaille en scoot se pétait la gueule sans casque, ils ecrivaient "un motard", alors que lorsqu'un français gagne un titre mondial, ils n'en parlaient pas... J'ai jamais eu de réponse, ne serait-ce que par politesse. Regarde des mecs comme Estrosi, ça fait de la politique, ça gratte de la tune partout, ça se masturbe devant les caméras, mais ça ne parle jamais de son passé de pilote de GP. Oublié. Pas politiquement correct. La moto, c'est mal ! Même le prochain candidat de droite : il vient de la Sarthe, il pilote les bagnoles à Pescarolo le dimanche, mais il en a absolument rien à secouer des motards. Même les 200 000 visiteurs du GP de France, personne n'en parle. Vincent Philippe, et ses 9 titres de champion du monde d'endurance, il a bien essayé de faire construire un circuit en Franche comté... ça fait des années, peine perdue. Ca donne envie de déménager à l'ile de Man, tiens.

Par Anonyme

18.07....tu commence mal l année ma couille ...si certains comme moi (que tu dit ) ont des pseudo a la con alors que dire du tien "petit" hahaha..en faite tu dit sa mais dit rien hahaha

Par Anonyme

 @leuf : couvre-toi bien, tu ne passeras pas l'hiver

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire