Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

MotoGP - Valence: "dimanche c’est le sport qui doit en sortir vainqueur"

Dans Moto / Sport

MotoGP - Valence: "dimanche c’est le sport qui doit en sortir vainqueur"

C'était prévu et bien annoncé. La DORNA et la FIM veulent une communication verrouillée pour ce dernier Grand Prix de l'année à Valence. Une échéance qui donnera le nom du Champion du Monde de cette saison jusque-là si belle. Après un Grand Prix de Malaisie désastreux pour une image du MotoGP qui n'a guère retrouvé son lustre la semaine qui a suivi, les officiels reprennent la main. En livrant un communiqué axé sur les valeurs, ils préviennent aussi ceux qui voudraient rouler autrement que sportivement.


Les mêmes annoncent aussi pour 2016 des dispositions particulières que ces événements ne se reproduisent plus. Le décor est planté, avec, aussi, un Rossi qui s'élancera dernier sur la grille de départ puisque son appel auprès du tribunal d'arbitrage du sport a été rejeté.


Le Bureau Permanent du MotoGP™ s'est adressé aux pilotes et à leurs team managers jeudi après-midi à Valence.


Suite aux évènements survenus au GP de Malaise et à leurs développements au cours des jours qui ont suivi, le Bureau Permanent du Championnat du Monde FIM MotoGP™, composé de MM. Vito Ippolito, le Président de la FIM, et Carmelo Ezpeleta, le CEO de Dorna Sports, a convoqué les pilotes et leurs team managers jeudi après-midi à Valence pour discuter de la situation. Ci-dessous, la déclaration officielle :


Tout d'abord, le sport doit prévaloir. Ce dimanche, ce sera la dernière course de l'année et c'est le sport qui doit en sortir vainqueur.


Nous sommes fiers des magnifiques courses que vous nous avez offertes cette année. Elles continuent de renforcer l'intérêt de notre championnat à travers le monde. Nous souhaitons donc aussi vous remercier pour ça.


Ces derniers jours ont malheureusement été marqués par des controverses qui ont dépassé les limites de la passion et parfois même de la logique. Vous avez des millions de supporters à travers le monde. Ils vous regardent et admirent ce que vous faites en piste. Ils écoutent aussi attentivement ce que vous dites.


Ce que vous faites et dites peut avoir des conséquences qui se détournent des nobles valeurs de notre sport.


Au nom du Bureau Permanent, de la FIM et du promoteur, Dorna, je souhaiterais vous rappeler que nous sommes l'unique organisation sportive au monde qui définisse sa règlementation pour l'un de Championnats les plus importants en accord avec toutes les parties. C'est le rôle de la Commission Grand Prix, où la FIM, Dorna, la MSMA et l'IRTA sont tous représentés. Nous savons que les règles peuvent toujours être améliorées et, cela dit, je répète que tout changement sera fait avec le consentement de tous les acteurs concernés. En dehors de la Commission GP, nous avons aussi la Commission de Sécurité, qui consulte régulièrement les pilotes sur des sujets de sécurité. Ici aussi nous sommes des pionniers dans le monde des sports mécaniques.


Une fois de plus, nous voulons que vous soyez conscients que nous souhaitons poursuivre notre politique de toujours garder notre porte ouverte pour écouter vos opinions et vous permettre de contribuer à rendre cet excellent Championnat encore meilleur. Nous tenons à souligner que pour l'an prochain, certains changements seront faits pour que ce qui est arrivé ne puisse plus se produire.


Nous souhaitons aussi vous rappeler les valeurs de notre sport : l'exemplarité, le fair play, l'esprit sportif et la courtoisie. Nos officiels sont très vigilants en ce qui concerne le fair play, pour observer de tout le monde un comportement sportif, et sera très strict en cas d'infraction de nos règles sportives.


Nous devons rappeler que nous organisons et participons au sport à un niveau professionnel, pas seulement parce que c'est un plaisir et quelque chose d'extraordinaire mais aussi pour promouvoir les valeurs auxquelles nous croyons. La prochaine course sera diffusée en direct et suivie par de très nombreux spectateurs. Nous avons donc de nouveau une opportunité en or de démontrer au monde les hautes valeurs de notre sport et, ce faisant, de donner l'exemple. Nous voulons aussi assurer tout le monde que ce week-end nous porterons encore plus d'attention à ce qui se passe en piste, pour le bénéfice du sport.


Merci à tous et bonne course !


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Quand le temps Yamaha vous a demandé de convoquer les pilotes avant la dernière course pour calmer le jeu vous avez fait la sourde oreille. Et en ce moment vous dites que vous êtes à l'écoute de tout le monde ???!!! Vous êtes aussi fautif que les pilotes. N'oubliez pas que sans les constructeurs vous êtes RIEN et c'est grâce à eux, les spectateurs et téléspectateurs que vous engrangé de l'argent. 

Par Anonyme

Les supporters inconditionnels qui ne veulent pas faire la part des choses entendront-ils ce message ? La bonne solution ne serait-elle pas de faire la course sans spectateurs , avec seulement une large diffusion à la télévision , pour éviter les inévitables débordements de quelques fans imbéciles ? On a vu ce que cela pouvait donner en football . Combien de morts peut -on risquer dimanche ? ( je ne plaisante pas...)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire