Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

MotoGP : Yamaha responsable de la panne d’essence de Zarco

Dans Moto / Sport

MotoGP : Yamaha responsable de la panne d’essence de Zarco

Il y a une semaine, Johann Zarco a franchi la ligne d’arrivée du Grand Prix de San Marin en poussant sa moto. Sa Yamaha lui avait fait le coup de la panne, le privant ainsi d’une septième position gagnée sur la piste. Comment a-t-on pu en arriver là ? Sur le site Paddock. GP. com, le patron du team Hervé Poncharal a expliqué cette responsabilité qui revient à Yamaha.

Le team Tech3 n’est pas verni depuis ces derniers Grands Prix. À Silverstone son pilote Jonas Folger a lourdement chuté suite à un souci de frein et à Misano, Johann Zarco a été victime d’une panne d’essence. Vu de loin, ces soucis ramènent à l’écurie. Injustement.

Hervé Poncharal a ainsi expliqué la mésaventure de notre double Champion du Monde de Moto2 : "les ingénieurs qui gèrent la consommation du week-end et qui décident de la quantité d’essence à mettre au départ se sont un peu fourvoyés. Ils ont voulu rectifier le plan initialement prévu pour le sec parce que la course partait sur le mouillé et on sait tous que ça consomme un peu moins sur le mouillé que sur le sec. Mais là, je pense que ça a été du pinaillage pour gagner rien. Mais encore une fois, c’est typique des ingénieurs. La quantité en cause est ridicule.

Le problème, c’est que Johann voulait faire deux tours de reconnaissance pour être un peu plus tranquille dans sa tête par rapport au rodage de ses pneus avant de se placer sur la grille. Cela leur avait été dit expliqué et pris en compte. Avec la procédure normale, qui consiste à faire un tour de reconnaissance, le tour de chauffe et la course, ça passait. Mais Johann est tombé en panne dans le dernier quart du circuit.

J’ai fait le point avec les gens concernés et je leur ai dit ce que j’avais à leur dire. D’une manière assez brutale. J’en ai parlé avec l’usine, puisque ce sont eux qui gèrent tous ces paramètres-là. ».

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire