Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

MX 2, Valentin Teillet sur le 250 Suzuki, une saison à ne pas manquer

Dans Moto / Sport

MX 2, Valentin Teillet sur le 250 Suzuki, une saison à ne pas manquer

Valentin Teillet a remporté le championnat d' Europe MX 2 en 2008.


Derrière lui, Loic Larrieu 4ème à 8 points du second, Soubeyras, Tonus et Charlier respectivement 6, 7 et 8ème.


En 2009, Valentin attaque le mondial MX 2, malgré une grave blessure qui l'écarte 3 GP, des abandons et des erreurs, il finit 12ème, derrière Van Horebeek et devant Larrieu.


Ses meilleurs résultats, le GP de France à Ernée, 26 points, mais surtout la République Tchèque avec une 6ème et une 4ème place dans les deux manches du jour, 5ème du GP.


12ème final avec 182 points au sein du team KTM junior, de gros espoirs pour l'année suivante sont de mise.


Valentin intègre le team KTM HDI en 2010 avec des objectifs très très ambitieux. Mais l'année va être très décevante, blessures, manque de réussite ou de motivation ? Qu'importe, le bilan de la saison est mauvais. 17ème final avec 125 points.


Au moment des transferts, on voyait mal Valentin Teillet continuer chez HDI, mais il se voit offrir un guidon chez Suzuki ! On pensait le voir alors aux cotés de Tonus, mais nous l'avons vu l'autre jour, ce dernier roulera sur une Yamaha avec Osborne.


Valentin Teillet avait d'abord essayé une 250 Suzuki stock et ensuite la 250 RM-Z de Ken Roczen. Valentin a trouvé la moto de l'Allemand facile, légère et très puissante, il fonde de gros espoirs sur la saison qui arrive. Il n'y aura semble-t-il qu'une seule Suzuki officielle en MX 2, après les restructurations internes et tout reposera sur les épaules de Valentin.


Une lourde tâche, quand on voit les résultats que Roczen a donné à Suzuki en 2010, toujours présent, toujours devant, dix victoires de manches et neuf secondes places, 11 podiums, avec Tonus en équipier modèle.


Il ne faut pas se leurrer, avec son talent et toute sa volonté, Valentin Teillet sera loin de mettre les jaunes en avant comme l'an passé, mais on lui souhaite une belle saison, de la réussite, il a la vitesse, la moto, la structure. 2010 n'a pas reflété ses possibilités, une place comme il a est une chance qu'il faut que Valentin mette à profit pour franchir définitivement une grosse marche.


MX 2, Valentin Teillet sur le 250 Suzuki, une saison à ne pas manquer


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire