Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Mx des Nations : l'ordre d'entrée en grille demain midi

Dans Moto / Sport

Mx des Nations : l'ordre d'entrée en grille demain midi

Malgré la pression qui doit commencer à monter du coté de Milan en Italie, les pilotes du motocross des Nations doivent être entrain de se restaurer au calme, calme qui est retombé pour quelques heures sur le circuit de Franciacorta.


A l'issue des trois courses de qualifications qui ont eu lieu cette après-midi, avec les victoires individuelles de Philippaerts, Musquin et Cairoli, la liste des entrées en grille de demain est remplie.


Comment ça marche ?


Le premier de chacune des trois manches de qualification marque un point ; le deuxième, 2 points ; le troisième, 3 points ; etc.


Le règlement prend les deux meilleurs résultats acquis pour chaque équipe.


C'est très simple, pour l'Italie, Philippaerts a fini premier de sa manche, donc un point, Cairoli a gagné sa manche, un point, Guarneri fini 10ème, 10 points. On prend les deux meilleurs résultats, Cairoli et Philippaerts, les deux points de Cairoli et Philippaerts s'ajoutent, 1 + 1 = 2, c'est le meilleur score possible, les Italiens auront le privilège de rentrer en premier derrière la grille de départ.


Juste derrière arrive ….la France avec trois points, le point de la victoire de Musquin ajouté aux deux points de la seconde place de Paulin. La place de Frossard n'étant pas prise en compte. Et ainsi de suite.


Les troisièmes seront les Belges, 5 points, puis l'Angleterre avec 6 points, l'Australie avec 7 points, les USA avec 10 points, la RSA, la Nouvelle-Zélande, l'Espagne, l'Estonie, l'Allemagne, le Portugal, la Suisse, la Finlande …


Prudence de ne pas tirer des conclusions hâtives, c'est bien peu significatif au niveau du placement, par contre les pilotes qui se sont montrés rapides aujourd'hui démontrent leurs prédispositions.


Mais, c'est une course d'un jour, plus, une course d'équipe, il faut que tous les ingrédients soient réunis pour en sortir une victoire.


L'an passé, passé que l'on ne refait pas, sans sa crevaison, Boissière amenait son équipe à la victoire, des occasions qui sont rares.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire