Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Nicolas Deparrois commence bien le mondial d'enduro

Dans Moto / Sport

Nicolas Deparrois commence bien le mondial d'enduro

Les Teams Français du championnat du monde d'enduro étaient donc en Espagne. Nous n'avons pas parlé de Moto Pulsion Kawasaki.


Nicolas Deparrois, E 1, chute le vendredi soir dans le prologue, mais fait deux fois 4ème. Nicolas Paganon, E 2, quand à lui termine deux fois 10ème.


La première des huit épreuves qui se tenait à Valverde del Camino sur un tracé aride et technique a mis machines et participants à rude épreuve tant le rythme était soutenu. En effet, le parcours avait la particularité de comporter cinq spéciales au lieu des trois qui figurent au programme en général. En plus de la cadence imposée par l'enchaînement des secteurs chronométrés, les temps de liaisons étaient particulièrement serrés.


Auteur d'un temps moyen causé par une chute lors du prologue du vendredi soir, Nicolas Deparrois rectifie le tir dès le lendemain.


Son début de saison avait donné au team une occasion supplémentaire d'être confiant quant à son potentiel et ce sentiment s'est avéré légitime. Après un premier tour de "chauffe" qui lui permet de prendre ses marques, Nicolas ne cesse d'améliorer son classement au fil des spéciales, inscrivant sa 250 KXF-E dans le top 5 E1.


Moins à l'aise dans la grande spéciale extrême, Nicolas arrive néanmoins à donner la réplique aux pilotes de tête. Il conclue même sa journée sur un troisième temps dans la dernière spéciale. Une succession de bons chronos qui conduisent Nicolas en quatrième position du classement du samedi.


De son côté Nicolas Paganon semble éprouver davantage de difficultés à trouver son rythme en réalisant des temps moyens lors du premier tour. Ayant trouvé ses marques à la mi-course Nicolas réussit à se hisser dans le top 10 notamment grâce à d'excellents chronos dans la longue spéciale en ligne et le "cross-test". Il conclue sa journée dixième.


Nicolas Deparrois commence bien le mondial d'enduro


Le lendemain nos deux pilotes prennent le départ usés par les efforts de la veille. La course est un vrai marathon et tous les deux savent que seuls les hommes forts pourront espérer réaliser une bonne performance. Nicolas Deparrois l'a bien compris et signe d'entrée de jeu le troisième temps de la première spéciale. Chacun de ses passages occasionne un temps canon et sur les 15 secteurs chronométrés de la journée Nicolas figure 9 fois dans le top 5. Une performance exceptionnelle, surtout comptes tenus du plateau E1. La journée s'achève sur une nouvelle quatrième place. Nicolas Paganon réalise de son côté une journée très régulière, un peu en dessous de ses capacités et termine de nouveau dixième.


photos Talayssat


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire