Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Nicolas Hulot confirme le durcissement du malus

Dans Ecologie / Electrique / Bonus/Malus

Nicolas Hulot confirme le durcissement du malus

Le barème du malus avait déjà été revu le 1er janvier 2017. Il le sera à nouveau le 1er janvier 2018. Le Ministre de la Transition Écologique l'a confirmé au micro de France Info ce mercredi 30 août.

Répétant tout d'abord l'objectif d'interdire la vente des voitures thermiques d'ici 2040, le ministre a précisé les conditions pour réussir une bonne transition : « il faut de la prévisibilité, de l'irréversibilité et de la cohérence. Et pour la cohérence, ce sera avec une fiscalité incitative et dissuasive ».

Le côté incitatif, ce sera avec des primes pour aider les ménages à remplacer les voitures diesels. Nicolas Hulot est conscient d'un problème qu'il a décrit à nos confrères de France Info. D'un côté, la hausse des loyers a poussé les ménages modestes à s'éloigner du centre pour aller habiter en banlieue. De l'autre, on a pendant longtemps favorisé l'achat du diesel. Et maintenant on met en place des interdictions de circulation dans les grandes agglomérations pour les véhicules carburant au gazole.

Les conditions pour obtenir cette nouvelle prime à la casse n'ont toujours pas été précisées, Nicolas Hulot donnant rendez-vous en septembre pour la présentation d'un "dispositif complet". Il se murmure qu'un coup de pouce de 1 000 € pourrait être accordé à tous ceux qui se débarrassent d'une vieille voiture, voire 2 000 € pour les ménages les plus modestes.

Le revers de la médaille, c'est donc l'aspect dissuasif. Nicolas Hulot a déclaré « les malus vont évoluer, on va baisser un peu les seuils ». Là aussi, pas davantage de précision. Mais le gouvernement étudie la possibilité d'un malus pour les voitures 100 % thermiques dès 95 g/km de CO2, contre 127 g/km actuellement.

Par ailleurs, le ministre l'a répété : le prix du gazole sera aligné sur celui de l'essence dans 3-4 ans.

Mots clés :

Commentaires (134)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Mais c'est n'importe quoi étant donné que le cycle d'homologation est BIDON, avec le nouveau cycle, 100% des véhicule thermique ET hybride seront malussé... ils faut revoir à la hausse ces chiffres et non l'inverse... Quand une Prius aura 2000€ de malus on va voir flou :lol: :lol:

Par

Putain ils sont quand même forts tous ces gouvernements...

Ils arrivent toujours a te la mettre un peu plus, ça fait toujours mal mais comme on en redemande pourquoi se priver?

Par

La fin des grosse voiture neuve essence...

Par

Comment inciter les constructeurs a tricher

Par

Maintenant qu'on sait après ses dernières déclarations qu'il a voté pour Hamon aux dernières élections, ça fait très peur de voir ce type en charge d'un ministère.

Par

En réponse à antho86_

Mais c'est n'importe quoi étant donné que le cycle d'homologation est BIDON, avec le nouveau cycle, 100% des véhicule thermique ET hybride seront malussé... ils faut revoir à la hausse ces chiffres et non l'inverse... Quand une Prius aura 2000€ de malus on va voir flou :lol: :lol:

Pas sur qu'ils définissent les seuils en fonction de ces nouveaux tests. Et si c'est le cas, quand ils vont voir les ventes de véhicule chuté de plus de 10%, ils changeront les barèmes... Où annualiseront cette taxe. Le retour de la vignette quoi.

Par

Il faut savoir de quoi on parle ... et en l'occurrence ce qui pose problème , c'est le vieux moteur Diesel ( < Normes Euro 6 ) .

Interdire le centre ville à ces ancêtres polluants me semblent être indispensable à moyen terme . Cependant , la voiture du futur ( électrique 100% ) ne pourra passer de l'utopie à la réalité qu'à une condition : la démocratisation du marcher de l'électricité ( sa production , son acheminement et son stockage dont le rendement est mauvais ).

Quand on sait que l'essentiel de l'énergie produite vient du nucléaire , il y a encore des efforts à faire . Si 50% des français roulaient à l'électrique , les factures des ménages exploseraient !! Je pense que l'énergie fossile sera au mieux réduite mais jamais totalement remplacée ....

Par

95 g/km de CO2 ......youpi c'est la fin des voitures essences lol ...on aura le choix entre les hybrides et ...les diesels mdr ....quelle cohérence ...

Par

Hausse du mazout d'ici 3-4 ans.. comme toutes les réformes "crades" (entendez par là impopulaires).

J'imagine bien le schéma, arrivé à ce stade > trop gros risque à cause des futures élections donc infaisable et si on ressort pas aux prochaines élections on laisse le paquet fumant aux prochains..

Bref, du vent et toujours du vent. Il devrait installer une éolienne devant son ministère, ça au moins ça serait "écolo"

Par

et pour ceux qui vivent en ville vous aurez le choix entre un véhicule électrique ou hybrides ...les pauvres vous prendrez le bus :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire