Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Nissan, accusé de tricherie en Corée du Sud avec le Qashqai, se défend

Nissan, accusé de tricherie en Corée du Sud avec le Qashqai, se défend

Nissan fait actuellement l'objet de l'actualité pour la montée au capital de Mitsubishi, en grande difficulté après la révélation d'un problème sur des émissions polluantes d'une grande partie de ses véhicules "kei cars". Hasard ou pas, c'est également Nissan qui est maintenant dans la tourmente de la fraude aux émissions avec le Qashqai vendu en Corée du Sud. Le constructeur nippon n'a pas tardé à réagir avec un communiqué expliquant que Nissan n'avait rien à se reprocher.

Depuis l'affaire Volkswagen, les révélations en tout genre s'enchaînent et les constructeurs sont de plus en plus sur la défensive. Il faut dire que les différents ministères de l'Ecologie y mettent de l'entrain afin de trouver la moindre faille pour tirer sur les constructeurs automobiles, quitte, parfois, à retourner la veste. Mitsubishi en a fait les frais récemment avec une grande découverte sur certaines de ses kei cars vendues au Japon, et c'est aujourd'hui Nissan qui se trouve dans une pseudo tourmente puisque le ministère de l'environnement sud-coréen pointe du doigt le Nissan Qashqai qui ne respecterait pas les normes.

 

Le problème viendrait, comme pour bon nombre d'autos vendues en Europe, d'une désactivation du système de traitement des polluants selon la température à l'intérieur du compartiment moteur (au delà de 35° pour le Qashqai, alors que ce serait plutôt 50° minimum pour d'autres autos). Cela était jusqu'alors toléré par les gouvernements et les constructeurs ont longtemps expliqué qu'il en allait de la bonne santé de la mécanique sur le long terme. Oui, mais voilà, depuis l'affaire Volkswagen, ces mêmes gouvernements cherchent des coupables, et ils ne veulent plus d'un système qui fonctionne partiellement : il devra donc être en permanence en état de marche. Il faut en effet signaler que certaines marques abusent de cette permission de la loi et font en sorte que ce système soit désactivé bien plus souvent qu'il ne le devrait.

 

Nissan communique rapidement sur le sujet

"Nous sommes concernés par le fait de respecter les normes et les lois sur tous les marchés où nous sommes présents. Une quelconque affirmation expliquant que nous ne respectons pas ces normes serait fausse. Les tests menés par le ministère coréen ne correspondent pas à ceux réalisés par les autres marchés. Les autorités européennes ont conclu que les véhicules Nissan - y compris le Qashqai - répondent parfaitement aux standards actuels. Le Qashqai vendu en Corée du Sud est validé Euro 6 et toutes les autos Euro 6 peuvent être importées sur ce marché. Nissan est déçu par le communiqué du ministère coréen et dément fermement que des malfaçons ont pu avoir lieu. Nous sommes en train de répondre au ministère de l'environnement coréen et nous continuerons de travailler avec eux en toute transparence pour qu'ils comprennent réellement le fonctionnement du système du Qashqai".

 

Nissan semble particulièrement confiant et balaye d'ores et déjà la présence d'un quelconque logiciel de trucage. La seule chose sur laquelle pourrait jouer la Corée du Sud est cette fameuse désactivation du système antipollution, qui n'est pas à base de réduction catalytique sélective (et AdBlue) comme chez certains concurrents. 

 

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

" désactivation du système de traitement des polluants selon la température à l'intérieur du compartiment moteur (au delà de 35° pour le Qashqai, alors que ce serait plutôt 50° minimum pour d'autres autos). "

En d'autres termes, on s'arroge le droit d'ouvrir en grand les vannes à fumer noir dès que la température dans un compartiment moteur atteint la redoutable température de... 35 ° .....soit moins que celle d'un corps humain en bonne santé ( 37.6 pour mémoire ...) .

Il y a des gens ici pour croire des bobards pareils ?

Sérieux.....:pfff:

Par

Le coréen malin était sûr de l' emporter sur ce Koup, dommage ..!!

Par

" Nissan est déçu par le communiqué du ministère coréen et dément fermement que des malfaçons ont pu avoir lieu. "

Celui qui a pondu ça a t'il en tête le relationnel historique pour le moins historiquement tendu entre les deux pays ?

Allez en quelque sorte humilier publiquement un extrême oriental, surtout quand on est simple commerçant étranger à ce pays... bien vu l'artiste....

Au passage, combien d'autos coréennes vendues sur le marché Japonais ?

Allez vous rencarder et demandez vous si lesdits coréens ont la moindre crainte de mesures de rétorsion...

Par

35 ou 50 ° c'est peanuts... ça me parait vraiment bizarre. Etes-vous sûr de vos source M. DOCHE?

Par

Et toujours pas de logiciel truKé ..?? Berk, c' en est une dégoûtation et notre ..ami qui voudrait tellement Kopartager depuis 6 mois ..!!

Par

Google ne remonte rien là-dessus donc je redis que c'est bizarre comme info.

Par

Concernant le NOX, le Qashqai est pourtant vainqueur...

Ils disent quoi chez Nissan: " Les autorités européennes ont conclu que les véhicules Nissan - y compris le Qashqai - répondent parfaitement aux standards actuels."

http://images.caradisiac.com/images/7/9/2/3/107923/S0-les-resultats-des-tests-pollution-de-l-utac-enfin-devoiles-presque-tout-le-monde-explose-les-normes-377637.jpg

Par

En réponse à gxahafair

Google ne remonte rien là-dessus donc je redis que c'est bizarre comme info.

Si si, on retrouve bien cette info :

During the broader inquiry into diesel vehicles, investigators found that the defeat device used in the Nissan Qashqai was set to turn off its exhaust reduction system automatically under regular driving temperatures, the ministry’s statement said. It added that the system turned off when the engine’s intake temperature reached 35 degrees Celsius, or 95 degrees Fahrenheit. Other models turned off at higher temperatures.

Sauf qu'elle a été très mal traduite ici (comme souvent), il ne s'agit pas de la température "à l'intérieur du compartimentent moteur" mais de la température de l'air aspiré à l'admission, ce qui n'est pas du tout la même chose...

Par

En réponse à cactus-fr

Si si, on retrouve bien cette info :

During the broader inquiry into diesel vehicles, investigators found that the defeat device used in the Nissan Qashqai was set to turn off its exhaust reduction system automatically under regular driving temperatures, the ministry’s statement said. It added that the system turned off when the engine’s intake temperature reached 35 degrees Celsius, or 95 degrees Fahrenheit. Other models turned off at higher temperatures.

Sauf qu'elle a été très mal traduite ici (comme souvent), il ne s'agit pas de la température "à l'intérieur du compartimentent moteur" mais de la température de l'air aspiré à l'admission, ce qui n'est pas du tout la même chose...

Excellente explication Cactus.... :bien:

Par

En réponse à moulache

Et toujours pas de logiciel truKé ..?? Berk, c' en est une dégoûtation et notre ..ami qui voudrait tellement Kopartager depuis 6 mois ..!!

Pas de logiciel truqué ? Alors peut etre un thermostat truqué , non ? :ptdr:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire