Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Nos Députés vont débattre des mini-motos !

Dans Moto / Pratique

Nos Députés vont débattre des mini-motos !

C'est normalement aujourd'hui que l'Assemblée Nationale examine le projet de loi visant à durcir la loi sur les mini-motos. N'y a-t-il pas ce matin dans notre pays plus urgent à s'occuper pour nos dirigeants que les mini-motos ? Combien sommes-nous à avoir eu la chance étant gamin, à l'occasion de la fête du village, ou de la fête de la moto du coin, de se voir offrir par Papa, Maman, 5 minutes de PW Yamaha ou de QR Honda, à 3 kilomètres heure de moyenne pour le plus grand plaisir des parents. C'était des mini-motos, vendues et utilisées en France depuis plus de 25 ans. Elles n'étaient pas autorisées sur la voie publique pour la simple et bonne raison qu'il faut une homologation, une carte grise et une assurance pour rouler sur la voie publique.


Le problème n'est pas les mini-motos, une moto de cross a la même législation. Pourquoi aller pondre une loi qui interdit ces motos sur la voie publique, c'est déjà le cas depuis toujours. On en est arrivé à menotter un vendeur de la région parisienne, à confisquer son stock.


Tout est parti de l'accident survenu en banlieue parisienne à la fin de l'an dernier où deux jeunes ont percuté une voiture de police. La moto était une Kawasaki de motocross, moto de compétition à utiliser hors de la voie publique. Les faits ont eu lieu dans la rue. C'est l'utilisation qu'il faut surveiller de plus près. Il se trouve que l'arrivée des « pit-bike et pocket » a vu le nombre de ses petites motos augmenter.


Nos Députés vont débattre des mini-motos !


C'est avec cette moto qu'a eu lieu l'accident avec la voitue de Police.

Nos têtes pensantes, dans le texte de loi veulent interdire ces motos aux moins de 14 ans, sauf si s'est sur un terrain aménagé, etc, etc, c'est déjà interdit sur voie publique, ce n'est pas une question d'age. Et puis, un 50 PW Yamaha, c'est fait pour un gamin de 4 à 7 ans !!!


Reste l'ambiguïté pour les motos de cross, pas clair et pas bon dans notre contexte anti-moto.


Juste une question, si l'événement qui a déchaîné ces foudres avait eu lieu dans une petite ville de la Lozère, l'Etat aurait-il réagit de la même façon ? Il faut arrêter de prendre les revendeurs pour des voyous, ne nous trompons pas de cible.


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Je suis entièrement d'accord avec cet article. Je possède un pit bike que j'utilise dans le près de mon grand père et je me régale. Si cette loi passe d'après ce que j'ai compris je ne pourrai plus en faire car le près n'est pas aménagé à cet effet. Pourtant je n'emmerde personne puisque je suis chez moi tranquille avec quelque pots à ce tirer la bourre. Le problème c'est que les flics préfèrent aller faire chier les honnêtes gens avec leurs radars et oublient qu'il y a d'autre lois à faire respecter mais c'est trop dur de travailler.

Par Anonyme

il cassaent les couilles pour parler clairement, au lieu de reglementer le vente et l'utilisation des pit bike et de casser pas consequence les couilles au gens "normaux", ils devrais plutot eller dans les quertier récupérer les moto de cross qu'on se fait chier à acheter au prix de longues heures de travail et de sacrifices ! alexandre CASSAR

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire