Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Nos voisins et le scooter : Retour au Québec.

Dans Moto / Nouveauté

Nos voisins et le scooter : Retour au Québec.

Notre tour du monde du scooter continu aujourd'hui avec un retour obligatoire au pays du caribou sauvage. Nous vous avions déjà informés dans cet article de l'explosion des ventes de scooters au Québec, et nous y revenons maintenant pour aborder le sujet original du vélo assisté qui est, selon le magazine "La nouvelle union", trop souvent comparé au scooter à essence. Le vélo assisté est muni de pédales, ressemble à une vraie bicyclette mais n'en est pas vraiment une, puisque son système électrique lui permet d'atteindre une vitesse honorable de 30 km/h sans avoir a donner trop de coups de pédales. Plutôt tentant pour les déplacements urbains, ce vélo connait lui aussi un succès de plus en plus grand, au grand désespoir des policiers locaux. En effet, dans les rues de la ville, «on croirait assister à une course», s'exclame un agent. «Certains se pensent sur une piste de course en zigzaguant entre les piétons et les cyclistes», renchérit il.


Le gros problème, c'est qu'aucune règlementation sur l'utilisation de ces engins à deux roues n'existe, mise à part que le conducteur doit avoir au moins 18 ans ou 14 ans en étant titulaire du permis de classe 6 D (autorisant aussi la conduite d'un cyclomoteur de 50 cm3 ou moins). Le pilote est aussi dans l'obligation de porter un casque de vélo s'il veut éviter une amende pouvant s'élever à 100 Dollars. Au delà de ces deux règles plutôt basiques, rien ne stipule ou ne règlemente la conduite a adopter au guidon, ni les vitesses maximums a respecter. 30 km/h ce n'est pas vraiment énorme, mais les autorités du pays veulent anticiper le phénomène du vélo assisté en le considérant comme un cyclomoteur : «Un avis de dérogation a été demandé pour faire en sorte que la bicyclette électrique soit considérée comme un cyclomoteur avec tous les règlements s’y rattachant». Cette mesure n'est pas innocente, puisque le marché devrait bientôt accueillir une nouvelle génération de vélos assistés, et ceux ci pourront atteindre la vitesse phénoménale de 70 km/h!


Pour info, en France, il faut compter à peu près 300 € pour acquérir une telle bécane.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire