Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Nouveau cycle d'homologation : la facture est salée pour les constructeurs

Nouveau cycle d'homologation : la facture est salée pour les constructeurs

L'introduction progressive du nouveau cycle d'homologation WLTP en remplacement de l'ancien NEDC provoque certains problèmes. Au delà du fait que les constructeurs se bousculent aux portes des organismes officiels, ce qui engendre des soucis de délais, c'est surtout un surcoût financier non négligeable pour certains, comme BMW, qui estiment à 150 millions d'euros le passage de l'ancien cycle au nouveau.

L'année 2018 est synonyme de changements pour les véhicules neufs qui vont devoir passer au nouveau cycle d'homologation, le fameux WLTP (world harmonized light vehicles test procedure), qui comporte une particularité : un test en conditions réelles. Chose que n'avait pas l'ancien cycle NEDC, aujourd'hui bien éloigné des valeurs observées sur la route après les essais menés dans le sillage du dieselgate.

Le problème de ce nouveau test est qu'il impose aux constructeurs de s'adapter rapidement. Filtres à particules pour les moteurs essence, nouvelles gestions de l'injection, systèmes de dépollution plus évolués sur les diesels, la facture s'alourdit. Et pas qu'un peu, puisque BMW estime le coût du passage au nouveau cycle à 150 millions d'euros pour des dizaines de véhicules du catalogue qui devront cette année repasser l'épreuve.

Une somme qui se répercutera forcément tôt ou tard sur les clients, surtout si les constructeurs souhaitent conserve leurs marges, parfois confortables. C'est d'ailleurs le cas du groupe BMW qui affichait la meilleure rentabilité du secteur automobile en 2017. 

Il faut également ajouter à cela les files d'attente qui s'allongent dans les centres d'homologation. Le patron de Mercedes expliquait justement que tous les constructeurs devaient réhomologuer la plupart de leurs véhicules actuels, ce qui provoque quelques soucis dans les centres officiels, comme l'Utac, organisme français chargé des tests. Celui-ci a d'ailleurs dû significativement augmenter ses effectifs pour faire face à ce pic important.

Mots clés :

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

BMW ? Ce ne sont pas eux qui sont aux anges avec un business au top à vendre fort chères leurs bagnoles au point d'avoir fait une belle marge en 2017, déjà ?

Ben voilà, ils savent où taper avant de plumer le gogo. Encore que, caisse allemande, si c'est pas assez cher, le parvenu acheteur va se sentir floué de ne pas être assez plumé !

Par

L'Ingénieur Lapoutre pourrait sans doute nous en dire quelques mots sur ce surcoût... mais comme pour l’histoire des logiciels truqueurs, il va nous causer de secret professionnel...

Par

Euro 1, ça date de 1993, nos technocrates ont donc attendu 25 ans pour mettre en place des tests d'homologation en phase avec la réalité.

Il serait intéressant d'avoir les chiffres représentant l'écart pollution théorique / pollution réelle au fil des ans.

On se rendrait peut-être compte qu'une bonne vieille 306 essence Euro 2 ne pollue pas plus qu'un véhicule actuel homologué Euro 6, pourtant infiniment plus strict (sur le papier).

Mais quant on sait qu'il existera des dérogations pour encore vendre du NEDC en 2019, nous ne somme pas prêts de respirer un air sain dans les centre-ville...

Par

Ou faut-il verser sa petite larme ?

Par

150 millions pour des moissonneuses batteuses qui aiment la semence fraîchement répandue dans les champs :bah:

Par

En réponse à -Nicolas-

Euro 1, ça date de 1993, nos technocrates ont donc attendu 25 ans pour mettre en place des tests d'homologation en phase avec la réalité.

Il serait intéressant d'avoir les chiffres représentant l'écart pollution théorique / pollution réelle au fil des ans.

On se rendrait peut-être compte qu'une bonne vieille 306 essence Euro 2 ne pollue pas plus qu'un véhicule actuel homologué Euro 6, pourtant infiniment plus strict (sur le papier).

Mais quant on sait qu'il existera des dérogations pour encore vendre du NEDC en 2019, nous ne somme pas prêts de respirer un air sain dans les centre-ville...

Niveau CO2, ta 306 sera pire, mais pour les micro-particule ce sera le Graal.

Et en attendant, les tabelles bonus/malus restent inchangé, vivement les 5000€ de malus sur la micro-citadine. 30% du prix en malus, c'est ça le progrès.

Par

En réponse à -Nicolas-

Euro 1, ça date de 1993, nos technocrates ont donc attendu 25 ans pour mettre en place des tests d'homologation en phase avec la réalité.

Il serait intéressant d'avoir les chiffres représentant l'écart pollution théorique / pollution réelle au fil des ans.

On se rendrait peut-être compte qu'une bonne vieille 306 essence Euro 2 ne pollue pas plus qu'un véhicule actuel homologué Euro 6, pourtant infiniment plus strict (sur le papier).

Mais quant on sait qu'il existera des dérogations pour encore vendre du NEDC en 2019, nous ne somme pas prêts de respirer un air sain dans les centre-ville...

J'ai un pote qui a une 306 essence, et rien qu'à l'odeur, je sais s'il a démarré.

Non sérieux, il ne faut pas exagérer, les voitures de plus de 20 ans sont en dehors des clous notamment en imbrûlés, benzène et autres saletés (bonjour les cancers!).

Par

C'est surtout pour les acheteurs que ça va coûter

Par

En réponse à Lycanthr0pe

BMW ? Ce ne sont pas eux qui sont aux anges avec un business au top à vendre fort chères leurs bagnoles au point d'avoir fait une belle marge en 2017, déjà ?

Ben voilà, ils savent où taper avant de plumer le gogo. Encore que, caisse allemande, si c'est pas assez cher, le parvenu acheteur va se sentir floué de ne pas être assez plumé !

Par ce que tu penses que se sera gratos pou Merco, VAG, PSA et cie ? Ils vont tous mettre la main à la poche.

Par

de quel sauce ont va etre manger encore Lol ..les controles techn sa va etre sévére du recaler c'est sur

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire