Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Nouveauté - BMW: avec la dernière S 1000RR le diable se niche dans les détails

Dans Moto / Salon

Nouveauté - BMW: avec la dernière S 1000RR le diable se niche dans les détails

Pour peu, elle serait passée inaperçue cette dernière mouture de la BMW S 1000RR. Et pour cause. Kawasaki, avec son ostentatoire Ninja H2 a soufflé la vedette à ses homologues grâce à un turbo qui a mis sous pression le Salon de Cologne. Mais Intermot c'est aussi la maison des Bavarois et on aurait tort de ne pas trop s'attarder sur le dernier millésime de leur sportive. Et ce d'autant plus que pour elle, le diable se niche dans les détails.


On vous en a déjà parlé, mais rappelons les faits. BMW a transpiré pour rogner 4 kilos sur la balance qui avoue à présent 204 kilos et ils ont aussi cogité sérieusement pour extirper 6 ch de plus pour porter la cavalerie aux portes des 200 ch. 199 en version libre exactement. Pour en arriver là, la batterie et la ligne d'échappements ont été sollicités pour le poids tandis que la culasse a été revisité avec une nouvelle géométrie des conduits, de nouvelles soupapes d'admission ou un nouvel arbre à cames d'admission allégé. La boîte à air a aussi été retouchée.


Côté électronique on est bien servi et avec les options on peut avoir ce qui se fait de mieux à notre époque. L'ABS qui vous prend en charge même dans les courbes est là, tout comme l'antipatinage et les trois modes moteur quie l'on affinera avec les ajustement « Slick » ou « User ». Mais vous pourrez aller plus loin en puisant dans le catalogue « Mode Pro » où là l'antipatinage sera plus évolué, le launch contrôle et le limiteur de régime pour l'entrée des stands en dotation sans oublier la joie de passer les rapports à la volée. Et puis tiens, s'il vous reste quelques billets, vous prendrez la suspension électronique DDC de la HP4.


Nouveauté - BMW: avec la dernière S 1000RR le diable se niche dans les détails


Côté ergonomie, le cadre été travaillé pour plus de rigidité, la bras oscillant est différent et le tableau de bord se plaît en LCD avec de multiples fonctions. Quant à la proue, elle ne perd pas son regard asymétrique. Même s'il a été adouci.


Portfolio (6 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire