Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Nouvel airbag indépendant: Bering répond à nos questions.

Dans Moto / Equipement

Nouvel airbag indépendant: Bering répond à nos questions.

Après les deux démos que nous a offert Bering lors des derniers JNMS de Montlhéry (pour retrouver l'article, c'est ici), Guillaume Morin, coordinateur du projet Airbag, répond à nos questions.


Peux-tu nous expliquer succinctement comment s'est déroulé le projet ?


  • Guillaume Morin (G.M) : « Le travail, incluant l'accidentologie, a porté sur 3 à 4 ans.

Nouvel airbag indépendant: Bering répond à nos questions.


Il était très important pour nous de comprendre la cinématique des différents chocs et pertes d'équilibre afin de pouvoir proposer un équipement susceptible de protéger les parties les plus gravement touchées afin de travailler sur les lésions graves.


L'airbag Bering devait absolument protéger le thorax, la colonne vertébrale, l'abdomen et la nuque. »


Comment se sont réalisés les différents tests ?


  • G.M : « Il y a eu évidemment plusieurs phases avec différents crash-tests avec mannequin et beaucoup de simulations numériques afin de réaliser la meilleure conception d'airbag possible comme par exemple la forme la plus adéquate en terme de surface couverte…

Mais aussi avec des tests de lâché de poids (lâché de pendule) afin de trouver la bonne épaisseur et la bonne pression de l'airbag… tests, pour être le plus réalistes possibles, effectués sur des cadavres pour évaluer les dégâts comme le nombre de côtes cassées… »


Qu'est ce qui a été le plus difficile à réaliser ?


  • G.M : « Le gonflage est issu d'une technologie utilisée en grande série sur l'auto pour les airbags rideaux… ce qui a posé le plus de problème a été de résoudre la détection de l'accident, ou de la perte d'équilibre de façon électronique et ce… dans tous les cas ! »

Pourquoi Bering a pris l'option de réaliser un airbag indépendant à la différence de nombre de ses concurrents ?


  • G.M : « Tout simplement parce qu'avec un système relié au deux-roues, le gonflage est souvent trop tardif car pour ce faire, le câble doit en premier lieu… se tendre. La grande force dans le cas présent est la détection et la rapidité du système pour le faire… ce qui fait LA grande force de l'airbag Bering ».

Nouvel airbag indépendant: Bering répond à nos questions.


Bering mise beaucoup sur cette nouveauté, vous estimez à combien les ventes dans un futur proche ?


  • G.M : « La distribution va débuter en France en septembre prochain et en 2011 pour toute l'Europe, nous estimons toucher 1% des motards roulant en grosse cylindrée soit environ 100 000 unités annuelles… à terme bien entendu. »

Comment vont se dérouler les ventes chez les accessoiristes ?


  • G.M : « Les magasins vont avoir un corner spécifique avec vidéo permettant aux clients de visionner l'airbag en action. Les différents vendeurs suivront une formation sur le produit tandis que les mécaniciens en suivront une leur permettant de réaliser un montage précis et sécuritaire allant de l'imposition et du calibrage des différents capteurs sur le deux-roues à la programmation et à la reconnaissance engin/ gilet.

Le délai sera d'environ 1 semaine, dans les centres agréés… montage compris.»


Nouvel airbag indépendant: Bering répond à nos questions.


Et côté entretien ?


  • G.M : « Aucun durant la durée de vie du produit… soit 15 ans… sauf bien entendu, le replacement des piles ! »

Y a-t-il déjà des collaborations entre Bering et certaines assurances ?


  • G.M : « Les discussions sont en cours de négociation. Axa et la Massif sont en lice avec différentes options comme une diminution du tarif de l'assurance ou encore une réduction lors de l'achat ou encore une prise en charge… mais rien de fait encore.»

Nouvel airbag indépendant: Bering répond à nos questions.


- Photos: Olivier.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire