Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Observatoire des vols Traqueur 2016: le Tmax toujours en tête des deux-roues les plus volés

Dans Moto / Equipement

Observatoire des vols Traqueur 2016: le Tmax toujours en tête des deux-roues les plus volés

Yamaha Tmax, Kawasaki Z750 et Z800 et BMW S1000 sont en tête du palmarès des vols dans l'hexagone. L'Observatoire des vols Traqueur annonce une hausse de 40% des véhicules retrouvés.


+4,5% des vols pour l'Ile de France, 1 point de plus pour le Languedoc Roussillon qui boucle le top 5 des régions à risque tandis que les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur et Nord-Pas-de-Calais enregistrent une baisse de 1,5 à 2%. Qu'importe la cartographie des vols, le Tmax reste le deux-roues favoris des voleurs.


Le vol par enlèvement reste la méthode star car simple à mettre en œuvre et discrète. Généralement les engins volés sont ensuite stockés sur un parking, dans un sous-sol pendant quelques jours. On dit qu'ils « sèchent ». Si il est toujours présent les voleurs en concluent qu'il n'est pas équipé de système après-vol, il partira donc pour sa destination finale ou sera démonté pour ses pièces.


Observatoire des vols Traqueur 2016: le Tmax toujours en tête des deux-roues les plus volés


« En France, 71 %** des deux-roues non équipés ne sont jamais retrouvés. Sur notre parc de deux-roues équipés, près de 85 % des deux roues retrouvés le sont en moins de 4 jours (70 % en moins de 24 heures) », précise Luc Chambon, Directeur de l'Innovation du Groupe Traqueur.


Observatoire des vols Traqueur 2016: le Tmax toujours en tête des deux-roues les plus volés

Observatoire des vols Traqueur 2016: le Tmax toujours en tête des deux-roues les plus volés


Pour mémoire, le système après-vol Traqueur Nano développé fin 2015 hérite de plusieurs technologies comme la géolocalisation par les télécommunications et par les satellites, la radiolocalisation à haute sensibilité et résistante au brouillage, et enfin les télécommunications à basse énergie…


** Chiffres de l'Observatoire des 2 roues 2015


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire