Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Officiel - Le groupe PSA rachète Opel

Dans Economie / Politique / Industrie

, mis à jour

Officiel - Le groupe PSA rachète Opel

L'issue des négociations entre le groupe français et General Motors ne faisait aucun doute, mais cette fois c'est officiel : Opel et Vauxhall rejoignent PSA. Une opération de 2,2 milliards d'euros qui donne naissance au deuxième constructeur européen.

C'est une union rapide et surprenante, à laquelle personne ne s'attendait il y a quelques semaines à peine. Mais depuis que les négociations ont été révélées et confirmées par les deux parties mi-février, tout est allé très vite. Carlos Tavares, à la tête de PSA, a notamment multiplié les rencontres avec les syndicats et représentants politiques des entreprises et pays concernés.

PSA et General Motors souhaitaient s'entendre avant l'ouverture du Salon de Genève, c'est donc chose faite puisqu'ils viennent de publier un communiqué de presse confirmant la transaction. Le groupe français prend donc en main Opel, sa filiale britannique Vauxhall et les opérations européennes de GM Financial. Le montant de l'acquisition est de 2,2 milliards d'euros (dont 0,9 milliard pour GM Financial).

Objectif de rendre Opel rentable d'ici la fin de la décennie

Ce rachat donne naissance à un géant du marché européen, qui représente désormais 17 % des ventes et plus de 4,3 millions de véhicules produits par an. L'idée de racheter Opel avait surpris, dans la mesure où c'est un constructeur qui ne vend qu'en Europe et que PSA cherche à se renforcer en dehors du Vieux Continent. Mais le français assure que les marques seront complémentaires, Opel est par exemple nettement plus fort en Allemagne.

Le blitz est une machine à perdre de l'argent, mais PSA est confiant dans sa capacité à vite le rendre rentable. Il précise déjà qu'il espère qu’Opel/Vauxhall atteigne une marge opérationnelle courante de 2 % d'ici 2020 et 6 % d'ici 2026. On croit en la capacité de PSA de réaliser cela, grâce au talent de Carlos Tavares, qui a justement su relancer le groupe français en un temps record.

GM et PSA coopéreront pour la voiture électrique et l'hydrogène

Surtout, le rachat permettra de faire des économies d'échelle et de dégager des synergies dans les domaines des achats, de la production et de la recherche/développement. Des synergies de 1,7 milliard d'euros par an sont attendues d'ici 2026. Carlos Tavares avait récemment indiqué que PSA ne perdrait pas de temps pour mutualiser les projets. D'ailleurs, le développement de la prochaine Corsa serait déjà suspendu alors qu'il était bien avancé… mais avec des pièces GM.

Les ponts ne seront cependant pas coupés avec GM. PSA prévoit de collaborer avec l'américain dans le domaine de la voiture électrique. En clair, le français veut profiter de la technologie de l'Opel Ampera-e. De plus, PSA pourrait s’approvisionner à long terme en systèmes de piles à combustible auprès de la coentreprise GM/Honda. Enfin, les rebadgages d'Opel en Holden ou Buick sont pour l'instant maintenus.

 Les syndicats accueillent bien la nouvelle du côté français

Dans un communiqué, FO, la CFE-CGC, la CFDT, la CFTC et le SIA-GSEA ont déclaré qu'ils voient "dans le projet d'acquisition d'Opel par le groupe PSA une opportunité à saisir". Pour eux, le rachat est "un investissement qui semble raisonnable et intéressant au plan industriel et commercial". Mais soucieux de préserver l'emploi, ils demandent à la direction "de présenter des éléments détaillés pour confirmer la viabilité du projet d'acquisition et d'apporter des garanties sur les conséquences stratégiques, économiques et sociales de ce projet".

 

Commentaires (126)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Peugeot trop petit pour jouer dans la cour des grands, Opel trop petit pour jouer dans la cour des grands.

Cette opération a du sens, il reste maintenant une histoire à écrire, afin de ne pas rester sur une vision purement financière de consolidation des achats et de synergie de recherche.

Par

Push to pass :bien: :bien: :bien:

Par

Bravo Peugeot !

Par

La voiture de l'année dans quelques heures pour PSA ? :buzz:

Par

pijo est le meilleur constructeur français et de loin!!!

son seul soucis la rentabilité...renault bien plus rentable...

avec opel psa grossit et fera des économies d'échelles...

les hidi pijo seront sur les opel...

renault a de gros soucis à se faire en europe!!!

psa c'est au dessus en qualité que renault... mais c'est plus cher... aujourd'hui..

demain psa avec les synergies avec opel...

va faire trés mal à rino...car il pourra vendre au prix rino...

une qualité supérieure!!

Par

"Objectif : Rendre opel rentable d'ici la fin de la décennie"

Ouais, m'enfin ils devaient rendre DS à la hauteur de Audi d'ici la fin de la décennie et c'est pas encore au points ça..

Par

C'est fait mais beaucoup de questions demeurent...

1) Cela signifie-t-il la fin de produits GM en Europe?!? GM était numéro 1 mondial entre 1927 et 2007... En Europe ne reste... que Cadillac!

2) Peugeot, Citroën et DS sont très (trop) proches en termes de marché, pourquoi racheter une marque directement concurrente? Pour le détail, Peugeot se cherche premium... Opel aussi!

3) Opel n'a ni gros moteurs, ni débouchés hors Europe... est-ce vraiment complémentaire?

Les gens du marketing vont avoir du pain sur la planche...

Par

Félicitations PSA, en espérant qu'Opel garde une réelle identité malgré les fortes synergies. On notera au passage qu'ils se rapprochent de FCA au niveau mondial.

Par

En espérant que les pub Peugeot ne deviennent pas aussi ridicules que celles d'Opel.

Par

Peugeot enlève une épine dans le pied de GM, qui n'a jamais vraiment su administrer la marque allemande, et Opel revient dans le giron européen, avec espérons-le une hausse de la qualité. Je suis impatient de savoir quelles seront les nouvelles orientations stylistiques de ces Opel, sans les éléments GM (volants, commodos, etc.).

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire