Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Opel Crossland X : à la croisée des chemins - En direct du salon de Genève 2017

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Vous l'avez déjà découvert en détail sur Caradisiac, lors d'une présentation statique où nous nous étions bien sûr rendus. Et où nous avons appris qu'il serait finalement présent à Genève. Petite piqure de rappel concernant ce nouveau concurrent des Renault Captur et Peugeot 2008.

Opel Crossland X : à la croisée des chemins - En direct du salon de Genève 2017

Le Meriva, minispace de son état, n'aura pas de descendance et en restera à 2 générations. Point. Il est remplacé par le Crossland X, qui cède de façon assumée à la mode du moment, celle des SUV. Le "X" le rattache clairement à ce monde, à la manière du grand frère Mokka X, et les gimmicks de carrosserie appuient sans conteste cette orientation. Sauf que le nouveau modèle ne pourra, lui, disposer d'aucune option 4 roues motrices, et qu'il est tout de même plus typé famille que le Mokka.

 

Ce nouveau crossover partage sa plateforme avec le futur Citroën C3 Aircross. Les motorisations, du coup, sont issues de PSA également, nous le verrons plus loin...

Le gabarit est plutôt costaud pour la catégorie, avec 4,21 m de longueur, une largeur de 1,76 m et une hauteur de 1,59 m. C'est plus que qu'un Renault Captur (4,12 m) ou qu'un Peugeot 2008 (4,16 m), avec lesquels il bataillera, mais moins que le Mokka X (4,28 m) et que le Meriva sortant (4,29 m). 

 

Opel Crossland X : à la croisée des chemins - En direct du salon de Genève 2017

La plastique du nouveau crossover au blitz est à la croisée des chemins de différents modèles de la marque, enrobée des attributs classiques des SUV urbains. Bas de boucliers non peints avec sabots de protections, élargisseurs d'aile et bas de portières également parées de protections plastiques, barres de toit et garde au sol surélevée sont de la partie.

L'air de famille avec le Mokka X est flagrant, surtout de 3/4 avant. On retrouve d'ailleurs la signature lumineuse en aile double, reprise par les feux de jours situés à l'intérieur des optiques. Le profil, lui, reprend la ligne de toit atypique de la citadine chic Adam, avec son aileron de requin inversé au niveau du montant arrière. Les portières sont creusées d'un gros coup de gouge, qui leur donne du relief et en provenance de l'Insignia, la berline de la marque. Enfin l'arrière est plus personnel. On retrouve des feux à LED avec signature visuelle en aile double, mais le dessin est bien différencié.

Comme on vous le disait, c'est un patchwork.

 

Habitacle sérieux mais triste

Dans l'habitacle, c'est la recette de l'Astra qui est reprise, avec un traitement horizontal des éléments. La multitude de boutons du Meriva a disparu, au profit d'interfaces épurées et d'un écran tactile de 7 ou 8 pouces selon la finition, situé à une hauteur que l'on dira convenable.

L'ambiance est cependant très sombre, et triste. Espérons que des coloris plus clairs soient proposés à terme.

En tout cas la qualité de fabrication est à souligner. C'est bien mieux qu'un Captur ou qu'un Juke, et presque aussi bien qu'un 2008.

 

Opel Crossland X : à la croisée des chemins - En direct du salon de Genève 2017

La belle longueur du Crossland X permet d'avoir une bonne longueur aux jambes pour les passagers, et sa hauteur conséquente une hauteur sous plafond appréciable. Mais là où l'Opel fait fort, c'est sur le volume de coffre. Les 410 litres offerts banquette reculée sont la meilleure valeur de la catégorie. Banquette avancée, on passe à 520 litres, un chiffre remarquable. Banquette rabattue, les 1 255 litres dégagés font moins bien que feu le Meriva (1 500 dm3), mais restent corrects face à la concurrence.

 

Moteurs PSA et équipement riche

Côté moteurs, nous l'avons dit plus haut, le Crossland X se voit doté d'éléments en provenance de la banque d'organes PSA, seuls compatibles avec la plateforme. En essence, nous avons donc affaire à un 3 cylindres 1.2 de 81 ch en version atmo, et 110 ch et 130 ch en version turbocompressée. Ce sont donc des... Puretech. Le 110 ch peut s'accoupler à une boîte automatique classique à 6 rapports, une EAT6 évidemment. En diesel, un 1.6 CDTi est proposé en 2 niveaux de puissance : 99 et 120 ch. Il s'agit bien sûr de BlueHDI à la base. Les rejets de CO2, non encore homologués, sont annoncés en diesel à moins de 100 g.

 

On terminera cette prise de contact avec l'équipement. Le Crossland X sera tout à fait au niveau, voire un peu au-dessus de la concurrence. On trouvera, selon les niveaux de finition, de série ou en option, le freinage d'urgence automatique en ville avec détection des piétons, la caméra de lecture des panneaux de signalisation, l'alerte anti-somnolence, le régulateur de vitesse intelligent (qui alerte le conducteur si la vitesse consigne est supérieure à la vitesse limite, grâce à la caméra de lecture des panneaux), l'affichage tête haute, la recharge de smartphone par induction, les feux full LED avec fonction automatique code/phare et éclairage d'intersection, l'écran tactile 7 ou 8 pouces avec navigation et connectivité Android auto et Apple CarPlay, connexion wifi 4G (avec abonnement, 3 mois gratuits), l'aide au parking active, l'alerte de franchissement de ligne, l'alerte de véhicule dans l'angle mort, la caméra de recul 180 degrés, le volant chauffant. Et bien sûr, les services connectés Opel On Star (appel aux services de secours en cas d'accident, assistance en cas de vol, contrôle à distance du véhicule par smartphone, téléchargement de destination pour la navigation, diagnostic du véhicule...).

Un package qui permettra de figurer en bonne place dans la catégorie.

 

Rien n'a filtré concernant les prix, mais pour espérer se faire une place dans ce segment, dominé en France par les Renault Captur et Peugeot 2008, il faudra que le Crossland X bénéficie de prix d'appel similaires, c’est-à-dire autour de  17 000 €, ou bien justifier d'un rapport prix/équipement plus favorable. Dans le cas contraire, il deviendrait invisible.

 

L'instant Caradisiac : star du stand

Il ne devait pas être là, à Genève, ce Crossland X. Mais le mariage d'Opel avec PSA, et le fait que ce nouveau SUV urbain partage sa plateforme avec PSA l'a mis sous les feux de la rampe. Du coup, l'attrait était maximum, d'autant qu'un seul exemplaire était disponible sur le stand. Une foule dense l'entourait et chacun cherchait à en ausculter les moindres détails. De bon augure pour la suite, même si certaines stars de salon ont par la suite fait des bides.

Opel Crossland X : à la croisée des chemins - En direct du salon de Genève 2017

Portfolio (9 photos)

En savoir plus sur : Opel Crossland X

Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est curieux j'ai l'impression d'avoir déjà lu cela ...

Mais pour en revenir au produit, l'auto est assez différente du 2008 et du C3 Aircross - malgré une base technique identique - pour plaire à une autre clientèle.

J'espère qu'à l'avenir le groupe PSA saura - contrairement au groupe VAG - garder cette différenciation entre les marques.

Par

En réponse à roc et gravillon

Commentaire supprimé.

Une BMW i3 est largué coté autonomie :oui:

donc plus cher qu'un produit dépassé et donc prix justifié :hello::coucou:

Par

En réponse à smartboy

C'est curieux j'ai l'impression d'avoir déjà lu cela ...

Mais pour en revenir au produit, l'auto est assez différente du 2008 et du C3 Aircross - malgré une base technique identique - pour plaire à une autre clientèle.

J'espère qu'à l'avenir le groupe PSA saura - contrairement au groupe VAG - garder cette différenciation entre les marques.

c'est de la deutche kalitate :oui:

donc feux dur le tableau de bord loin de mains et régulateur au volant pour plaire à notre ami roc :hello::coucou:

les locations de vont arriver très bientôt vu le nombre d'Opel dispo chez les loueurs

Par

sur le ...

Par

En réponse à roc et gravillon

Commentaire supprimé.

c'est fini ces vieux trucs roc, le seul hud sympa c'est celui des C6 (hors de prix) sinon c'est une lame bidon et pas qualitative et avec le high cockpit plus besoin :wink::hello:

Par

En réponse à roc et gravillon

Commentaire supprimé.

Ce serait étonnant de la voir plus chère qu'une i3, pas vraiment pour ce qui est de la Zoé. Après faut dire que l'i3 est la moins intéressantes des 3, donc ce n'est même pas une option d'achat si on souhaite une électrique tant elle est aujourd'hui dépassée.

Par

En réponse à pechtoc

Ce serait étonnant de la voir plus chère qu'une i3, pas vraiment pour ce qui est de la Zoé. Après faut dire que l'i3 est la moins intéressantes des 3, donc ce n'est même pas une option d'achat si on souhaite une électrique tant elle est aujourd'hui dépassée.

clair que la BMW i3 est un produit dépassé et seuls quelques "kikoo" de "chez lol" qui croient avec posséder la kalitat dernier cri peuvent acheter ce produit "à l'ouest"

Par

"Mieux fini qu'un Captur ou qu'un Juke"... ouf, nous voilà rassurés ! :ptdr:

Par

Il est fait en France ce machin?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire