Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Parc automobile : il n'y a jamais eu autant de véhicules sur nos routes

Parc automobile : il n'y a jamais eu autant de véhicules sur nos routes

39,12 millions de véhicules sont immatriculés dans l'Hexagone, soit une hausse de 1,2 % en un an. Près de 83 % sont des voitures particulières. Fait notable : dans le total, la part du diesel recule.

  • Un million de plus en 3 ans

Le parc automobile français se rapproche petit à petit d'un cap symbolique, celui des 40 millions de véhicules. Au dernier pointage, réalisé annuellement par le CCFA (Comité des Constructeurs Français d'Automobiles), il y avait 39 119 000 véhicules en circulation sur nos routes.

Ce nombre, qui prend en compte tous les engins à quatre roues, est en augmentation de 1,2 % en un an. Sur les trois dernières années, le parc a été gonflé d'un million de véhicules ! Preuve que le développement de nouvelles formes de transport, comme le covoiturage ou la location entre particuliers, ne l'impacte pas encore.

  • Diesel : une part qui recule chez les VP…

La catégorie des véhicules particuliers reste ultra dominante, elle représente 82,8 % du parc, soit 32 390 000 voitures, en hausse de 1,2 % (+ 390 000 autos). En trois ans, le nombre de VP a augmenté de 740 000 autos.

Côté énergies, les évolutions des goûts des clients français commencent vraiment à se ressentir dans la circulation. Certes, en un an, le nombre de voitures diesels (19 938 000) a augmenté de 0,2 %. Mais celui des essences et autres énergies a progressé de 2,9 %. Conséquence, avec un total plus élevé, la part des autos abreuvées au gazole a reculé de 0,6 point, pour attendre 61,6 %. Un déclin qui se poursuivra assurément l'année prochaine, la part du diesel dans les immatriculations de modèles neufs étant durablement tombée sous la barre des 50 %.

... mais forcément écrasante chez les professionnels

Le reste du parc comprend 6,1 millions de véhicules utilitaires jusqu'à 5 tonnes (+1,2 %), 537 000 véhicules industriels (+ 0,9 %) et 91 000 autocars/autobus (+ 1,1 %). Forcément, dans ces catégories, les moteurs ne roulent quasiment qu'au gazole. 1 800 véhicules industriels ont une énergie autre que ce carburant ! Ce qui explique que le gazole a représenté 80,6 % des ventes dans les stations sur les six premiers mois de l'année (source Ufip).

Mots clés :

Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ça ce ressent au niveau de la circulation

Par

En réponse à mazdaspeed73000

Ça ce ressent au niveau de la circulation

Oui et c'est là qu'on voit que les politiques de mobilité mises en place par les gouvernements, tous pays confondus, portent vraiment leurs fruits (ironie).

Par

Et malgré ça on continu de nous balancer des Stats bidons de la sécurité routière.. mais vu le niveau intellectuel et en mathématiques du français de base.. forcément ça ne choque pas grand monde.

Par

En réponse à mazdaspeed73000

Ça ce ressent au niveau de la circulation

oui et non. perso, j'ai une saxo vts qui dort dans mon sous-sol et que je sors quelques rares fois par mois.

et je suis sûr de ne pas être le seul.

j'ai une autre caisse pour la vie de tous les jours. et il est possible que j'achète une autre voiture plaisir dont l'utilisation sera à l'image de la saxo. donc ce n'est pas la quantité de véhicules existants qui importe pour juger de l'état de la circulation.

Par

et ces voitures doivent disparaitre des routes avant 2040...

Dans 20 ans... quand on voit que l'hybride toy cree vendu en 1997 commence timidement a arriver sur le marché en 2017...

Belle blague !

Par

En réponse à pat d pau

et ces voitures doivent disparaitre des routes avant 2040...

Dans 20 ans... quand on voit que l'hybride toy cree vendu en 1997 commence timidement a arriver sur le marché en 2017...

Belle blague !

toyota vient d'annoncer qu'il planchait que une voiture électrique avec une bonne autonomie et une recharge complète en quelques minutes d'ici 5 ans.

le constructeur avait fait le même coup à l'époque pour son hybride.

donc, wait & see, car il faut se méfier des idées préconçues. je pense au contraire que tout peut aller soudainement très très vite.

Par

En réponse à pat d pau

et ces voitures doivent disparaitre des routes avant 2040...

Dans 20 ans... quand on voit que l'hybride toy cree vendu en 1997 commence timidement a arriver sur le marché en 2017...

Belle blague !

disparaitre à la vente !

Avant que le parc installé disparaisse, faudra encore compter de longues années.

Vu qu'actuellement on garde les voitures environ 10 ans en moyenne, ça veut dire qu'en 2050 il y aura encore 50% du parc fonctionnant au pétrole

Par

En réponse à mynameisfedo

oui et non. perso, j'ai une saxo vts qui dort dans mon sous-sol et que je sors quelques rares fois par mois.

et je suis sûr de ne pas être le seul.

j'ai une autre caisse pour la vie de tous les jours. et il est possible que j'achète une autre voiture plaisir dont l'utilisation sera à l'image de la saxo. donc ce n'est pas la quantité de véhicules existants qui importe pour juger de l'état de la circulation.

pourquoi tu te prends pas une saxo VTS 16S ?

C'est autrement plus jouissif que la 100cv...

J'en ai vue une sur le bon coin qui était dans un superbe état full stock. (Un vrai passionné que j'ai eu au téléphone)

Si j'avais eu les moyens, je l'aurais acheté en 2eme voiture plaisir. (Je suis sur que sa côte va grimper comme ça à été le cas pour la 205GTI.)

Par

C'est surtout l'état d'une partie du parc automobile français qui inquiète. On voit malheureusement de plus en plus d'épaves circuler sur les routes.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire