Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Voitures pré-1997 interdites à Paris : pourquoi c'est une injustice ? (reportage vidéo)

À partir de vendredi 1er juillet, les voitures immatriculées avant le 1er janvier 1997 n'auront plus le droit de rouler en semaine de 8 heures à 20 heures du lundi au vendredi. Une mesure dont la portée écologique fait débat, et qui suscite la polémique en frappant les automobilistes les plus modestes

Christophe Najdovski, adjoint aux transports de la maire de Paris, participait ce vendredi matin à une opération de sensibilisation à destination de propriétaires de voitures âgées. A partir d'octobre, les contrevenants s'exposeront à une amende de 35 €.
Christophe Najdovski, adjoint aux transports de la maire de Paris, participait ce vendredi matin à une opération de sensibilisation à destination de propriétaires de voitures âgées. A partir d'octobre, les contrevenants s'exposeront à une amende de 35 €.

Jean-Noël, automobiliste parisien et possesseur d'une BMW Série 3 essence de 1995 régulièrement acceptée au contrôle technique et dont il est très content, n'en revient toujours pas: "à partir de vendredi, je vais être considéré comme un paria alors même que ma voiture fonctionne encore parfaitement. Je fais des aller-retour en lointaine banlieue deux à trois fois par semaine, dans une zone inaccessible par les transports en commun, et on veut m'empêcher de circuler au prétexte de pseudo-arguments écologiques? C'est dégueulasse, je n'ai pas les moyens de changer de voiture. Ils frappent les plus faibles, comme d'habitude. Quand je pense que j'ai voté pour cette majorité municipale dite de gauche..."

Comme Jean-Noël, ils sont quelques milliers d'automobilistes concernés par l'interdiction de circuler qui entre en vigueur ce vendredi 1er juillet. Combien exactement? Le Monde rappelle que sur un total de 750 000 voitures particulières immatriculées, Paris compte 50 000 voitures d’avant 1997 (pour 420 000 en Ile-de-France). Quant à la mairie de Paris, elle estime que les restrictions de circulation ne concerneront que 4 400 voitures individuelles sur les 400 000 circulant chaque jour dans la capitale. Oui, 4 400 voitures qui ne circulent pas tous les jours et dont les propriétaires n’ont pas forcément les moyens de procéder au remplacement. Et ce sont eux, les moins argentés, qui se trouvent pénalisés par une mesure à la portée écologie purement symbolique. Dur !

Même si des mouvements fédérant les mécontents se sont formés, de la "Ronde des bannies" (à l'initiative du magazine Youngtimers)  à l'association 40 millions d'automobilistes qui a lancé la pétition en ligne "Rembourse ma bagnole", les mesures sont bel et bien entrées en vigueur ce matin. Une première phase de sensibilisation courra jusqu'au mois d'octobre, à la suite de laquelle les forces de l'ordre procèderont à la verbalisation des contrevenants (35 € dans un premier temps).

Et en attendant, que faire? Jean-Noël, lui, a choisi la voie de la résistance: "Je vais emprunter des axes moins fréquentés pour sortir et rentrer dans Paris, en espérant ne pas croiser les forces de l'ordre ou en espérant que celles-ci se montreront indulgentes. J'ai d'ailleurs parlé avec un policier tout à l'heure qui m'a dit être dans la même situation que moi. Je n'habite pas trop loin du périph', on verra bien. Heureusement qu'il est là, ce périphérique. Il bloque la pollution dans Paris comme la frontière française le nuage de Tchernobyl..."

 

Voitures pré-1997 interdites à  Paris : pourquoi c'est une injustice ? (reportage vidéo)

Même bien entrenues et satisfaisant aux contrôles antipollution en vigueur, les voitures un peu âgées ne sont plus les bienvenues à Paris. Précisons toutefois que les voitures de collection (âgées de plus de trente ans) ne sont pas concernées par ces mesures d'interdiction. (photo Pierre Desjardins)

 

                                          Marché de l’occasion : les effets de l’interdiction

Si la mesure prise par Paris fait débat sur le plan de son impact écologique réel, elle n’en fera aucun concernant celui sur le marché de l’occasion.

En effet, c’est très simple. Les voitures d’avant le 1 janvier 1997 ne peuvent plus circuler dans Paris en semaine ? Eh bien la valeur en occasion de ces véhicules, possédés par les parisiens bien sûr, mais aussi plus largement par les habitants d’Ile-de-France, est aujourd’hui réduite à peau de chagrin.

Il sera impossible, sauf miracle, de revendre ce type de véhicule à un parisien ou à un francilien se rendant régulièrement dans la capitale. De ce côté, point de salut. Tout juste pourra-t-on envisager de revendre son auto, dont la valeur, même pour ces années-là, peut atteindre 2 500 à 3 000 € (on ne parle pas bien entendu des véhicules de collection…), à un automobiliste résidant en province, peu amené à se rendre dans Paris.

Mais là encore, il ne faut pas sous-estimer l’effet psychologique du « voiture interdite » au global, sur la cote. Tout comme les secondes mains à gros moteur, pourtant non concernées, avaient pâtit de la mise en place du bonus/malus sur les neuves. Et cela deviendra un argument utilisé à coup sûr par les acheteurs pour faire baisser le prix, même à Tulle ou Cambrai.

Voitures pré-1997 interdites à  Paris : pourquoi c'est une injustice ? (reportage vidéo)

Concrètement, pour un francilien, revendre à un autre sera quasi-impossible, le véhicule aura une valeur 0 ou approchant. Et pour les ventes hors Ile-de-France, la valeur des véhicules d’avant 1997 sera réduite, selon nos estimations, d’au moins 20 %, jusqu’à 50 %, et la décote sera d’autant plus importante que l’on s’approchera de la capitale. Pour une auto valant encore 3 000 € avant la mesure, la perte financière n’est pas négligeable ! A tel point que l’association 40 millions d’automobilistes a lancé un site, pour que les concernés puissent demander à Anne Hidalgo le remboursement de leur auto, invendable : http://www.remboursemabagnole.com/

Parisiens, franciliens ! Vos Clio 1 de 1996 ne valent plus rien (exemple parmi tant d’autres), sachez-le. Alors gardez-les pour ne les utiliser que le week-end ou faites un beau geste en les donnant à votre famille provinciale. Mais vous y serez de votre poche si vous êtes contraint de racheter un véhicule plus récent.

Justement, soyez vigilants dans ce cas, ne vous précipitez pas sur une voiture de 97 ou de 98 (dont les cotes pourraient justement s’apprécier, du fait d’une demande plus forte). Car la mesure sera sévérisée dès l’an prochain… En juillet 2017, ce sont tous les diesels d’avant janvier 2001 qui seront bannis. Ce qui fera encore chuter les prix des occasions concernées.

Finalement, il n’y a que du côté des acheteurs de province que c’est une bonne nouvelle. De bonnes affaires seront à faire !

Manuel Cailliot

 

Portfolio (2 photos)

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (219)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

moralité: si vous voulez faire un pied de nez a la mairie, payez vous une 205 td de plus de 30 ans ou un tacot du genre, homologuez le collector, et empoisonnez la vie des ecolos:biggrin:

Par

c'est ce qu'on appelle la "gentrification" des villes , c'est une ségrégation sociale et spatiale par l'argent, madama hidalgone s'attaque pas aux pauvres puisqu'ils ont déjà depuis longtemps desertsé Paris, mais elle commence à s'attaquer aux classe moyennes...

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

" C'est dégueulasse, je n'ai pas les moyens de changer de voiture. "

Non gars, c'est ta voiture qui est déguelasse....

Amusant de lire ça de la part d'un gusse qui roule ( et visiblement pas mal ) en Béhème essence...

Faut lancer une cotisation pour aider ce pauvre garçon Cara....

Par

En réponse à rono kalamar

moralité: si vous voulez faire un pied de nez a la mairie, payez vous une 205 td de plus de 30 ans ou un tacot du genre, homologuez le collector, et empoisonnez la vie des ecolos:biggrin:

Exactement !

Mais tu parles, ça demanderait aux désimpliqués vus ici ( mais forts pollueurs ) d'avoir deux sous de jugeotte pour contourner la loi, si tel est leur bon plaisir...

A mettre dans le même sac que tous ces gens qui attendent la dernière minute, voir la dernière seconde pour renvoyer dans les temps leur déclaration de revenu....

Pourquoi s'en faire pour ces inadaptés et inadaptables ?

Ils ont toujours existé et existeront toujours....

Par

jsuis pas contre l'argument ecolo, mais contre cette mascarade d'ecologie parigo-bobo, qui empoisonne la vie de tous ceux qui sont concernés par cette fichue ville. qui a envie de se trainer dans les RER degueulasses, les greves, les sens interdits a tout va? alors oui on peut aller dans paris a pinces et blabla, mais quand on voit le cout des transports alternatifs a la voiture (autolib, velib, metro, et leurs contraintes), on se dit que tout est fait pour emmerder les gens: employes qui viennent de lointaine banlieue, etudiants, touristes.

mais j'attends le moment ou cette boboïsation a tout va va faire partir tous les gagne petit qui vivent encore a paris, les entreprises qui vont deguerpir en banlieue, et la on verra si la politique nullos-bobos va encore marcher.

cette legislation on-ne-peut plus hasardeuse n'est qu'un pas de plus vers la desertification de paris. pas grave, les maisons en banlieue vont prendre de la valeur.

Par

" mais quand on voit le cout des transports alternatifs a la voiture (autolib, velib, metro, et leurs contraintes)"

Mais tu plaisantes ?

Allez, cite moi une capitale européenne où les transports seraient meilleur marché et aussi dense en terme de couverture...allez, rien qu'une seule ...

Par

En réponse à roc et gravillon

" C'est dégueulasse, je n'ai pas les moyens de changer de voiture. "

Non gars, c'est ta voiture qui est déguelasse....

Amusant de lire ça de la part d'un gusse qui roule ( et visiblement pas mal ) en Béhème essence...

Faut lancer une cotisation pour aider ce pauvre garçon Cara....

Si sa caisse est bien entretenue, j'vois pas en quoi roule en Béhème de 20 ans d'age montre que t'as les moyen de te prendre une caisse neuve. :hum:

Une caisse neuve, c'est un bifton de de 20/30 k€ a lacher (au bas mot, plus si tu veux des options), une assurance plus chère (voiture neuve, tout risque, etc...), un entretien certainement plus complexe et forcément via un garage pour conserver ta garantie (une vieille caisse, tu peux économiser en faisant les opérations basiques toi même => vidange, changement plaquette/disque par exemple, ou le faire au noir, alors qu'il faut une facture pour prouver l'entretien sur une neuve).

Tu peux tenter l'occasion récente (moins de 2 ans), tu économise un peu sur l'achat, l'assurance, l'entretien, mais globalement tu as quand même une somme a lacher, que tu n'avais pas forcément prévu.

Bref, le simple fait d'avoir une teutonne essence de 20 piges ne prouve rien concernant tes moyens financiers.

Tu nous as habitué a mieux, la tu verses dans le cliché avec ce commentaire :redface:

Par

Et si tu voyageais à minima, tu verrais que ce genre de mesure ( ou interdiction totale de circulation de thermiques dans certains secteurs ) est une tendance lourde...

Mais comme d'hab', on est en France, alors causer de réformer la moindre chose...forcément, c'est nul... pauvre pays !

Par

J'en vois un (pas malinx le Lynx ) qui cause de bagnoles NEUVES à acheter....

Faut mettre tes yeux en face des trous gars....mais qui te cause de ça ???

Par

....et le roulage du week-end reste autorisé....alors de grâce, bougez vous un peu les fesses et adaptez vous bande de fossiles...

On a tous des secteurs où l'on n'est pas à l'aise....pour ce qui me concerne, et pour exemple, j'vais jamais voir un toubib, et si ça se trouve, j'suis bourré de cholestérol ou d'autres saloperies dont je ne sais pas même le nom... et si un jour je m'en vais tapotter depuis un hosto, avec une maladie qui aurait pu être détectée à temps, eh bien je n'aurais qu'à m'en prendre qu'à moi même.

Je n'irais pas invectiver la terre entière, c'est mon inconséquence qui est en cause.

Et la mairie de Paris a parfaitement annoncé son programme, l'équipe municipale élue l'applique.... qui oserait le leur reprocher ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire