Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Paris : les autocars marquent l'arrêt de la circulation

Dans Pratique / Autres actu pratique

Paris : les autocars marquent l'arrêt de la circulation

Des pics de pollution imposant une circulation alternée, un RER B paralysé et une garde du Nord inactive, des blocages organisés par les véhicules de transport sans chauffeur en plein conflit social gênant pour le moins les accès aux aéroports, ce n’est rien de dire qu’il faut se forger un esprit de commando lorsque l’on est un automobiliste francilien. Une situation qui ne connaît pas la trêve des confiseurs puisque cette fois, ce sont les autocars qui s’y mettent.

Il ne manquait plus que ça. Mais nous y sommes. Les organisations syndicales impliquées dans le métier d’autocariste ont décidé de se faire entendre dans la rue au sujet des réglementations restrictives à répétition qui grèvent leur activité. Aujourd’hui, ils se rassemblent depuis 8 h 30, place de la Nation à Paris. Ils partiront ensuite vers le périphérique sud, pour se rendre place de l'École militaire, dans le VII arrondissement.

Et cela va peser sur le trafic puisque plus de 300 autocars, dont une cinquantaine de conducteurs belges et luxembourgeois, sont attendus sont espérés par les organisateurs. La raison de la fâcherie ? Les mesures anti-diesel de la mairie de Paris et la hausse de leurs tarifs de stationnement. Pour cette profession, la politique menée par Anne Hidalgo est « dogmatique » et met en danger l'économie touristique puisque, « sans autocars, pas de groupes de touristes ».

Les autocaristes appellent à une transition énergétique qui conjugue faisabilité technique et acceptabilité économique et sociale. L'échéance fixée à 2020 pour interdire toutes les motorisations diesel est considérée comme totalement irréaliste et économiquement irresponsable, dans un milieu où l'offre alternative n'existe qu'à titre expérimental.

Par ce mouvement, les autocars espèrent convaincre sur la mise en œuvre d'un calendrier réaliste et échelonné de la politique de circulation des véhicules diesel. Ils suggèrent aussi une remise à plat de la politique du stationnement des autocars à Paris, avec notamment, l'annulation de la hausse des prix du stationnement. Vu l’ampleur des revendications et la détermination de la Mairie de Paris à mener à bien sa politique, on peut craindre que nous n’en sommes qu’au début des ennuis…

Mots clés :

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

anne hidalgo récolte ce qu'elle a semé...

les cars touristiques vont bloquer paris...

comme les chauffeurs uber...

la pollution... éh oui ..

mais le boulot est plus important...

la pollution baisserra si on rend plus fluide la circulation...

avec des nouvelles routes...des tunnels...

comme le prévoit le patron de tesla!!!

et les voitures propres qui arrivent!!

pas en faisant chier les banlieusards!!

Par

Les touristes n'ont qu'a prendre le RER...deja blindé au demeurant. Quelle bande de degenérés a Paris...Tirez la chasse nom de Dieu!!

Par

En réponse à gignac31

anne hidalgo récolte ce qu'elle a semé...

les cars touristiques vont bloquer paris...

comme les chauffeurs uber...

la pollution... éh oui ..

mais le boulot est plus important...

la pollution baisserra si on rend plus fluide la circulation...

avec des nouvelles routes...des tunnels...

comme le prévoit le patron de tesla!!!

et les voitures propres qui arrivent!!

pas en faisant chier les banlieusards!!

Ben alors si c est le patron de Tesla qui la dit, ça ne peut être que vrai.:blague:

Par

Certaines villes coréennes ont surprimé en grande partie le diesel et on retrouvé un beau ciel bleu... A méditer.

Par

Pour le coup, le discours semble cohérent. Ils ne disent pas non à une transition énergétique dans leur métier mais demandent des mesures cohérentes et réalistes.

Il faut proposer des solutions alternatives, ce n'est pas le tout de dire qu'on ne veut plus de véhicules thermiques dans Paris.

Par

Quand certaines villes asiatiques ont simplement supprimé le diesel, comme d'habitude en France ça rale et c'est l'économie d'abord !!

Par

En réponse à SIGVALD

Certaines villes coréennes ont surprimé en grande partie le diesel et on retrouvé un beau ciel bleu... A méditer.

pas sûr toutefois qu'il y ait des villes coréennes aussi touristiques que ne l'est Paris...

c'est même une certitude...

Par

En réponse à kitetrip

Quand certaines villes asiatiques ont simplement supprimé le diesel, comme d'habitude en France ça rale et c'est l'économie d'abord !!

EUH

ça n'a jamais été le cas ... le diesel n'a jamais été interdit

Les japonais avaient mis pour les VPs un seuil d'émission de NOx, grosso modo analogue à Euro6, tel que de facto les anciens diesel Euro2, Euro3, ... ne pouvaient être vendus.

De façon analogue, en France on a mis une taxe sur le CO2 telle que la Mustang V8 n'est pas au catalogue de Ford en France alors qu'elle l'est en Allemagne

Avec l'avènement de véhicules de type Euro6, non seulement les diesel sont vendus au Japon, mais en plus ils bénéficient d'un bonus du gouvernement Japonais. Pire, la Mazda CX3 est vendue au Japon SEULEMENT en motorisation diesel comme l'indique http://www2.mazda.com/en/publicity/release/2015/201502/150227b.html

Au Japon, la motorisation diesel représente 73% des ventes de la Mazda CX5 sic https://en.wikipedia.org/wiki/Mazda_CX-5 . le mois dernier, au vu de ce succès, Mazda a indiqué qu'il allait le commercialiser aux USA en dépit du VWgate

Peugeot y vend bien entendu ses modèles BlueHDI comme on le voit in http://web.peugeot.co.jp/bluehdi/

La Corée est un pays aussi diesélisé que l'Europe de l'ordre de 50% sic http://www.koreatimes.co.kr/www/news/nation/2015/09/116_187471.html

Bref, c'est mieux de vérifier ses sources avant d'écrire et de ne pas colporter, comme Anne Hidalgo, Corinne Lepage, François de Rugy et tant d'autres des informations anciennes sur le diesel au Japon qui sont inexactes depuis plusieurs années.

Par

Anne Hidalgo & les écolos sont dans un combat idéologique contre le diesel avec des arguments et des chiffres du siècle dernier.

Ils ne vous diront jamais:

1/ que selon l'Agence Européenne de l'Air, les particules fines provoquent SIX fois plus de décès prématurés que les NOx

2/ que la législation Euro6 autorise les véhicules essence à émettre DIX fois plus de particules fines que les diesel Euro5 de 2011

3/ Pire, que la législation Européenne dispense carrément du test des particules les véhicules essence à injection indirecte

4/ mais quand on les mesure par exemple sur les Twingo/Smart 90CV, on découvre avec stupeur que ce moteur en émet QUINZE fois plus que le pire diesel Euro6 comme le montre

[img]https://i.blogs.es/32badb/particulas-adac/1366_2000.jpg[/img]

Par

En réponse à kitetrip

Quand certaines villes asiatiques ont simplement supprimé le diesel, comme d'habitude en France ça rale et c'est l'économie d'abord !!

Comme écrit dans l'article le problème est que "l'offre alternative n'existe qu'à titre expérimental." Hidalgo interdit, mais encore faut t'il que des alternatives existent, or il est encore impossible d'acheter des cars électriques.

Si des politiques, vivant confortablement essayaient de foutre ton job ou ta société sur le carreau, tu te laisserais anéantir ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire