Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Paris - Malgré des impacts négatifs, les voies sur berges resteront piétonnes, dit le Préfet

Dans Ecologie / Electrique / EcoloFrance

Cela fait maintenant 8 mois que la fermeture des voies sur berges parisiennes, rive droite, est devenue définitive. Une piétonnisation qui fait grincer des dents, mais que la Préfecture de Police de Paris entérine et souhaite accompagner, malgré des effets en termes de trafic et de bruit.

Paris - Malgré des impacts négatifs, les voies sur berges resteront piétonnes, dit le Préfet

C'est à la dernière rentrée scolaire qu'Anne Hidalgo, Maire de Paris, décidait contre vents et marées de rendre définitive l'expérimentation consistant à fermer les voies sur berges rive droite de sa ville. Une décision fort décriée, mais répondant pour l'édile à des impératifs de qualité de vie et de qualité de l'air.

 

Conjointement, un comité technique d'observation était créé par la Préfecture de Police de Paris, afin de scruter les incidences de cette piétonnisation des voies en termes de pollution, de report de trafic et donc d'embouteillages, et de bruit.

Une instance qui rend aujourd'hui enfin un rapport d'analyse. Et qui entérine la décision de Mme Hidalgo. Pour résumer, c'est "Oui, on mesure des impacts négatifs, mais ils sont conformes à ce qui était prévu. Les points noirs particuliers sont à traiter en priorité. Mais sinon c'est bon, roulez !" Ou plutôt donc, ne roulez plus...

 

Dans le détail, les reports de circulation sont réels. Jusqu'à + 72 % sur les quais hauts rive droite (entre quai des Tuileries et Hôtel de ville), et + 33 % sur le boulevard Saint-Germain rive gauche. Des évolutions conformes aux prévisions de l'époque dites "SYSTRA"... Mais c'est valable surtout le matin. Le soir, les reports sont moins forts que prévu, même si bien réels. Et étonnamment, c'est aussi l'autoroute A86 qui pâtit de tout cela, en partie sud, mais "dans les limites de sa capacité d'absorption". Pas de souci donc.

Les temps de parcours observés explosent aussi, jusqu'à + 30 % environ (21 minutes au lieu de 16 sur les quais hauts). Tous augmentent. Mais pour la Préfecture, ils sont conformes aux prévisions, donc tout va bien.

Les temps d'intervention des véhicules de secours ne sont pas impactés selon l'étude (de plus ces véhicules peuvent emprunter exceptionnellement la voie sur berge, donc forcément...).

 

Par contre, la circulation des transports en commun est plus difficile, avec des temps de parcours augmentés pour les bus, en raison de carrefours encombrés (+ 2 à 3 minutes en moyenne).

 

Positif pour la pollution selon Airparif, négatif pour le bruit selon Bruitparif

En termes de pollution, l'effet est très positif sur les berges (- 25 % de pollution) et les impacts limités ailleurs (entre + 5 et + 10 % de polluants) selon Airparif.

Par contre, la situation semble assez catastrophique au niveau du bruit, surtout la nuit, avec des niveaux relevés jusqu'à + 4 db. C'est énorme car cela correspond à un bruit plus que doublé. En moyenne, le bruit est doublé la nuit (presque + 3 db). En journée, les différences sont bien moindres, avec moins de 1 db en plus.

 

Avec cela, la Préfecture considère que tous les voyants sont au vert pour entériner la fermeture des voies. Pour nous, cela reste étonnant. Car dire que tout va bien car c'est "conforme" voire inférieur aux prévisions est selon nous abusif. En réalité, les conditions de circulation et le bruit se sont fortement dégradés et les usagers en pâtissent.

 

La Préfecture se borne au final à préconiser de se pencher en urgence sur les points noirs. À savoir la régularité des transports en commun avec une gestion optimisée des carrefours pour les fluidifier. Et l'amélioration du bruit par l'utilisation d'enrobés de chaussées plus silencieux.

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus, voici le lien vers l'étude :
https://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/content/download/29008/222915/file/Rapport%20PP%20final%20VSB%20Juin%202017.pdf

Et vers le communiqué de presse de la Préfecture :
https://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/content/download/29007/222911/file/CP%20Voies%20sur%20Berges%2028%2006%202017.pdf

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Elle est très forte la Annie halgo. ..

Par

on ne la surnomme pas Fold'hingo pour rien

Par

perso, je trouve que ça reste une bonne initiative. en espérant qu'ils remplace à terme le bitume de la route (désormais inutile) par de la verdure: herbe et arbustes + un chemin de ranonnée.

quant aux automobilistes que ça gêne, honnêtement, je me demande bien pourquoi.

si c'est uniquement pour traverser Paris, ben ils peuvent prendre le périph ou l'A86.

et si c'est pour se rendre à Paris, pas besoin de prendre les voies sur berges. et au pire, ils prennent les transports en commun.

quant aux embouteillages générés à proximité, faut pas rêver, tôt ou tard, ceux qui se tapent 2 ou 3h de bouchon tous les matins et soirs pèteront vite un plomb.

après, faut une incitation forte des autorités pour décentraliser le travail et privilégier le télétravail pour les nombreux emplois compatibles.

Par

j'ajouterai qu'il n'y a plus aucun plaisir à conduire à Paris depuis bien longtemps maintenant. faut aller faire un tour à la campagne pour ça.

Par

Bien fait pour leurs gueules aux parigos :biggrin:

Par

En réponse à mynameisfedo

perso, je trouve que ça reste une bonne initiative. en espérant qu'ils remplace à terme le bitume de la route (désormais inutile) par de la verdure: herbe et arbustes + un chemin de ranonnée.

quant aux automobilistes que ça gêne, honnêtement, je me demande bien pourquoi.

si c'est uniquement pour traverser Paris, ben ils peuvent prendre le périph ou l'A86.

et si c'est pour se rendre à Paris, pas besoin de prendre les voies sur berges. et au pire, ils prennent les transports en commun.

quant aux embouteillages générés à proximité, faut pas rêver, tôt ou tard, ceux qui se tapent 2 ou 3h de bouchon tous les matins et soirs pèteront vite un plomb.

après, faut une incitation forte des autorités pour décentraliser le travail et privilégier le télétravail pour les nombreux emplois compatibles.

Bien dit!

Et c'est exactement pareil à Lyon, un exemple me vient en tête:

Traverser le Cours Gambetta (De quartier Grange Blanche jusque Bellecour soit 4 km pile)

* En métro (la ligne D passe pile en dessous et le longe): 10min maxi

* En voiture, cela peut aller jusque... 1h30 (!!) aux heures de pointes.

Du coup, si c'est juste pour faire Lyon/Lyon, la voiture est totalement inutile.

Si c'est pour traverser Lyon, il existe d'autres axes...

Si c'est pour aller de l'extérieur de Lyon vers son centre: P+R et métro / tram...

Par

"En termes de pollution, l'effet est très positif sur les berges (- 25 % de pollution) et les impacts limités ailleurs (entre + 5 et + 10 % de polluants) selon Airparif"

Vous nous prenez pour des idiots? Il y a plus d'embouteillages et vous formulez ça comme si on respirait mieux :hum:

Hidalgo doit filer du boulot à Airparif du coup la notation est meilleure :orni:

Par

Ils viennent d'annoncer aujourd'hui le passage de Rivoli sur une seule voie!!! Histoire de foutre la merde aussi dans l'autre sens. Cette stratégie n'a aucun sens que de dégoûter les gens, sans offrir aucune alternative, et en disant qu'ils aident la voiture électrique (en coupant des routes!!!???)

Vivement que cette coalition prétendument écolo et socialiste qui a simplement augmenté les taux de pollution aériens et sonores se fasse dégager aux prochaines élections et qu'ils aillent couper des routes en enfer

Par

Une belle initiative qui a permis d'améliorer la qualité de l'air et de pratiquer un peu d'exercice dans des déplacements quotidiens sécurisés, 2 points essentiels en termes de santé et de coûts.

Pour ce qui est du niveau sonore cela devrait s'améliorer avec l'adoption de comportements "modernes" de déplacements, respectueux de soi et des autres... Tout change.

Par

"Et étonnamment, c'est aussi l'autoroute A86 qui pâtit de tout cela"

En quoi c'est surprenant ? Le matin il y a surtout des banlieusards qui traversent Paris alors qu'ils n'ont rien à y faire, il y a le periph et l'A86 pour ca !

Je l'ai moi -meme fait de temps en temps, Boulogne-A4 par les quais au lieu de prendre le periph, parce que ca prenait le meme temps et que c'etait plus joli.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire