Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Paris: sept places traitées contre la voiture en 2020

Dans Pratique / Autres actu pratique

Paris: sept places traitées contre la voiture en 2020

Il faut s’en persuader, Paris en 2020 ne ressemblera pas vraiment à la capitale actuelle. Il y aura des engins surfant sur la Seine, des minibus autonomes et une circulation expurgée autant que faire se peut de sa circulation automobile. Les projets pour la place de l’Opéra en ce sens n’étaient que des éléments précurseurs à une offensive plus vaste. Car on apprend aujourd’hui que ce ne sont pas moins de sept places qui vont entrer en lutte contre les déplacements en voiture.

Jean-Louis Missika adjoint chargé de l'urbanisme à la mairie de Paris part de ce constat : « aujourd'hui, les automobiles représentent 7% des déplacements et 77% d'occupation de l'espace public ». De fait, il convient de trouver de nouveaux équilibres : « L'idée est de faire des lieux de vie, agréables et rééquilibrés, et pas seulement des lieux de passage » promet le même politique. Comment ? En réduisant la surface dévolue aux voitures, pour la rendre aux piétons et cyclistes, ajoute le Journal du Dimanche bien informé.

Et pas qu’un peu : "ils gagneront 50% d'espaces en moyenne", indique au JDD l’écologiste Christophe Najdovski, désormais incontournable adjoint chargé de la voirie. Pour en arriver là, la mairie de Paris a décidé de réaménager sept places emblématiques de la Capitale d'ici à 2020 : la place de la Bastille, de la Nation, du Panthéon, d'Italie, de la Madeleine, la place Gambetta et la place des Fêtes.  

Un budget de 30 millions d'euros sera dévolu pour que ces sept places changent de visage. Des appels à candidatures seront lancés pour confier ces chantiers à des collectifs regroupants architectes, urbanistes, paysagistes et médiateurs, qui feront de la coconception avec les habitants. Un dispositif dont le fonctionnement méritera une observation soutenue. On rappellera que la seule reconfiguration de la République avait coûté 24 millions d'euros.

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (40)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Quand est-ce que l'ensemble des contribuables vont cesser de cotiser pour le délire écolo bobo emmerdeur de la mairie de Paris?

Car via la redistribution, toute la France en plus des parisiens paye ces chantiers faramineux qui ne font qu'aggraver la mobilité dans la capitale.

Par

J'espère qu'en retour ils auront une forte baisse de visites et de chiffre du tourisme car moi une ville comme ça je suis pas près de m'y rendre.

Par

ces "enfoirés" écolo qui sont à Paris bossent à 2 pas de la mairie ou bien ont à dispo des chauffeurs, les problèmes de transports et d'insécurité , ils connaissent pas, çà me donne envie de gerber ces politiques...

Par

Tranchez bon sang ...

Plus de voiture ? Ok , balancez une date ferme et les gens s'adapteront .

Mais arrêtez d'arriver à ce résultat en tournant le couteau dans la plaie à faire crever les automobilistes. Ça rime à quoi ?

Par

j'ai droit de roulait en Golf 1 GLD de collection et pas une simple Twingo C2J pour bossé jusque a 20 est payer des impôts ...quelle blague cette politique

Par

en français, s'il te plait ?

Par

En réponse à 25asa

en français, s'il te plait ?

et en ouaich ouaich avec ta Bm des cité..?

Par

En réponse à matrix71

j'ai droit de roulait en Golf 1 GLD de collection et pas une simple Twingo C2J pour bossé jusque a 20 est payer des impôts ...quelle blague cette politique

....dis Matrix....ça fait combien d'années que tu as quitté le pays ?

Essaye un traducteur en ligne avant de poster... ça devient de plus en plus inintelligible tu sais.

Par

Les pleins pouvoirs pour faire de Paris une ville musée... Il suffit de voir des a présent la différence de dynamisme entre Londres et Paris pour comprendre que l'idéologie et les arrangements politiques conduiront a la poursuite de la lente agonie de notre belle capitale...

Par

Eh bien pourquoi ne pas supprimer tout véhicule à moteur dans Paris .

Et pour tout le monde. Ne subsisterai plus que pompiers et ambulance.

Tout le reste à vélo. Cela donnerai du travail à des milliers de gens qui transporteraient les plus riches en vélotaxi. Pour les livraisons Darty, les démenagements, les charettes à bras.

Sortie du conseil des ministres, assemblée nationale : Vélo: le sport c'est bon§

Ne vous dégonfler surtout pas les écolos de Paris allez jusqu'au bout du délire!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire