Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Pariss Electric : la sportive électrique à la française

Ce n'est pas souvent que nous avons l'occasion d'assister à la naissance d'une véritable auto sportive française, qui plus est conçue par une marque toute nouvelle. Le constructeur Pariss dévoilait justement au Palais Royal à Paris la nouvelle Electric, une véritable sportive branchée aux caractéristiques flatteuses.

Pariss Electric : la sportive électrique à la française

Depuis l'aventure Venturi, nous attendons tous quelque part l'avènement d'une marque bien française et capable de produire de vraies autos de courses aux fiches techniques qui impressionnent. Avons-nous enfin notre nouveau Venturi ? Il est peut-être encore tôt pour le dire, mais la toute jeune marque Pariss présentait au Palais Royal l'Eletric

 

Les caractéristiques de ce bolide tricolore donnent clairement envie : la coque en carbone permet d'obtenir un poids final de 850 kg, ce qui est déjà peu sur une auto mais qui plus est lorsqu'il y a 400 ch sous le capot ! Les deux moteurs électriques (un sur l'essieu avant et un à l'arrière) font tourner en permanence les quatre roues qui catapultent cette GT à 100 km/h en 2,8 secondes.

 

Pour l'instant, la Pariss Electric est uniquement dédiée à la course avec une autonomie sur piste de l'ordre de 30 minutes. Le patron de la marque espère la proposer un peu partout (circuit, mais aussi rallye...). Evidemment, on espère de tout coeur que l'aventure ira loin et que Pariss nous proposera dans le futur une version homologuée pour la route...

 

 

Portfolio (5 photos)

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Voir un article intéressant sur "http://www.avem.fr/actualite-un-nouveau-souffle-pour-pariss-electric-5908.html" :

- présentation en 2012,

- version piste commercialisée à partir de 2017,

- version civile à partir de 2020,

- prix entre 50 et 100.000 €,

- objectifs de production à terme : 10.000 exemplaires

Par

Suivra t'elle la même histoire qu'Exagon, à savoir l'oublie?

Par

En réponse à clefdedouze

Suivra t'elle la même histoire qu'Exagon, à savoir l'oublie?

"- prix entre 50 et 100.000 €,

- objectifs de production à terme : 10.000 exemplaires "

A ton avis ? :biggrin:

Par

Combien de temps la recharge . Car avec 30 ' d'autonomie cela fait une quinzaine de tours sur un circuit moyen et aprés des heures au stand à attendre ? Quelle est donc la particularité de la tesla pour avoir une si grande autonomie ou du moins prétendue ?

Par

Française ET jolie!

Par

En outre, article de décembre 2015 sur autoplus.fr

"Il est encore temps de prendre part au financement participatif du roadster français 100 % électrique, le projet Pariss, qui a déjà récolté plus de 300.000€ !

C’est au Mondial de l’Automobile de Paris 2012 que l’on a vu débarquer une marque française inconnue : Pariss Electric. Pleine de promesses, elle présentait un prototype de son premier modèle, un petit roadster sportif 100 % électrique. Depuis le projet qui n’est pas sans rappeler la Tesla Roadster a fait du chemin et en avril 2014 il nous revenait avec une nouvelle fiche technique : deux moteurs électriques, une puissance de 245 ch, un couple de 400 Nm, le tout dans une découvrable d’à peine 800 kg. De quoi abattre le 0 à 100 km/h en seulement 3,7 secondes !

Mais si la commercialisation était alors prévue pour 2016, le projet Pariss Roadster a pris un peu de retard. En effet, l’heure est à la levée de fond. Alors c’est le moment ou jamais de donner un coup de pouce à Pariss pour espérer un jour rouler dans ce très prometteur roadster électrique !

Faites vite !

Le 7 octobre dernier, Pariss réunissait ses actionnaires et un large parterre d’investisseurs privés et publics qui croient au projet, afin de présenter sa stratégie. L’occasion de donner le coup d’envoi d’une levée de fonds qui a pour but d’accélérer son développement notamment grâce au financement participatif (crowdfunding), sur la plateforme Smartangels. Cliquez ici pour y accéder !

Si 322.000 € ont déjà été récoltés sur la plateforme, 340.000 € sont en cours de validation... Mais il faut faire vite, la campagne prendra fin le 15 décembre 2015 !

Et pour rassurer d’éventuels investisseurs, sachez que Pariss est notamment accompagné par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), et que la BPI (Banque Publique d’Investissement) et la région Nord Pas de Calais ont déjà voté une aide de 500.000 € "

Par

en ref à ci-dessus : " l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)

la BPI (Banque Publique d’Investissement) et la région Nord Pas de Calais "

Des fonds publics allant encourager la construction d'une caisse improbable pour aller faire zoooom zooommm sur les circuits ( tirée par un Big SUV bien thermique comme on l'imagine ).

J'aime toujours autant la large rationalité d'utilisation de nos impôts....

Dans le style, les plantaisons XXL Mia ou encore Exagon n'ont pas servi de leçon visiblement...

Combien de dizaines de millions d'argent public bouffé en pure perte dans ces deux âneries ?

Par

Y a personne que ça choque: autonomie 30 mn / rallye ? En rallye, en 30 mn t'as à peine rejoint le départ de la première spéciale. Ils prévoient des batteries à chaque début de spéciale ?

Sur circuit: ils vont faire comme la Formule E ? 2 voitures par pilotes ? Faut du budget derrière... D'autres voitures de courses demanderont un budget moins important pour plus de plaisir... Pas certain que ça prenne.

Par

une autonomie sur piste de l'ordre de 30 minutes, c'est ultra légé.

Même un gouffre comme la Bugatti Veyron arrive a environ 45/50minutes d'autonomie. (80l/100km sur circuit pour un réservoir de 100l sur une base de 150km/h de moyenne.)

Par

En réponse à CLIO3RS51

Y a personne que ça choque: autonomie 30 mn / rallye ? En rallye, en 30 mn t'as à peine rejoint le départ de la première spéciale. Ils prévoient des batteries à chaque début de spéciale ?

Sur circuit: ils vont faire comme la Formule E ? 2 voitures par pilotes ? Faut du budget derrière... D'autres voitures de courses demanderont un budget moins important pour plus de plaisir... Pas certain que ça prenne.

En fait, il ne faut pas faire un temps de chauffe pour les pneus, car sinon il ne reste quasiment plus rien, sans compter que si le circuit est grand on peut se retrouver en panne de jus avant le stand, comme Prost en 1986 a Hockenheim : (Voir a 4'12, c'est assez rigolo) :lol:

https://www.youtube.com/watch?v=ZXN-EbC4wbk

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire