Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Peugeot en méga forme au premier trimestre, Renault et Citroën un peu moins

Dans Economie / Politique / Marché

Les constructeurs publient en ce début de semaine leurs bilans concernant le premier trimestre 2017. Et si Renault et Citroën se comportent peu ou prou de la même façon que le marché, Peugeot cartonne et surperforme par rapport à ses concurrents hexagonaux. Merci le 3008.

Peugeot en méga forme au premier trimestre, Renault et Citroën un peu moins

Le premier trimestre 2017 affiche une progression des ventes qui fait sourire tous les acteurs du marché, dont la plupart profitent d'une progression de leurs ventes. En effet, sur les trois premiers mois de l'année, il s'est immatriculé, en France, 5,6 % de voitures en plus par rapport au premier trimestre 2016 (véhicules particuliers et utilitaires légers confondus).

 

Dans ce contexte, nos trois principaux constructeurs nationaux font mieux que l'année dernière. Mais progresser de 2 % serait en réalité régresser. Heureusement pour eux, ce n'est pas le cas et chacun fait au moins aussi bien que la moyenne.

 

Dans ce contexte, le champion tricolore est Peugeot. Qui ne se contente donc pas des 5,6 % de progression moyenne, mais qui pousse le curseur jusqu'à + 7,5 %. Du coup, le Lion accroît sa part de marché, qui avec 17,4 % augmente de 0,3 %. Et trois modèles de la marque sont dans le top 5 français des ventes. La citadine polyvalente 208 en 2e place, le SUV urbain 2008 en 3e place et la compacte 308 à la 4e place. Mais c'est surtout le succès phénoménal du nouveau 3008 qui porte la progression de Peugeot. Ce nouveau SUV est déjà 7e vente du marché depuis le début de l'année, avec 16 496 ventes, devant la Dacia Sandero et la Mégane 4. Ce sont sur trois mois 113 456 Peugeot qui ont été immatriculés, contre 105 565 en 2016.

 

Derrière, Citroën et Renault font un peu moins bien. Le constructeur aux chevrons progresse de 5,8 % au premier trimestre, soit 0,2 % de plus que le marché. Avec 71 809 exemplaires immatriculés, la marque affiche une part de marché de 11,03 %, stable. La nouvelle C3 porte les résultats de la marque sur ses épaules, elle qui réalise presque un tiers des ventes (16 660 immatriculations, sur les 71 809 totales).

 

Renault fait figure sur le trimestre de plus mauvais élève parmi les trois marques principales du marché. Non pas que le losange se casse la figure, non, pas du tout. Mais la progression est un tout petit peu moins bonne que celle de Citroën.

En volume, le constructeur reste bien sûr devant tout le monde, avec 141 664 voitures immatriculées (toujours VP + VUL) contre 134 044 en 2016. Cela représente une progression de 5,7 %, à 0,1 % près celle du marché global. Ce qui représente donc en réalité une stabilité de part de marché plutôt décevante, comme Citroën. Cette dernière reste donc de  21,75 % pour Renault.

Le losange continue d'avoir au sein de sa gamme la meilleure vente du marché, la Clio 4, et place 5 véhicules dans le top 10 (selon eux, mais en réalité 4 Renault et une Dacia). Le Captur est en 5e position, la Sandero en 8e, la Mégane 4 en 9e et la Twingo 3 en 10e.

Mots clés :

Commentaires (40)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La question est: pourquoi Peugeot se VAUTRE en Chine sur cette même période 2017 ??? :ohill:

Par

Renault pas en forme? S'pas grave! Un suppo et au lit, ça ira mieux après...

Sérieusement vous pourriez faire le distingo entre ventes Européennes et purement hexagonales?

Par

Rien sur DS. DS s'est retiré du marchais français?

Par

En réponse à TDPeugeot

La question est: pourquoi Peugeot se VAUTRE en Chine sur cette même période 2017 ??? :ohill:

Beaucoup de raisons mais déjà les mecs envoyés sur le site de Wuhan depuis peu sont de pures branques... doivent se marrer les Chinois.

Par

J'anticipe les coms du multi qui vont pas tarder à arriver. . " blà blà rino plastoc blà blà marque au cric blà blà modèles invendables blà blà pigeons blà blà vw premium " .

Par

En réponse à TDPeugeot

La question est: pourquoi Peugeot se VAUTRE en Chine sur cette même période 2017 ??? :ohill:

-Parce que les modèles ne plaisent plus, j'imagine.

-Parce que Peugeot et Citroen ont trop peu de modèles récents à proposer

-Parce que les concurrents chinois et étrangers ont passé la surmultiplié

-Parce que PSA n'a pas assez investi en Chine (logique, ils épargnaient pour le rachat d'Opel/Vauxhall, Proton, Ambassador sans compter les investissements lourds en R&D pour la conduite autonome, pour le relancement de DS, pour l'électrification des prochains modèles)

Bref c'est la période blanche de PSA en Chine actuellement. Ils reviendront plus fort mais en attendant je pense que la cata des ventes va durer encore au moins un ou deux ans :bah:

Par

On cause de quel marché là ?

Basse-Normandie, France , Europe, Monde ?

Parce que j'ai beau lire et relire, ce n'est pas indiqué...

Premier cours d'école de journalisme : cerner le sujet.

Par

En réponse à TDPeugeot

La question est: pourquoi Peugeot se VAUTRE en Chine sur cette même période 2017 ??? :ohill:

pas de suv et le suv en Chine c' est 100 % d' augmentation de part de marché.

Par

En réponse à TDPeugeot

La question est: pourquoi Peugeot se VAUTRE en Chine sur cette même période 2017 ??? :ohill:

Se vautrer....c'est même pire que ça...attendons les chiffres Chine à fin mars pour commenter, mais pour PSA, c'est carrément une tendance Bérézina sur le premier et leur premier marché mondial.

Et l'érosion des ventes dure depuis deux ans....

Par

Renault..... le début de la fin ??

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire