Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Peugeot : François Hollande fait une promesse

Peugeot : François Hollande fait une promesse

Il lui reste moins de cent jours à gouverner. Après un mandat de cinq ans, il quittera la présidence et, dans l’histoire de la cinquième République, il aura été le seul homme de la fonction à ne pas tenter un second mandat. François Hollande, pour autant, continue de faire des promesses. Dont celle-ci : l’État gardera sa part au capital du groupe automobile PSA.

C’est lors d’une visite sur le site du constructeur automobile à Charleville-Mézières (Ardennes) que le président de la République a garanti la pérennité de la présence de l’État dans son capital, partagé avec l’entreprise chinoise Dongfeng Motor.

L’État est à hauteur e 14 % dans ce capital. Une entrée faite en 2013, un devoir même dans un moment délicat pour l’enseigne tricolore. Dongfeng était ensuite arrivé à la rescousse. Le groupe chinois est aussi présent à 14 %, tout comme la famille Peugeot. Sur le terrain, François Hollande a déclaré : « ici, je réaffirme que l’État gardera sa part au capital de PSA parce que c’est à la fois notre responsabilité et c’est votre garantie », le tout devant plusieurs centaines de salariés.

Les ventes mondiales du groupe automobile PSA ont progressé de 5,8 % en 2016 avec un peu plus de 3,1 millions de véhicules vendus. C’est sa croissance la plus forte depuis 2010. Une embellie aussi due à la réintégration dans les comptes des véhicules fabriqués en Iran, sous licence Peugeot.

Commentaires (65)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Facile de promettre quand on se casse et libère de ses responsabilités.

Sinon comme dit, la France fera le nécessaire pour sauver PSA et Renault. Trop d'enjeux économiques si ces marques finissent à l'étranger.

Et puis j'ai toujours trouvé ridicule la com' d'Opel qui se vantent d'être allemands.

Par

En France deux constructeurs français sous perfusion perpétuelle de l'état et un mené par la baguette :jap:

Cherchez l'erreur.

Ciao belli

Par

oui bien sur sous perfusion perpétuelle ... je pense que tu es le seul à ne pas avoir vu ou lu les résultats de Renault.

L'abus de Marchionne pas frais nuit à la lucidité :sol:

Par

En réponse à Azzurra1

En France deux constructeurs français sous perfusion perpétuelle de l'état et un mené par la baguette :jap:

Cherchez l'erreur.

Ciao belli

Sous perfusion ?

Pour Peugeot et plus encore pour Renault ca fait des années que ces deux entreprises rapporte enormement d'argent à l'etat.

Quand à dire que le nombre d'action de l'etat dans ces deux entreprises lui permet d'en prendre le controle demontre juste tes faibles connaissances en terme d'economie.

J'ajouterait que pratiquement tous les grands groupes automobile mondiaux beneficient d'aide et d'intervention de l'etat y compris dans des pays aussi communistes que les USA l'Allemagne ou le Japon.

Par

En réponse à nous75

Sous perfusion ?

Pour Peugeot et plus encore pour Renault ca fait des années que ces deux entreprises rapporte enormement d'argent à l'etat.

Quand à dire que le nombre d'action de l'etat dans ces deux entreprises lui permet d'en prendre le controle demontre juste tes faibles connaissances en terme d'economie.

J'ajouterait que pratiquement tous les grands groupes automobile mondiaux beneficient d'aide et d'intervention de l'etat y compris dans des pays aussi communistes que les USA l'Allemagne ou le Japon.

Des noms des noms

Par

Autant donner de la confiture au cochon....

Par

Ce que je sais en terme d'économie lorsqu un etat a des actions dans une entreprise ça rassure les actionnaires potentiels a investir dans ces entreprises. Ce qui permet à ces dernières d'avoir de l'argent frais pour développer leur business.

J'ai juste grand trader ?

Ciao bello

Par

Ah les promesses de François, ça a quelle valeur ?

Par

En réponse à Azzurra1

Des noms des noms

GM et VW par exemple

Par

En réponse à Azzurra1

Commentaire supprimé.

il monte en puissance...... ça promet pour la suite

L'allemagne est un etat fédéral, composée de 16 Länder, avec chacun un parlement et d'un ministre président.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire