Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Peugeot Instinct: le décryptage vidéo

Dans Futurs modèles / Concept-cars

La voiture autonome et connectée et LE sujet du moment, et Peugeot n’allait bien sûr pas manquer d’apporter sa pierre à l’édifice. Celle-ci prend la forme du concept-car Instinct, un modèle qui comporte de nombreuses pistes concernant les futures productions de la marque au lion. Nous les avons décryptées en compagnie de Gilles Vidal, Directeur du style du constructeur.

Gilles Vidal, Directeur du style Peugeot, a répondu aux questions de Caradisiac. Les prises de vues ont été réalisées sur le toit de l'ADN, le bâtiment ultra-sécurisé de PSA à Vélizy où se dessine - au sens propre - l'avenir des productions du groupe.
Gilles Vidal, Directeur du style Peugeot, a répondu aux questions de Caradisiac. Les prises de vues ont été réalisées sur le toit de l'ADN, le bâtiment ultra-sécurisé de PSA à Vélizy où se dessine - au sens propre - l'avenir des productions du groupe.

A quoi sert un concept-car ? A rien, vous répondront les plus terre-à-terre d’entre nous. Et il est parfois difficile de leur donner tort, surtout quand on mesure l’écart qui sépare ces engins généralement séduisants aux modèles de série qui sont censés en dériver. Pour autant, cette vision des choses nous semble bien trop réductrice. Dans la plupart des cas, les concept-cars fourmillent d’indications concernant les intentions des constructeurs, d’ordre stylistique aussi bien que technique.

En mode autonome, le volant et les commandes se rétractent dans la planche de bord.
En mode autonome, le volant et les commandes se rétractent dans la planche de bord.

Le concept Peugeot Instinct en apporte une excellente illustration. Dévoilé en février dernier à l'occasion du Mobile world congress de Barcelone - et non lors d’un traditionnel salon automobile, ce qui illustre le désamour croissant dont ces grand-messes font l’objet – ce véhicule exprime une nouvelle vision de l’automobile, appelée à devenir un objet multimédia parmi d’autres. A cette fin, l’auto qui nous intéresse aujourd’hui embarque une plate-forme développée par Samsung et qui, grâce au Cloud, créée une continuité multimédia entre l'automobile et l’ordinateur ou le téléphone. En d’autres termes, l’internet des objets se voit ici appliqué à l’automobile, qui devient un élément multimédia parmi d’autres.

Le profil est celui d'un break de chasse. Les portes s'ouvrent de façon antagoniste, libérant l'accès à un habitacle à 4 places. Sous le long capot, un bloc hybride rechargeable de 300 ch.
Le profil est celui d'un break de chasse. Les portes s'ouvrent de façon antagoniste, libérant l'accès à un habitacle à 4 places. Sous le long capot, un bloc hybride rechargeable de 300 ch.

Totalement connectée et autonome, elle dispose de technologies que l’on retrouvera d’ici moins de 15 ans quand circuleront sur nos routes des modèles autonomes de niveau 4, dit « mind off », à bord desquels il sera possible de déléguer à l’ordinateur les tâches de conduite aussi longtemps qu’on le désire. Bien sûr, de nombreux freins techniques et législatifs doivent encore être levés, mais les progrès de l’intelligence artificielle permettent d'espérer que ce qui s’apparente aujourd’hui à de la science-fiction devienne réalité demain.

La signature lumineuse de la proue, avec ses traits acérés, devrait inspirer celle de la future 508, attendue au printemps 2018.
La signature lumineuse de la proue, avec ses traits acérés, devrait inspirer celle de la future 508, attendue au printemps 2018.

C’est justement le propos du décryptage réalisé par Caradisiac en compagnie de Gilles Vidal, patron du design de la marque au lion, et que vous découvrez dans la vidéo accompagnant cet article. Comme vous allez le constater, Instinct contient de belles promesses concernant l’avenir de Peugeot, dont la première concrétisation sera le lancement de la remplaçante de la 508, qui sera présentée au salon de Genève en mars 2018.

Peugeot Instinct: le décryptage vidéo

Images: vidéo Alain Daldem, photos Nicolas Zwickel

Portfolio (21 photos)

Commentaires (24)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Encore un concept-car français qui finira en ligne molle, une silhouette flasque ainsi que des plastiques chromés à outrance...

Par

C'est racé. Mais 2 trucs me chiffonnent. La face avant est "bizarre", la voiture est toute en courbes et en arrêtes cachée. Et puis il y a cette calandre trapézoïdale très beauf (concept électrique donc grosse calandre....::bah:) et les 2 feux de jour qui descendent sont d'une rectilignitée dégueulasse qui me choque jusqu'à la vue 3/4 arrière. Et le pire c'est les portes arrières qui vont pas avec la ligne générale de l'auto. Ça donne une impression comme si après les portes avant on avait soudé la partie arrière d'une autre voiture et qu'on avait essayé de ratrapper la sauce à grand coup de fibre.:nanana:

Par

Je croyais que Samsung auto appartenait à Renault. D'ou ils développent des concepts pour PSA?:confused:

Par

En réponse à halffinger

Je croyais que Samsung auto appartenait à Renault. D'ou ils développent des concepts pour PSA?:confused:

Samsung motors n'a plus rien à voir avec le groupe Samsung depuis longtemps :wink:

D'ailleurs Samsung (Le groupe) leur a demandé de changer de nom mais pour l'instant c'est resté lettre morte :bah:

Par

En réponse à Maître_Yoda

Encore un concept-car français qui finira en ligne molle, une silhouette flasque ainsi que des plastiques chromés à outrance...

pas besoin de te fatiguer car il ne sortira pas comme ça, c'est un concept :wink:

Constatons quand même qu'avec un 1.2 Puretech à turbos électriques inside + sa propulsion hybride a moteurs électriques il va faire BIEN plus de ventes que des moulins de Quadrifolio Machin truc de 500 poneys :oui: a bon entendeur :areuh:

Par

En réponse à halffinger

C'est racé. Mais 2 trucs me chiffonnent. La face avant est "bizarre", la voiture est toute en courbes et en arrêtes cachée. Et puis il y a cette calandre trapézoïdale très beauf (concept électrique donc grosse calandre....::bah:) et les 2 feux de jour qui descendent sont d'une rectilignitée dégueulasse qui me choque jusqu'à la vue 3/4 arrière. Et le pire c'est les portes arrières qui vont pas avec la ligne générale de l'auto. Ça donne une impression comme si après les portes avant on avait soudé la partie arrière d'une autre voiture et qu'on avait essayé de ratrapper la sauce à grand coup de fibre.:nanana:

Ouais t'a raison :ptdr:

Par

Mais a-t-il une clé qui fait carte de paiement, grande innovation ?

Par

Pourront-ils toujours développer ce genre de fusée après avoir pris 5 milliards d'euros d'amende pour le dieselgate promis par le journal le Monde?

Par

En réponse à Bakuryu24

Pourront-ils toujours développer ce genre de fusée après avoir pris 5 milliards d'euros d'amende pour le dieselgate promis par le journal le Monde?

faudrait déjà être condamné par autre chose qu'un journal

Par

De plus en plus longs ces concepts, qu'est-ce-que ça vas être pratique dans nos rues qui elles ne prennent guère de centimètres supplémentaires ou alors c'est optiquement les véhicules prévus pour les States. Ces modèles à la tex Avery me font marrer, attention au méchant loup, curieux j'ai toujours cru que Peugeot a comme symbole le lion. Bon tout les deux sont des carnassiers, il y a plus qu'à espéré que les clients de ces futurs projets seront aussi affamés.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire