Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Photos du jour : Alfa Romeo 1750

Dans Voitures d'exception / Exotiques

,

Faut-il nécessairement être une supercar ou abattre le 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes pour mériter de figurer dans la rubrique de la photo du jour ? Certainement pas. C'est aussi le lieu des autos historiques qui rappelleront à certains de bons souvenirs. Si je vous dis Alfa Romeo, beaucoup de noms peuvent vous venir en tête…

Photos du jour : Alfa Romeo 1750

…y compris une 1750 ? Il y a peu de chances ! Produite à 101 883 exemplaires entre 1968 et 1971, avant l’apparition de la version 2000, la 1750 n’est clairement pas l’Alfa la plus sportive et la plus passionnante qui fût.

Pourtant, cette jolie berline marquait le retour d’Alfa dans le segment des belles berlines abordables. Avec son poids inférieur à 1200 kg, elle pouvait filer à près de 180 km/h. Bien entendu, c’était une propulsion à 4 roues indépendantes !

La partie motrice est assez intéressante puisqu’on a un 4 cylindres équipé de chambres hémisphériques, double arbre à cames en tête et soupapes au sodium ! D’une cylindrée de 1.8 litres, ce moteur développe la puissance de 115 chevaux à 5500 tours.

La 1750 évoluera en 2000 en 1971 qui verra sa carrière courir jusqu’en 1977. Assez rare, ces autos commencent à voir leur cote gentiment augmenter. Bien sûr, le "charme" d'une Alfa des années 70 est quelque chose d'assez inimitable...

Portfolio (10 photos)

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le charme italien à l'état pur. Un moteur parmi les meilleurs de son époque. Un coupé idéal pour les amateurs de sport et de raffinements.

Par Profil supprimé

J'adore cette auto mais la côte est en train de s'envoler.Elle reste quand même plus attractive et moins onéreuse qu'une supercar.

Par

Il y avait un pont rigide derrière (avec des ressorts à boudin, tout de même), pas des roues indépendantes, que les Alfa propulsions n'ont de toute façon guère connu : la génération suivante (coupé GTV, Giulietta) adoptera un essieu De Dion...

En revanche, elle avait déjà quatre freins à disque, une rareté à l'époque.

Par

Et pour ceux qui auraient oublié qu'Alfa Romeo a vraiment été un GRAND petit constructeur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alfa_Romeo_Montreal

Par

En réponse à UglyStuff

Et pour ceux qui auraient oublié qu'Alfa Romeo a vraiment été un GRAND petit constructeur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alfa_Romeo_Montreal

Elle est canon, miam !

Par

Cette 1750 est juste sublime ... pour la cote par contre, je dirais plutôt quelle a explosé ces dernières années.

Voila, en tout cas, une auto que ne comprendrons pas la nouvelle génération sevré au a3 mazouté et au suv bodybuildé toujours au mazout. Ce coupé GT, c'est l'essence même de la petite sportive pétillante .... et le plus : c'est une Alfa Roméo, marque légendaire s'il en est.

Par

En réponse à UglyStuff

Il y avait un pont rigide derrière (avec des ressorts à boudin, tout de même), pas des roues indépendantes, que les Alfa propulsions n'ont de toute façon guère connu : la génération suivante (coupé GTV, Giulietta) adoptera un essieu De Dion...

En revanche, elle avait déjà quatre freins à disque, une rareté à l'époque.

En fait c'était un pont "De Dion" donc pas tout à fait un pont arrière rigide classique.

Par

le coupé Bertone! une auto mythique dont la côte monte de plus en plus

en espérant qu'Alfa nous concocte une remplaçante un jour...après les Giulia et futur Stelvio

Par

En réponse à disvar81

En fait c'était un pont "De Dion" donc pas tout à fait un pont arrière rigide classique.

Non, le pont De Dion (un tube rigide qui relie les roues arrière, avec le différentiel suspendu sous la coque, et donc indépendant de l'essieu) est apparu sur la génération de berlines et coupé (Giulietta et GTV) qui a succédé à la famille 1750-2000...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alfa_Romeo_1750

Par

En réponse à nous75

Commentaire supprimé.

Et les Alfasud, berline et coupé Sprint...?!

Ça c'était des voitures passionnantes à conduire, avec leur moteur boxer qui pétaradait et grondait, et leur boite de camion...! Bon, le freinage et la tenue de route étaient, disons, fantaisistes, mais bon...

J'adorais la Sprint... Si j'avais eu un peu d'argent, à l'époque...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire