Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Politique: l'abandon du bridage à cent chevaux met dans l'embarras les professionnels

Dans Moto / Pratique

Politique: l'abandon du bridage à cent chevaux met dans l'embarras les professionnels

Bonne nouvelle : à partir du 1er janvier 2016, la France ne pourra plus limiter à 100 ch la puissance maximale des motos. Une mesure simpliste et démagogique nullement justifiée, son impact sur la Sécurité routière se révélant asymptote de zéro. Il faudra donc se conformer en la matière à la réglementation européenne. Mais, mauvaise nouvelle, la transition risque de faire mal aux concessionnaires qui n'auront pas encore, d'ici la fin de l'année, écoulé leur stock conforme à la législation tricolore.


Janvier 2016, c'est très bientôt. Alors pourquoi acheter maintenant une moto castrée à 100 ch alors que si l'on attend encore quelques mois, on aura la même avec toute sa virilité ? Une question anxiogène pour les concessionnaires qui pourraient voir leurs stocks perdre jusqu'à 40% de leur valeur.


Du coup, la branche motocycle, cycle et mini-voiture du CNPA, organisme qui représente les distributeurs, appelle fortement les pouvoirs publics à jouer de la rétroactivité. C'est à dire, pouvoir débrider ce stock pour qu'il ne soit pas, au mieux cédé au rabais, au pire, condamné à l' abandon dans un coin de la concession. Techniquement, cela s'appelle le « retrofit » et la démarche pourrait concerner les machines remontant jusqu'en 1995. Mais les protagonistes accepteraient volontiers une autorisation remontant à simplement dix ans.


Ce serait logique et ça permettrait aux professionnels de ne pas subir un nouveau coup après celui d'une crise économique qui a divisé par deux le marché du deux roues motorisé. Mais nos politiques ont l'oreille dure et l'ego démesuré. Pour eux, une telle autorisation ne serait pas un bon plan de communication à destination d'une Sécurité routière aux fondements répressifs. Ce ne sera pas politiquement correct. Et tant pis si ça rend la vie économiquement difficile aux acteurs de la moto.


Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Ce qui confirme bien que nos dirigeants, en particulier ceux de la sécurité routière, ont toujours voulu la mort de la moto. Par tous les moyens possibles : d'abord avec la vignette, à la fin des années 70. N'ayant pu obtenir gain de cause, ils se sont vengés avec cette limitation imbécile à 100 ch. Et aujourd'hui, leurs descendants tentent de nouvelles approches : obligation d'un équipement de plus en plus lourd et cher, contrôle technique et autres manoeuvres plus sournoises les unes que les autres... C'est indéniable, ce pays n'a jamais aimé les motards. alors que la  France est le premier marché européen du 2RM. Qu'en pense le ministre Macron ?

Par Anonyme

 c'est un secret de polichinel !... c'est évident que les motos bridées pourront être débridées ce sont les constructeurs qui dictent le marché et qui ont " les moyens de nous faire parler " s''ils veulent écouler les motos en reprise pour du neuf c'est l'évidence même.

Par Anonyme

Administrativement, je vois mal comment la loi des 100 cv pourrait etre rétroactive .....  car débrider une moto, sur le papier reste assez facile, et techniquement aussi, mais le faire de façon administrative, c'est une autre paire de manche  (ceux qui ont acheté des motos japonaises hors de France et qui ont voulu les faire rebrider ou dans le sens inverse, c'est la croix et la bannière ... ) Il y a la paperasse et le billet de 1500 € (en gros à débourser), Donc ceux qui ont des motos Europennes, ça devrait aller pour débrider et passer ça administrativement en full (car facilité par le Certificat de Conformité Europeen : COC) pour un peu de paperrasse et entre 50€ et 250€ selon la marque (Triumph, KTM, Ducati ...)  par contre pour ceux qui roulent en Japonaise, oubliez tout de suite ....

Par Anonyme

J'ai une S1000RR en full (199 CV), je vais monter un akrapovic et la faire régler par un spécialiste pour qu'elle respire mieux, elle est assurée en 106 CV, no problemo!

Par Anonyme

C'est bien ce que je dis "La tendresse", techniquement il n'y a aucun souci, ca va se compliquer si tu veux faire passer le certificat d'immatriculation en 200cv  (encore que comme dit plus haut, pour une européenne la démarche est simple et peu couteuse)      ;-)

Par Anonyme

@ la tendresse: le soucis n'est pas d'assurer la moto, elles le sont toutes en 106 cv. Mais le jours ou tu cartonnes, meme si tu es à jour de tes cotisations, est ce que l'assurance te couvrira? là est le vrai probleme.

Par Anonyme

 Les primes d'assurance ne vont-elles pas augmenter pour les motos de + de 106ch ?

Par Anonyme

 SideBike, à raison ont peux rouler avec n'importe quel engin debridée sans se faire chopper , mais le jour ou tu as besoins de sollicité ton assurance ça sera whoualou. Bien souvent on ne  pense qu'a la puissance moteur , mais c'est le même problème pour des freins plus puissant ou des meilleurs suspensions qui ne correspondent plus au chahier des charges du constructeurs , un élément modifier pouvant entrainer la casse d'un autre mal adapté pour subir un effort supérieur , le vehicule assurée n'étant plus conforme au contrat de l'assurance .    

Par Anonyme

Je pense sincerement que la date de première mise en service de la moto fera la transition entre les deux regles de puissance. Pourquoi les motos bridées en stock ne pourraient être débridé à la vente début 2016? Les concessionnaires savent tres bien faire passé une moto en full , certains le font déja officieusement à la demande des clients .   

Par Anonyme

 Sur mon contrat d'assurance moto, la puissance indiquée en full (speed 2011 135cv). Contractuellement, je suis assuré en full. Etonnant n'est ce pas!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire