Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Pollution : le retour de la pastille "verte" en 2016

Dans Moto / Nouveauté

Pollution : le retour de la pastille "verte" en 2016

À l'heure actuelle nous ne savons pas encore si elle aura un impact direct sur la catégorie deux-roues, mais il vaut donc mieux être au courant de suite. La ministre Ségolène Royal a lancé ce matin des mesures pour lutter contre la pollution de l'air.



Pour ceux qui roulaient déjà dans les années 2000, vous avez sûrement connu la fameuse pastille verte, que l'on mettait sur les véhicules les moins polluants et qui permettait de rouler même pendant un arrêté de circulation réduite. Et bien, elle risque de faire son grand retour janvier 2016, mais dans plusieurs couleurs différentes cette fois.


Ces pastilles permettront de faire la distinction entre les véhicules en fonction de leurs émissions polluantes. Elles n'auront rien d'obligatoire, fonctionneront sur le principe du volontariat et seront surtout là pour inciter les automobilistes à ne plus utiliser des voitures diesel. La ministre de l'Écologie veut que les Français « imaginent l'après-diesel ». Bon pour le coup, à moto, on est plutôt peinard de ce côté-là ! Elle lance d'ailleurs un appel aux constructeurs pour qu'ils développent plus des véhicules propres. Reste encore les soucis du manque d'infrastructures pour les véhicules électriques ou encore les prix exorbitants pratiqués sur ce genre d'autos.


Dans les faits, la nouvelle pastille se déclinera en 7 coloris dont une bleue pour les électriques. La vignette sera gratuite les 6 premiers mois, puis facturé 5 euros par mois (sic ?!) et sur un acte volontaire. En gros, il serait bien idiot que les proprios d'un gros mazout se mettent à afficher une pastille rouge et qui, en plus, devront payer pour ça. Il est intéressant de le faire pour les autres car, suivant les municipalités, ils auront le droit au stationnement gratuit ou encore des facilités de circulation.


Le détail de la classification :

  • Pastille verte, catégorie 1 : les véhicules essence immatriculés après le 1er janvier 2011
  • Pastille jaune, catégorie 2 : les véhicules essence immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010 et les diesel immatriculés après le 1er janvier 2011.
  • Pastille orange, catégorie 3 : les véhicules essence immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005 et les diesel immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010.
  • Pastille rouge, catégorie 4 : les véhicules diesel immatriculés entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005.
  • Pastille bordeaux, catégorie 5 : les véhicules diesel immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000.
  • Pastille grise, catégorie 6 : les véhicules essence et diesel immatriculés avant le 31 décembre 1996.

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Comme cette affaire démarrera en 2016, il est totalement aberrant de ne pas avoir intégré les nouveaux diesels, ceux qui répondront à la norme euro 6 dans la pastille verte ! Pour info, ces nouveaux diesels rejetteront 10 fois moins de particules fines que les véhicules à essence. J'ai l'impression que tout à son dogme anti-diesel, le ministère de l'environnement s'est pris les pieds dans le tapis !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire