Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Porsche veut faire la chasse aux spéculateurs

Porsche veut faire la chasse aux spéculateurs

Actuellement, les prix de la 911 R s'envolent sur le marché de l'occasion récente. Et ça ne plaît pas à la marque, qui ne souhaite pas voir ses productions utilisées par certains pour se faire de l'argent.

L'histoire se répète après chaque lancement d'une sportive produite en série limitée. Les constructeurs ont beau faire le tri dans les chanceux qui recevront un exemplaire neuf, il y en aura toujours qui revendront leur jouet très rapidement avec l'intention de faire une sacrée plus value. Le principe fondamental est bien connu : ce qui est rare est cher.

La pratique déplaît fortement à Porsche, comme l'a fait savoir Andreas Preuninger, responsable de la gamme GT du constructeur, auprès de Car and Driver. L'une des dernières créations du genre de la marque, la 911 R, fait actuellement l'objet de toutes les spéculations. Alors qu'elle était vendue neuve moins de 190 000 €, un exemplaire a changé de mains en début d'année plus de 515 000 €.

Andreas Preuninger a ainsi dit à nos confrères qu'il aimait "voir ses voitures utilisées. C'est pour cela qu'elles sont faîtes. Elles sont trop bien pour être laissées en exposition et prendre la poussière". L'homme est clair : il n'aime pas que des personnes achetent ces Porsche pour gagner de l'argent avec.

Andreas Preuninger indique que des clients de la R n'ont pas apprécié l'arrivée dans la gamme d'une 911 GT3 dotée d'une boîte manuelle. En effet, avant son restylage en mars dernier, la GT3 était uniquement disponible avec une transmission double embrayage PDK. La 911 R, dévoilée en mars 2016, s'en distinguait avec sa boîte mécanique, un élément de distinction et donc de plus-value.

Le responsable déclare que Porsche n'est pas "un fonds spéculatif", ajoutant à propos de l'arrivée de la GT3 manuelle : "s'il y a des personnes qui demandent cela, alors en tant qu'entreprise, nous devons essayer de répondre à cette demande".

Andreas Preuninger a laissé entendre que Porsche serait encore plus vigilant à l'avenir pour détecter les éventuels spéculateurs. Avec ce type de modèles produits en petite quantité, il dit : "nous aimons avoir un nom pour chaque voiture avant de la construire". Porsche souhaite ainsi favoriser ceux qui utiliseront vraiment l'auto par passion en éliminant de la liste d'attente ceux qui auraient déjà spéculé.

Mots clés :

Commentaires (25)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

" Et ça ne plaît pas à la marque, qui ne souhaite pas voir ses productions utilisées par certains pour se faire de l'argent. "

Oh ben oui....il n'y a donc qu'eux qui auraient le droit d'en faire....

Voir un vendeur venir donner des leçons comportementale à ses clients...on aura décidément tout vu dans ce monde de dingo.

Par

" Porsche souhaite ainsi favoriser ceux qui utiliseront vraiment l'auto par passion en éliminant de la liste d'attente ceux qui auraient déjà spéculé. "

Eh bien remède très simple les gars....produisez en plus ! A choisir, ça doit être un poil plus rentable que d'assembler quelques Polo ou Up de plus non ?

Par

"Andreas Preuninger indique que des clients de la R n'ont pas apprécié l'arrivée dans la gamme d'une 911 GT3 dotée d'une boîte manuelle."

Euh, yavait pas non plus une histoire de suralimentation???

Par

En réponse à roc et gravillon

" Porsche souhaite ainsi favoriser ceux qui utiliseront vraiment l'auto par passion en éliminant de la liste d'attente ceux qui auraient déjà spéculé. "

Eh bien remède très simple les gars....produisez en plus ! A choisir, ça doit être un poil plus rentable que d'assembler quelques Polo ou Up de plus non ?

Tout à fait d'accord ! Je vois cela plus comme un discours de façade de leur part... Ils doivent tout de même se réjouir du fait que leur voitures puissent susciter un tel engouement, c'est plutôt flatteur.... M'est avis que tout cela est savamment orchestré. Et reprocher à des clients de se faire un bénéfice sur la revente, c'est gonflé, au prix ou sont vendues les moindres options chez Porsche, c'est d'une mauvaise foi sans nom ! Combien va

Par

Combien valent les deux bandes rouges ?

Par

En réponse à atmophile

"Andreas Preuninger indique que des clients de la R n'ont pas apprécié l'arrivée dans la gamme d'une 911 GT3 dotée d'une boîte manuelle."

Euh, yavait pas non plus une histoire de suralimentation???

Étant donné que les 911 GT3 2016 et 2017 dérivent de la Cup avec son flat6 4.0 atmo, c'est peu probable :blague:

Par

A quand un vrai journaliste qui serait capable d'essayer de nous faire gober n'importe quoi? Un constructeur qui ne veut pas de spéculation ne limite pas les ventes. Un journaliste qui se respecte génère un échange avec l'interviewé et fait des remarques...ce n'est pas un perroquet à la botte des services de com...

Par

En réponse à Fabric

A quand un vrai journaliste qui serait capable d'essayer de nous faire gober n'importe quoi? Un constructeur qui ne veut pas de spéculation ne limite pas les ventes. Un journaliste qui se respecte génère un échange avec l'interviewé et fait des remarques...ce n'est pas un perroquet à la botte des services de com...

Ouh là... t'en demandes beaucoup là tu sais.... à minima signaler que l'ex-marque de voiture de sport vendant à présent très majoritairement des SUV et des diesel ne manque décidément pas d'air...

Par

LOL venant d'eux c'est quand même marrant.

Par

Ça fait des séries spéciales à tout va pour agrémenter copieusement la spéculation... et ça se veut moralisateur !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire